Macron refuse de négocier «un fusil sur la tempe» avec Washington

Macron refuse de négocier «un fusil sur la tempe» avec Washington

L’exclusion temporaire de l’UE des droits de douane américains sur l’acier et l’aluminium « ne nous a pas semblé satisfaisante », a déclaré le président français, Emmanuel Macron, à l’issue d’un sommet de l’UE du 23 mars.

« L’Europe ne renonce pas ». Pour le président français, qui s’exprimait aux côtés de la chancelière allemande, Angela Merkel, vendredi à Bruxelles, l’unité et la fermeté doivent prédominer dans les relations UE / États-Unis.

Interrogé sur la guerre commerciale imminente entre l’Europe et les États-Unis au sujet des droits de douane sur l’acier, Emmanuel Macron a rappelé que l’UE « parler[ait] de tout avec » les États-Unis, « un pays ami qui suit les règles de l’OMC ». Par contre, « nous ne parlons de rien […] avec un fusil sur la tempe », a ajouté le président français.

« La stratégie américaine est une mauvaise stratégie », bien qu’elle vienne en réponse à un « véritable problème » de surcapacité de production sidérurgique et de dumping de la Chine, a-t-il ajouté, soulignant néanmoins que les réactions « unilatérales » n’étaient pas la réponse.

Dans une déclaration publiée le 22 mars, le président américain, Donald Trump, déclarait qu’il suspendrait les droits de douane sur l’acier pour l’Argentine, l’Australie, le Brésil, la Corée du Sud, le Canada, le Mexique et l’Union européenne jusqu’au 1er mai 2018, dans le cadre des discussions en cours.

Trêve dans les hostilités commerciales entre l’UE et les États-Unis

A Bruxelles, les dirigeants européens ont reporté une décision sur le commerce, après l’annonce in extremis de Donald Trump sur l’acier et l’aluminium.

Les chefs d’État et de gouvernement de l’UE ont répété que les mesures ne pouvaient être justifiées par des raisons de sécurité nationale – raison officielle citée par Washington – et que l’exemption devrait être permanente.

La responsable commerciale de l’UE, Cecilia Malmström, a exigé que les États-Unis abandonnent les « dates limites artificielles » afin d’interrompre l’escalade du conflit. L’exemption de 40 jours, cela revient à « nous [mettre] un fusil sur la tempe », a estimé le Premier ministre belge, reprenant la même expression qu’Emmanuel Macron.

« Pour être très clair, si les États-Unis se conforment aux règles de l’OMC, notre volonté est de parler de tous les sujets », a poursuivi le président français, laissant la porte ouverte aux discussions. Il indique que la réponse de l’UE a été guidée par trois principes :

  • « Premièrement, l’Europe ne veut pas d’une guerre commerciale, qui ne serait bonne pour personne. C’est pourquoi nous encourageons le dialogue. »
  • « Le deuxième est que l’Europe croit en une réglementation multilatérale du commerce et agira dans le cadre des règles de l’OMC », qui, selon lui, « doit être modernisée et non pas affaiblie ».
  • Le troisième est que l’Europe abordera un « front uni » face aux différends commerciaux et n’acceptera pas d’être le « maillon faible » de la mondialisation. « Si nous sommes attaqués, nous réagirons sans hésiter », a souligné le président.

« Farouchement opposés au protectionnisme »

« Nous voulons éviter d’être pris dans une spirale qui va faire que, peu à peu, le libre-échange sera perdu », a pour sa part réagi la chancelière allemande Angela Merkel. « Nous continuerons à être farouchement opposés au protectionnisme. »

Bruxelles a préparé une liste de produits américains emblématiques, comme le beurre de cacahuète ou les motos, qui pourraient à leur tour être visés par des taxes si celles envisagées par les États-Unis entraient un jour en application.

Beurre de cacahuète et jus d’orange américains dans le viseur de l’UE

Bruxelles menace de s’en prendre au beurre de cacahuète, au jus d’orange ou au bourbon, le whiskey américain, si Donald Trump persiste à s’engager dans une guerre commerciale.

https://www.euractiv.fr/section/commerce-industrie/news/macron-refuse-de-negocier-un-fusil-sur-la-tempe-avec-washington/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s