Revue de presse du 10/02/2018

CRISE DE L’EMPLOI

Des ordonnances Macron au plan social de Gemalto

« Gemalto, premier fabricant au monde de cartes SIM, a engagé un plan de suppressions d’emploi en France, tout en affichant des bénéfices au niveau mondial. Cette firme française – qui a déplacé son siège aux Pays-Bas et dont le premier actionnaire n’est autre que l’État à travers Bpifrance – serait ainsi selon les syndicats l’une des premières à bénéficier des nouvelles dispositions des ordonnances sur le droit du travail. »

Source : OBSERVATOIRE DES MULTINATIONALES

CRISE FINANCIÈRE

La prochaine crise sera-t-elle pire que la précédente ?

« Le capitalisme contemporain est ponctué de crises à répétition, chaque fois plus puissantes et déstabilisantes que les précédentes. 1987, c’est le mini crack qui produira plus de peur que de mal. Puis suit la crise des saving loans et des banques européennes au tournant des années 80-90, puis le krach du Nasdaq des années 2000, et enfin la crise des subprimes de 2007-2008. A chaque fois, en arrière-plan, le surendettement des agents privés (ménages ou entreprises), encouragé par la permissivité ou le contournement des règles prudentielles des intermédiaires financiers. »

Source : XERFI CANAL

DÉMOCRATIE

La censure par la justice d’un article de « Challenges » réveille les craintes sur le secret des affaires

« La justice française a décidé de censurer un article du magazine Challenges faisant état des difficultés économiques de Conforama, aujourd’hui propriété d’une firme sud-africaine. Motif invoqué ? La publication de cette information ne serait pas « d’intérêt général » et porterait atteinte à la confidentialité de négociations économiques en cours. De quoi réveiller les craintes sur l’usage abusif par les tribunaux commerciaux de la notion de secret des affaires, alors que la directive européenne sur ce sujet va bientôt être transposée en France. »

Source : OBSERVATOIRE DES MULTINATIONALES

EUROPE

L’émouvant enthousiasme de Sylvie Kauffmann

« « Nous sommes tous des pro-européens ». Tel est le titre – mi-provocateur, mi-méthode Coué – d’une récente chronique (18/01/18) de Sylvie Kauffmann, directrice éditoriale au Monde. Son propos n’est pas de rassurer sur l’état d’esprit de ses confrères – nul n’était inquiet à cet égard – mais de proposer une subtile analyse : les adversaires de l’intégration européenne seraient désormais rattrapés, les uns après les autres, par cette inévitable évidence : hors l’UE, point de salut. »

Source : RUPTURE

Séminaire sur l’avenir de l’Europe [Vidéo]

« Nous souhaitons attirer votre attention sur cette vidéo d’un séminaire sur l’avenir de l’Europe qui s’est tenu le 16/01/2018 à l’OCDE. Nous étions les seuls invités extérieurs à cette réunion et nous avions été conviés en nombre. Nous sommes donc venus avec une délégation de 7 personnes, dont Maria Ballesteros du Comité directeur AEGEE-Europe, Pedro Gebrim du réseau Euro-BRICS. » [NB : dure 2h]

Source : Association des amis de Franck Biancheri

La BCE sommée de sortir d’un club bancaire très privé

« Et si, depuis plus de vingt ans, il existait une connivence entre régulateurs publics et banques privées ? Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, est aujourd’hui sommé par le médiateur européen de suspendre sa participation au G30. Ce club international est basé à Washington et certains de ses membres, des banques privées et des régulateurs, sont directement ou indirectement supervisés par la BCE. »

