La Bourse de Paris termine en baisse après la BCE

La Bourse de Paris termine en baisse après la BCE

La Bourse de Paris clôture en baisse / © AFP/Archives / ERIC PIERMONT

La Bourse de Paris a terminé dans le rouge (-0,78%) jeudi, sans trouver de motif d’optimisme dans la réunion de la BCE, qui a comme attendu laissé ses taux inchangés mais a nettement relevé ses prévisions de croissance de 2017 à 2019.

L’indice CAC 40 s’est replié de 42,31 points à 5.357,14 points, dans un volume d’échanges de 3,5 milliards d’euros. La veille, il avait fini en recul de 0,51%.

La cote parisienne a débuté en léger repli et s’est ensuite maintenue en territoire négatif, creusant ses pertes peu avant la clôture.

« Nous avons l’impression qu’un certain nombre d’investisseurs ont déjà clôturé l’année, année qui par ailleurs a été très bonne pour les actions françaises et européennes », a commenté auprès de l’AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion.

Dans ce contexte, « les propos de Mario Draghi, le président de la BCE, n’ont pas été de nature à sortir les investisseurs de leur torpeur puisque tout ce qui a été dit l’avait déjà été précédemment et correspondait exactement aux attentes du marché », a-t-il complété.

La Banque centrale européenne, tout en laissant comme prévu ses taux inchangés, a nettement relevé jeudi ses prévisions de croissance pour la zone euro de 2017 à 2019, sans pour autant voir l’inflation remonter vers son objectif des 2% d’ici 2020.

Si « les révisions de croissance étaient tout à fait attendues », celles d’inflation « sont un peu plus surprenantes même si avec notamment la hausse des prix de l’énergie, nous nous attendons à ce que l’inflation remonte un peu mais à un rythme très lent », selon M. Larrouturou.

L’institution a certes légèrement relevé sa prévision d’évolution des prix pour 2018, à 1,4% contre 1,2% auparavant, tout en gardant inchangées ses estimations pour 2017 et 2019, toutes deux à 1,5%.

Mais sa première prévision pour 2020, très attendue des observateurs, est une inflation de 1,7%, montrant que le retour de cet indicateur au niveau visé par la BCE prendra du temps.

« D’un côté, il y a un léger relèvement sur le court terme mais sur le moyen terme, à l’horizon 2020, des estimations qui restent extrêmement prudentes », a résumé M. Larrouturou.

Sur le front des indicateurs, la croissance de l’activité privée dans la zone euro s’est accélérée en décembre, mais cela n’a pas suffi à la cote parisienne pour se redresser.

CAC 40 (Euronext)

(©AFP / 14 décembre 2017 18h00)

https://www.romandie.com/news/La-Bourse-de-Paris-termine-en-baisse-apres-la-BCE/872875.rom

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s