La Bourse de Paris toujours en forte baisse après Wall Street

La Bourse de Paris toujours en forte baisse après Wall Street

La Bourse de Paris en baisse à la mi-journée / © AFP/Archives / ERIC PIERMONT

La Bourse de Paris s’enfonçait dans le rouge lundi (-1,34%) après l’ouverture en repli de Wall Street, le marché peinant à inverser la tendance morose qui pèse depuis la fin de la semaine écoulée.

A 15H33 (14h33 GMT), l’indice CAC 40 cédait 71,77 points à 5.293,21 points dans un volume d’échanges de 2 milliards d’euros. Vendredi, il avait fini en recul de 1,64%.

La cote parisienne a ouvert en baisse avant de creuser ses pertes, rien ne venant rassurer des investisseurs inquiets des récentes contre-performances de Wall Street.

« Les opérateurs ont vu la chute du Dow Jones de 666 points comme un mauvais présage, et le sentiment négatif est toujours de mise », souligne dans une note David Madden, analyste chez CMC Markets UK.

En cause notamment, outre des résultats d’entreprises en demi-teinte outre-Atlantique, la hausse marquée du marché obligataire depuis fin décembre.

Celle-ci s’est encore accentuée après un rapport sur l’emploi américain de bonne facture vendredi, laissant anticiper une hausse de l’inflation, avec à la clef une possible accélération du resserrement monétaire par la banque centrale américaine (Fed).

S’ils restent attentifs au marché obligataire, les investisseurs vont aussi se plonger dans la saison des résultats d’entreprises, plusieurs mastodontes français publiant les leurs dans les jours à venir.

Du côté des indicateurs, la croissance de l’activité privée en zone euro a continué à s’accélérer en janvier, atteignant un pic de près de 12 ans.

La France a de son côté publié une activité du secteur privé en forte croissance.

Enfin, l’activité dans les services au Royaume-Uni a progressé en janvier à son rythme le plus lent depuis l’été 2016, rattrapée par les incertitudes entourant le Brexit.

Sur le front des valeurs, Capgemini cédait 2,28% à 102,95 euros après avoir annoncé l’acquisition de la société américaine LiquidHub pour environ 400 millions d’euros.

Sanofi baissait de 0,96% à 69,28 euros. Le groupe a informé les autorités philippines qu’il n’allait pas rembourser le coût des doses utilisées d’un vaccin contre la dengue que Manille a suspendu en raison de ses inquiétudes pour la santé publique.

Bic rebondissait de 1,29% à 86,10 euros après avoir été lourdement pénalisé la semaine écoulée en raison d’un avertissement sur résultats.

Maurel et Prom reculait de 2% à 3,68 euros, sans profiter d’un chiffre d’affaires en progression en 2017 grâce à la hausse des cours du brut.

CAC 40 (Euronext)

(©AFP / 05 février 2018 15h51)

https://www.romandie.com/news/La-Bourse-de-Paris-toujours-en-forte-baisse-apres-Wall-Street/887433.rom

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s