Source : Le Point

EVASION FISCALE

Suisse et Etats-Unis en tête : le vrai classement des paradis fiscaux

« L’association Tax Justice Network s’inquiète de l’attitude de plus en plus agressive de Washington pour récupérer l’argent étranger. Une liste noire des paradis fiscaux, avec des critères objectifs et pas de tractations secrètes de dernière minute ? Loin de celle controversée dressée par l’Union européenne (UE), où il ne reste plus que neuf pays, l’association Tax Justice Network (TJN) réalise la sienne tous les deux ans, passant à la loupe cent douze juridictions. Publiée mardi 30 janvier, elle classe une nouvelle fois en tête la Suisse, suivie des Etats-Unis et des îles Caïmans. »

Source : Le Monde

FRANCE

Pourquoi la France creuse encore un peu plus son déficit commercial

Après une mauvaise année 2016, le déficit commercial s’est encore creusé (~29 % en 2017) à 62,3 milliards €, selon les douanes. La montée du cours du brut explique une partie de cet état de fait. La croissance, paradoxalement, est la seconde explication. Comme celle-ci est surtout liée à la consommation des ménages et à l’investissement des entreprises, cela entraîne une hausse des importations plus rapide (+6,8 %) que celle des exportations (+ 4,5 %). Selon le dernier rapport sur la compétitivité de COE-Rexecode, la part des exportations Fr de biens et services relativement à la zone euro sont passées de 17 % (2000) à 12,9 % actuellement et de pointer les points faibles français que sont les capacités de production, le niveau de gamme et le rapport qualité-prix. Un point de vue prolongé par Patrick Artus : « Mis à part le luxe, l’aviation, l’espace et la pharmacie, c’est la débandade à l’export, un désastre absolu ».

Source : Le Monde

Loin des clichés, quand les chômeurs créent de l’activité grâce à leurs allocations

« Une étude de pôle emploi, publiée en novembre 2017, démontre pourtant ce que bien des agents de Pôle emploi répètent : les chômeurs ne sont pas des fraudeurs. Ce sont avant tout des gens en difficultés. 86 % des demandeurs d’emplois contrôlés sont effectivement à la recherche d’un emploi. Parmi les 14 % des dossiers ayant abouti à une radiation, seuls 4 dossiers sur 10 concernent des demandeurs d’emploi indemnisés par l’assurance-chômage, les autres relèvent soit du régime de solidarité (RSA par exemple), soit ne percevaient plus aucune indemnisation. Un chômeur sur deux est indemnisé en France et l’indemnité moyenne se situe un peu en deçà de 1000 euros mensuels. Les chômeurs vivent donc, pour la plupart, dans des situations souvent précaires. Un certain nombre d’entre eux mettent leur période de chômage à profit pour créer leur activité. »

Source : BASTAMAG

Il manque environ un million d’emplois publics et associatifs pour répondre à des besoins sociaux urgents

« Grèves et revendications dans les EHPAD, les hôpitaux, besoins non couverts dans l’aide à domicile, pour les personnes handicapées, la petite enfance, dans certains secteurs de l’enseignement, les services sociaux, la culture et les loisirs accessibles à tous, les prisons, l’inspection du travail, la justice, et j’en passe. La grande majorité des Français a conscience de ces manques. Parce qu’ils ou elles, ou leurs proches, ont recours à ces services qui sont essentiels sur le plan individuel et collectif. Parce que ces services produisent du développement humain, du respect des droits humains et de la dignité, du lien social. Ils ont un grand défaut aux yeux de l’oligarchie au pouvoir, qui se contrefiche de l’utilité sociale : ils ne sont pas lucratifs. Ou alors ils ne le deviennent que sur le « segment de marché » de ceux et celles qui peuvent payer cher pour en bénéficier, pendant qu’on en prive les moins bien lotis. »

