S’en prendre à Pékin n’améliorera pas l’image de Washington en Amérique latine

S’en prendre à Pékin n’améliorera pas l’image de Washington en Amérique latine

© Chine Nouvelle (Xinhua)Xinhua, le 02/02/2018 21:53

L’administration Trump a paru hausser le ton contre la Chine ces derniers jours.

Avant d’entamer une tournée dans cinq pays latino-américains, le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson a ainsi lâché une salve contre Beijing, l’accusant d' »utiliser les relations économiques d’Etat pour attirer la région dans son orbite ».

Diffamer la Chine n’aidera pas à changer la mauvaise image des Etats-Unis en Amérique latine ou d’empêcher les pays de cette région de chercher ailleurs une coopération économique permettant de doper leur croissance.

Au cours de l’année écoulée, l’administration Trump a provoqué une large indignation dans la région en restreignant l’immigration, cherchant à bâtir un mur pour décourager les mouvements de population et essayant de faire pencher des accords commerciaux pour son seul profit.

Il apparaît que Washington n’a aucune envie d’y encourager le développement, se contentant de la considérer comme un pré carré et un nid de trafiquants de drogue et de clandestins.

La coopération entre la Chine et les pays d’Amérique latine se fonde sur des bénéfices réciproques et un respect mutuel. Le succès de la toute récente 2e réunion ministérielle du Forum Chine-CELAC (Communauté d’Etats latino-américains et caraïbes) en est un bon exemple.

Cette réunion organisée à Santiago du Chili a approuvé trois documents importants -la Déclaration de Santiago, un plan d’action conjoint et une déclaration spéciale sur l’initiative « la Ceinture et la Route »- qui ont été chaleureusement accueillis par les pays de la région.

Pour ces derniers, cette initiative chinoise pourra les aider à mieux promouvoir la connectivité et les infrastructures, posant des bases solides pour un futur développement.

L’administration Trump a besoin de comprendre que faire de la Chine un bouc émissaire pour masquer son étoile pâlissante dans la région n’est qu’une manoeuvre politique de bas étage qui n’aidera guère les Etats-Unis à rétablir leur influence en Amérique latine.

En réalité, elle fait fi de l’autonomie des pays d’Amérique latine à décider de leur propre voie de développement et réduit les chances d’une coopération sino-américaine au profit de la croissance de la région.

Pour l’heure, au lieu de perdre du temps en accusant la Chine, ce serait une riche idée que Washington atténue sa rhétorique hostile, réévalue sa politique étrangère et abandonne sa pensée obsolète.

https://chine.in/actualite/cn/prendre-pekin-ameliorera-pas-image_106535.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s