Revue de presse du 28/01/2018

28
Jan
2018

 

 

 

 

DÉMOCRATIE

L’ancienne ministre des Armées recasée à la Banque de France

« Ce mercredi 17 janvier, l’ancienne et éphémère ministre des Armées, Sylvie Goulard, a été nommée à la direction de la Banque de France. A 53 ans, elle occupera le poste de sous-gouverneur et sera chargée notamment des questions européennes et internationales. »

Source : Valeurs Actuelles

ENVIRONNEMENT

La Chine ferme sa poubelle, panique des pays riches

« Mise en décharge ou incinération? En bloquant l’importation de certains déchets, la Chine, première destination mondiale du recyclage, fait peser le risque d’un « scénario-catastrophe » pour l’environnement dans les pays riches… et met dans la panade sa propre industrie de la récupération. »

Source : Le Figaro

EUROPE

Nouvelles réformes sur fond de fortes tensions sociales

« Alexis Tsipras l’a promis aux Grecs : les nouvelles mesures sociales et économiques votées lundi par les députés “seront cruciales pour accélérer la sortie du pays du plan de sauvetage dans sept mois”. L’argument du Premier ministre grec, élu en 2015 sur le programme de gauche radicale de son parti Syriza, a pourtant beaucoup de mal à convaincre. »

Source : Courrier International

Espagne : revenons à la racine de nos problèmes

« Espagne entame 2018 lestée des mêmes vieux problèmes que l’an dernier, à ceci près qu’ils n’ont fait qu’empirer et que nous sommes plus fatigués encore. Tout ce qui n’a pas été résolu à temps s’aggrave. Or au fil des années, la situation n’a cessé de se dégrader sur plusieurs fronts. »

Source : Alternatives Economiques

Pour Emmanuel Macron, rester ou sortir de l’Union est une question « compliquée »

« Rendons à César ce qui appartient Jupiter : Emmanuel Macron fait (parfois) preuve de lucidité et de discernement. Ce fut le cas dimanche 21, lorsque le maître de l’Elysée, interrogé sur l’issue d’un référendum qui se tiendrait en France sur le modèle du Brexit, avoua que la réponse serait « probablement » la même qu’outre-manche. Par prudence cependant, la confession fut lâchée sur les ondes de la BBC, qui n’est pas la radio la plus écoutée dans l’Hexagone. »

Source : RUPTURES

FRANCE

« Si la baisse du chômage se confirme, l’indicateur de fécondité pourrait augmenter de nouveau »

« Le dynamisme démographique exceptionnel qui a caractérisé la France jusqu’au tournant des années 2010 semble avoir vécu. Les données publiées par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), mardi 16 janvier, montrent que si la population continue d’augmenter, pour s’établir à 67,2 millions de personnes, elle le fait à un rythme moins soutenu que les années précédentes. »

Source : Le Monde

La taxe inondation, ce nouvel impôt local entré en vigueur en 2018

« Le ministre de l’Économie a beau assurer qu’il n’y aura pas de nouvel impôt, certains contribuables devront s’acquitter cette année d’un nouvel impôt local pour aider les intercommunalités à prévenir les crues et inondations. »

Source : Le Parisien via Actu Orange

Pour faire mieux, faire moins : le social version Macron

« Le social, chez Emmanuel Macron, n’est qu’un élément d’une habile alchimie pour beaucoup de commentateurs. Après l’année des ordonnances sur le marché du travail, de la flat tax sur le capital et de la refonte de l’ISF, voici l’année du social. Les réformes s’achètent et la politique Macron, c’est en gros un coup à droite, un coup à gauche : de la flexibilité d’un côté, du social de l’autre. »

Source : XERFI CANAL

GÉOPOLITIQUE

« Iran : la diabolisation en marche »

« La déstabilisation politique et sociale de la République islamique n’a pas eu lieu. Jusqu’à présent, le pouvoir iranien ‒ toutes tendances confondues ‒ a su très habilement réagir et déminer le terrain. Les responsables politiques et religieux, qui ont en mémoire ce qu’il en a coûté à Bachar el-Assad de répondre impulsivement aux soulèvements de 2011, ne se sont pas laissé prendre. Il reste difficile d’estimer la part de spontanéité et celle de la récupération dans la séquence de troubles inaugurée voici quelques semaines. »

Source : BOUGER LES LIGNES (BLOG C. GALACTEROS)

