Un haut responsable kurde arrêté à Prague sur requête d’Ankara (partis)

Un haut responsable kurde arrêté à Prague sur requête d’Ankara (partis)

Beyrouth – Un important responsable kurde de Syrie, Saleh Muslim, a été arrêté à Prague sur requête de la Turquie, qui combat militairement les Kurdes en Syrie, a annoncé dimanche une coalition de partis dont il est membre.

M. Muslim, ancien coprésident du Parti de l’union démocratique (PYD), « a été arrêté (samedi) soir dans la capitale tchèque », a indiqué dans un communiqué la coalition TEV-DEM, qui regroupe des partis politiques kurdes syriens, dont le PYD, arabes et syriaques.

Dénonçant les « politiques hostiles » de la Turquie, TEV-DEM affirme qu’Ankara « émet des mandats d’arrêts contre des personnalités (…) de notre communauté », précisant que M. Muslim a été visé par l’un d’eux.

Le PYD, un important mouvement politique kurde syrien, est considéré par Ankara comme une extension du PKK turc (Parti des travailleurs du Kurdistan), classé « terroriste » par la Turquie.

Le mouvement est aussi le bras politique des Unités de protection du peuple (YPG), la principale milice kurde de Syrie, cible actuellement d’une offensive turque dans l’enclave d’Afrine, dans le nord-ouest du pays en guerre.

Ankara voit d’un mauvais oeil l’autonomie de facto acquise par les kurdes de Syrie à la faveur du conflit qui ravage le pays voisin depuis 2011, craignant de voir sa propre communauté kurde développer des ambitions similaires.

M. Muslim, membre du comité des relations diplomatiques de la coalition TEV-DEM, fait l’objet depuis novembre 2016 d’un mandat d’arrêt émis par la Turquie, en lien avec un attentat commis à Ankara. Il avait nié toute implication.

A Prague, il participait à une réunion internationale et devait quitter la ville dimanche, selon un responsable kurde contacté par l’AFP.

Cette réunion était confidentielle mais un des participants turcs a photographié M. Muslim, un cliché relayé par les médias turcs, selon ce responsable.

L’arrestation a été rapportée par l’agence étatique turque Anadolu. Selon l’agence, le responsable doit comparaître devant un tribunal tchèque, et le ministère de la Justice est en contact avec les autorités de Prague pour réclamer son extradition.

Si M. Muslim était extradé vers la Turquie, il s’agirait de l’une des arrestations les plus importantes d’un responsable kurde par la Turquie depuis l’arrestation d’Abdullah Öcalan, le chef du PKK arrêté en 1999.

(©AFP / 25 février 2018 11h55)

https://www.romandie.com/news/Un-haut-responsable-kurde-arrete-a-Prague-sur-requete-d-Ankara-partis/893485.rom

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s