Migrants : qui finance l’Aquarius, le navire de l’ONG SOS Méditerranée ?

Migrants : qui finance l’Aquarius, le navire de l’ONG SOS Méditerranée ?

Accueil > Société
Romain Baheux
14 août 2018, 13h24
Une journée en mer de l’Aquarius coûte en moyenne 11 000 euros à l’ONG. REUTERS/Guglielmo Mangiapane

Le bateau cherche un port pour déposer 141 migrants recueillis en mer.

L’Aquarius cherche – encore – un port. Deux mois après avoir erré pendant une semaine sur les eaux de la Méditerranée, le navire de secours aux migrants tente ce mardi de trouver un endroit où accoster avec ses 141 personnes secourues en mer. Des interventions qui ont un coût pour l’ONG SOS Méditerranée. Explications.

Combien coûte le bateau ?

Ancien patrouilleur de pêche, l’Aquarius n’appartient pas à SOS Méditerranée mais à l’entreprise allemande Jasmund Shipping. L’ONG affrète le navire et évoque un prix moyen quotidien de 11 000 euros, dont une part importante va dans le carburant, pour une journée d’intervention. En 2016, le bateau lui a coûté 975 000 euros rien que pour les trois premiers mois de l’année. Et sur l’ensemble de l’année dernière, 1 389 326 euros lui ont été alloués.

Sur son site, SOS Méditerranée appelle d’ailleurs les particuliers à l’aider à atteindre cette barre de 11 000 euros. Un onglet renvoie à une page où l’internaute peut faire un don du montant qu’il souhaite. L’ONG donne des exemples de ce que permet de financer l’argent récolté : « 30 euros, une heure de sortie en mer pour un canot de sauvetage », « 50 euros, cinq gilets pour sécuriser une famille » ou « 100 euros » pour « une journée de prise en charge ».

D’où vient l’argent ?

Dans son rapport d’activités 2017, disponible en ligne, l’ONG affirme disposer d’un budget annuel de 3 621 000 euros. Des revenus en forte hausse puisque le chiffre avancé en 2016 était de 2 225 764.

L’origine des fonds ? 75 % proviennent de dons de particuliers, 18 % de structures privées et les 7 % restants sont des financements publics. Dans cette dernière catégorie, on retrouve des subventions, comme les 49 690 euros versés par la région Occitanie, et des fonds issus des réserves parlementaires, supprimées il y a un an. En 2016, des députés de gauche avaient alloué 80 000 euros à SOS Méditerranée pour lui permettre de payer une semaine d’intervention en mer.

Qui sont les financeurs privés ?

C’est l’un des angles d’attaques des contempteurs de l’ONG. Plusieurs personnalités de droite et d’extrême-droite ont accusé SOS Méditerranée d’être financé par le milliardaire américain George Soros et sa structure philanthropique, l’Open Society Foundations. Une information démentie par les différentes parties concernées.

La liste des mécènes qui financent l’Aquarius se trouve également dans le rapport d’activités de l’ONG. 207 entreprises, 115 associations et 7 fondations, « pour la plupart basées en France » souligne SOS Méditerranée, sont recensées. On y retrouve notamment plusieurs antennes d’Emmaüs, la fondation Abbé Pierre et des entreprises du secteur du tourisme ou du transport maritime.

http://m.leparisien.fr/societe/migrants-qui-finance-l-aquarius-le-navire-de-l-ong-sos-mediterranee-14-08-2018-7852626.php#xtor=AD-1481423552

Publicités

Une réflexion sur « Migrants : qui finance l’Aquarius, le navire de l’ONG SOS Méditerranée ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s