Le Pentagone dévoile sa stratégie militaire contre la Russie et la Chine

« Le secrétaire à la défense du gouvernement Trump, l’ancien général du Corps des Marines James Mattis, a dévoilé vendredi une nouvelle stratégie de défense nationale qui signale les préparatifs de l’impérialisme américain pour un affrontement militaire direct avec la Russie et la Chine. »

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

Les preuves du crime économique contre le Venezuela

« Laisser de côté ce que Venezuela confronte aujourd’hui, sous forme d’une multi-agression permanente en matière économique, est un acte d’irresponsabilité délibérée. Ce serait aussi une analyse partielle et biaisée. Ce serait la même chose que d’analyser l’économie mexicaine sans considérer qu’elle a les États-Unis comme voisin du nord. Ou supposer qu’un pays a de l’accès à la mer sans l’avoir. Donc, comment une étude ou une proposition peut-elle être lue sur la base de prémisses fausses et inexistantes, éclipsant une bonne partie de ce qui se passe? »

Source : INVESTIG’ACTION

MATIÈRES PREMIÈRES

Exploitation de gaz : le robinet de Groningue coupé aux grandes entreprises d’ici 2022

Le gouvernement a sommé plus de 200 grandes entreprises des Pays-Bas de cesser de s’approvisionner d’ici 2022 en gaz naturel à faible pouvoir calorique produit à Groningue et d’aller vers une « transition énergétique pour consommer durablement » ou de « passer au gaz à haut pouvoir calorique » produit dans de plus petits gisements du pays ou à l’étranger. Par les poches de vide formées lors de l’extraction de gaz, l’exploitation de ce gisement provoque des séismes. Selon l’Université de Groningue, 180 000 maisons sont abîmées, pour une perte de valeur totale de plus de 950 millions €. Le gouvernement du Premier ministre Rutte est sous pression depuis qu’un séisme proche de la surface de magnitude 3,4 a été ressenti ce mois-ci, le plus fort depuis 2012. Les Pays-Bas ont réduit leur production de gaz (53,9 milliards de m3 en 2013, 21,6 milliards de m3 en avril).

Source : Connaissance des énergies

Le gazoduc TurkStream sera fini « comme prévu d’ici 2019 » selon Gazprom

Actuellement, ~50% du gaz russe consommé en Europe passe par l’Ukraine et constitue une source de revenus pour Kiev. Mais les conflits gaziers opposant Kiev et Moscou pousse la Russie à réduire ce transit. Après avoir reçu la permission de construire la deuxième ligne du gazoduc dans les eaux turques, « Il est désormais absolument certain que les 2 lignes entreront en service comme prévu, d’ici fin 2019 » a indiqué A. Miller, président de Gazprom. Le projet comportera 2 conduites d’une capacité de 15,75 milliards de m3/an de gaz chacune, l’une destinée à la Turquie et l’autre à l’Europe du Sud. L’Ukraine, soutenues par plusieurs pays d’Europe de l’Est comme la Pologne, s’oppose à ces projets, et, si Nord Stream (Baltique) vers l’Allemagne a été mis en fonction, les projets TurkStream, et Nord Stream 2 ont été freinés par les tensions géopolitiques.

Source : Connaissances des énergies

Les découvertes en pétrole divisées par 6 en volume entre 2010 et 2017 !

 » Constat bien préoccupant … laissant entrevoir à terme une pénurie de pétrole et une frénésie de recherches, pour ne pas dire un renforcement des conflits « pétroliers » …. à savoir les conflits où l’enjeu principal demeure d’obtenir la suprématie sur pétrole et gaz. Les volumes de pétrole découverts en 2017 par l’industrie pétrolière à travers le monde sont les plus faibles observés …. depuis 1940. Date à laquelle la deuxième guerre mondiale avait contraint les majors à restreindre leurs travaux. De quoi laisser craindre également une envolée des prix. Tout ce qui est rare est cher… »

Source : LE BLOG FINANCE

RÉFLEXION

Regardez la lumière mes jolis (l’emprise et l’impact du numérique)

 » Un excellent documentaire sur les impacts physiologiques, sociaux et écologiques du numérique, des technologies-écrans et d’internet, sur la manière dont les principales multinationales du web (Google, Facebook, Yahoo, etc.) dominent et organisent à leur guise le flux d’information, et sur d’autres choses encore (réalisé par Jordan Brown – https://stareintothelightsmypretties.jore.cc/), sous-titré par nos soins. »

