La base militaire américaine en Pologne concerne plus la Chine que la Russie

La base militaire américaine en Pologne concerne plus la Chine que la Russie


La Pologne propose d’accueillir une base militaire américaine permanente sur son territoire.


Par Andrew Korybko – Le 1er juin 2018 – Source Oriental Review

American-And-Polish-FlagsLa Pologne veut remplacer l’Allemagne comme partenaire privilégié des États-Unis en Europe, profitant de la méfiance américaine envers Berlin au sujet du pipeline Nord Stream II et des désaccords commerciaux tout en capitalisant sur le désir du Pentagone de « contenir » la Russie, satisfaisant ainsi plusieurs objectifs stratégiques à la fois. Les dirigeants polonais estiment que l’initiative régionale des « Trois Mers » avec 11 autres pays d’Europe centrale et orientale est idéologiquement compatible avec le populisme anti-libéral de l’administration Trump et représente une autre convergence stratégique avec les États-Unis. Paradoxalement, alors que la Pologne s’efforce de faire progresser sa souveraineté nationale, elle la sacrifie néanmoins en voulant accueillir une base militaire américaine, raison pour laquelle une explication plus approfondie de cette proposition est nécessaire.

La Pologne n’est pas seulement stratégiquement importante pour l’Allemagne, la Russie et les États-Unis, mais elle l’est aussi pour la Chine, en étant le premier partenaire de Pékin dans la collection 16 + 1 des États d’Europe centrale et orientale. La Chine construit un chemin de fer à grande vitesse entre les capitales hongroise et serbe qui devrait se développer plus au sud à travers les Balkans en se connectant au port grec du Pirée, détenu par les Chinois, l’un des plus grands d’Europe. Ce terminal est aussi envisagé pour être un connecteur de ce qu’on peut appeler la Route de la soie des Balkans. Cependant, ce projet pourrait également s’étendre vers le nord à travers la Slovaquie et donc vers la Pologne, le plus grand pays de la région, le cœur de l’« initiative des Trois Mers ». Cela constituerait un développement géopolitique révolutionnaire.

Poland US Troops
Troupes américaines de Pologne

Les États-Unis s’opposeront clairement à l’expansion sans restriction d’un projet d’infrastructure connective transnationale multipolaire de construction chinoise dans l’UE via la « porte dérobée balkanique », mais toute perturbation potentielle de type guerre hybride qu’elle pourrait provoquer dans les Balkans pourrait être évitée si l’Amérique contrôle ce couloir de la Route de la soie avec une base militaire au sein même du nœud polonais, le plus important. Bien que cette idée paraisse à première vue annuler l’utilité stratégique de ce projet, cette base pourrait néanmoins être la seule façon pour les États-Unis de permettre sa construction, ce qui, en cas de succès, permettrait à la Pologne de « trouver un équilibre » entre les États-Unis et la Chine tout en cherchant à miner ses puissants voisins allemand et russe.

Curieusement, les intérêts polonais et américains convergent autour de cette Route de la soie des Balkans parce que ce projet chinois pourrait détourner le commerce ouest-européen de l’Asie orientale et le pont terrestre eurasien transitant par la Russie, et renforcer l’« initiative des Trois Mers » au point de remettre en cause le contrôle allemand de l’UE. Cela pourrait même offrir une certaine décentralisation du bloc vers une collection d’États axée sur leur souveraineté nationale, partant de leur statut actuel, un simple groupe de colonies néo-impériales allemandes. En évaluant les grandes implications stratégiques de l’implantation d’une base américaine en Pologne, cela amène Washington à accepter l’expansion possible de la Route de la soie balkanique construite par la Chine un jour jusqu’à Varsovie. Cela entraînerait clairement de sérieuses pertes à long terme pour l’Allemagne et la Russie, tout en étant une victoire majeure des États-Unis et de la Chine.

Quant à la Pologne, ses bénéfices dépendront entièrement de la mesure dans laquelle le gouvernement pourra maintenir un « équilibre » entre l’influence militaire grandissante des États-Unis et celle future de la Chine via l’économie.

Le post présenté est la transcription partielle du programme radio CONTEXT COUNTDOWN sur Sputnik News, diffusé le vendredi 01 juin 2018.

Andrew Korybko est le commentateur politique américain qui travaille actuellement pour l’agence Sputnik. Il est en troisième cycle de l’Université MGIMO et auteur de la monographie Guerres hybrides : l’approche adaptative indirecte pour un changement de régime (2015). Ce texte sera inclus dans son prochain livre sur la théorie de la guerre hybride. Le livre est disponible en PDF gratuitement et à télécharger ici.

Traduit par Hervé, relu par Cat pour le Saker Francophone

http://lesakerfrancophone.fr/la-base-militaire-americaine-en-pologne-concerne-plus-la-chine-que-la-russie

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s