Source : DEBOUT ! Blog de Jean GADREY

GÉOPOLITIQUE

L’avion de combat russe abattu en Syrie augure d’une guerre plus large

« L’avion de combat russe abattu dans le nord de la Syrie samedi menace d’intensifier dramatiquement l’affrontement entre Washington et Moscou dans la guerre par procuration soutenue par les États-Unis pour évincer le régime du président Bachar al-Assad soutenu par la Russie. Les médias russes et de hauts responsables politiques accusent déjà les États-Unis d’y être impliqués. Le ministère russe de la défense a rapporté qu’un Sukhoi Su-25 avait été touché par un missile sol-air portatif, ou MANPAD, dans la province d’Idlib, dans le nord de la Syrie. Le pilote, qui n’a pas été nommé, a été éjecté de l’avion mais a été tué sur le terrain lors d’une « bagarre avec des terroristes ». Le Su-25 est un avion d’attaque au sol à basse altitude. »

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

Des armes seulement pour des guerres propres ?

« L’Allemagne est la reine de l’exportation. Et les affaires vont bien aussi pour ce qui est de la vente d’armement à l’étranger. Le gouvernement est ainsi sous le feu de la critique depuis que des images ont été publiées, montrant que des chars de facture allemande étaient utilisés par l’armée turque pour combattre des milices kurdes. Le gouvernement, lui, maintient qu’il veille à ne pas vendre n’importe quoi à n’importe qui et qu’il contrôle l’utilisation prévue du matériel militaire qu’il exporte. »

Source : DW

RÉFLEXION

Dominique Vidal : confondre antisionisme et antisémitisme est une « erreur majeure »

« Dans son dernier ouvrage, le journaliste et historien français s’adresse directement à Emmanuel Macron qui, à l’occasion des commémorations de la rafle du Vél d’Hiv en juillet 2017, avait défini l’antisionisme comme « la forme réinventée de l’antisémitisme »C’était un jour de mémoire en France. Le 16 juillet 2017, Emmanuel Macron fait un discours à l’occasion des commémorations de la rafle du Vél d’Hiv, en région parisienne. Au détour d’une phrase, le président de la République lâche soudain : « Nous ne cèderons rien à l’antisionisme car il est la forme réinventée de l’antisémitisme ». Il n’en fallait pas plus pour que Dominique Vidal, journaliste et historien, réplique avec un nouvel ouvrage, Antisionisme = antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron, qui vient de paraître aux éditions Libertalia. Pourrait-on condamner l’antisionisme un jour en France ? Que signifie cet amalgame ? Est-il spécifique à la France ? Et quel impact sur la liberté d’expression ? L’auteur répond aux questions de Middle East Eye. »

Source : MIDDLE EAST EYE

Politique : le sondage qui tue

« Pour comprendre ce que valent les sondages, il suffit de les utiliser pour ce qu’ils sont : une agrégation de réponses qui n’engagent à rien, à une question posée en des termes choisis, à un moment donné, auprès d’un échantillon à la représentativité discutable. L’air du temps, rien de plus. En prenant cet air du temps pour argent comptant, médias et politiques s’enfoncent eux-mêmes. »

Source : Alternatives Economiques

VUES D’AILLEURS

L’écologie de la transition énergétique remise en cause par les terres rares

« Vaste sujet que ce sujet là …. et fort peu politiquement correct par les temps qui courent ou l’écologie est mise en avant de tous les côtés pour sauver la planète…. et relancer la demande automobile soit dit en passant … Le journaliste Guillaume Pitron – collaborateur notamment du Monde Diplomatique – dénonce dans son dernier ouvrage intitulé «La guerre des métaux rares », « la face cachée de la transition énergétique et numérique ». »

Source : LE BLOG FINANCE

Mali : un très fort potentiel en lithium, nouvel enjeu majeur du Sahel ?

« Les faits sont têtus. Alors que nous laissions entendre précédemment que le conflit qui frappe le Mali depuis déjà de nombreux mois pourrait encore une fois avoir de forts relents de course effrénée pour se procurer hydrocarbures et ressources minières dont le pays regorge, des informations semblent confirmer nos dires. Avec un nouvel enjeu : le lithium. »

Source : LE BLOG FINANCE

https://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-10022018/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s