Source : LE PARTAGE

SOCIETÉ

« Les faux aliments ont colonisé jusqu’à 50% de nos supermarchés »

« Ingénieur agronome, spécialiste de la science des aliments et de la nutrition, Anthony Fardet, qui se dit «chercheur dans l’âme», estime que la Recherche publique doit être «au service de l’humain»: «Après tout, je suis payé par les impôts des Français, il est normal qu’ils aient un retour sur investissement», écrit-il en préambule de l’ouvrage brillant qu’il publie aux éditions Thierry Souccar. Dans «Halte aux aliments ultra-transformés», il démontre que les produits industriels déversés depuis les années 1980 dans les petites et grandes surfaces sont responsables des épidémies contemporaines comme le diabète ou l’obésité. Et il explique très clairement pourquoi. »

Source : Nouvel Obs

ÉCONOMIE

Un excédent extérieur est-il toujours signe de compétitivité ?

« Comme tous les pays, la France cherche à vendre davantage ses produits à l’international. Pour autant, un excédent extérieur est-il toujours le gage d’une bonne santé économique ? Certes, cela peut signifier qu’un pays exporte beaucoup grâce à des produits compétitifs. Mais cela peut traduire aussi un faible niveau de sa demande intérieure, ce qui fragilise son économie. Explication du mécanisme. Les entreprises capables de produire des biens et des services moins chers que leurs concurrentes séduisent plus de clients. C’est vrai à l’intérieur de leur pays, ce qui diminue le recours aux importations, et à l’extérieur, ce qui permet de développer les exportations. Un excédent des échanges extérieurs est donc bien le signe que les entreprises sont compétitives. La démonstration est juste, mais partielle. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

3 réponses à Revue de presse du 28/01/2018

  1. yack2 Le 28 janvier 2018 à 08h56

    Afficher/Masquer

    Pour ceux qui s’intéressent aux no-news,à la propagande,le Venezuela est un exemple cristallin.
    On peut absolument raconter n’importe quoi ( Anthony Bellanger sur France Inter) sans qu’à aucun moment on puisse être taxé de l’infamie de la fake-new….et pourtant….
    L’article en question est un exemple,il y en a de nombreux autres.
    Le pire dans cette histoire est l’accusation de dictature…. dans un pays ou l’on vote peut être trop.
    22 élections en 20 ans….2 défaites chavistes…..les seules reconnues par l’opposition….Autrement toutes les victoires chavistes ont été contestées par cette opposition et la communauté internationale auto proclamée…(car évidemment la Chine,l’inde, la Russie etc n’en font pas partie).Le principe est simple,soit on ne participe pas aux élections (ce qui semble être la stratégie pour les prochaines présidentielles) lorsque l’on est sur de perdre,soit on crie à la fraude en cas de défaite….
    Un article de Venezuela analysis nous informe de cette “fraude”:https://venezuelanalysis.com/analysis/13459…En anglais ….j’attends avec impatience le decodex sur cet article

  2. anatole27 Le 28 janvier 2018 à 09h28

    Afficher/Masquer

    On précisera que Sylvie Goulard en plus d’être ex-ministre de la Défense et ex-Conseillère de l’institut Berggruen et est également membre de l’ECFR (G.Soros)

    http://www.ecfr.eu/paris/fr/conseil

    Ou elle cotoie Jean-Claude Trichet ex Gouverneur de la BCE

    Question : est ce malsain (voire scandaleux) que des banquiers centraux touchent des jetons dans un Think Tank créé par un spéculateur es monnaies ?

    Bruno Lemaire n’est pas choqué, mais il est aussi membre de l’ECFR , un conflit d’intérèt ?

    http://www.europe1.fr/politique/sylvie-goulard-a-la-banque-de-france-je-ne-vois-pas-ce-qui-peut-choquer-dit-le-maire-3550169

  3. basile Le 28 janvier 2018 à 10h08

    Afficher/Masquer

    petit exemple d’information pré mâchée pour mieux l’assimiler : élections tchèques : « le candidat pro russe gagne face à son adversaire pro union européenne ».

    Rien de changé en 70 ans. On ne dit plus le communisme et le monde libre, mais les pro russes et les pro UE.

    On voit bien que la Crimée n’a rien à voir là dedans, ce sont bien de vieilles idées préconçues mises au goût du jour. D’ici 70 nouvelles années, ils auront bien trouvé encore un nouveau prétexte.

    https://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-28012018/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s