DIRECT. Macron appelle à ne plus signer d’accords commerciaux avec les pays « qui ne respectent pas l’accord de Paris » sur le climat, comme les Etats-Unis

DIRECT. Macron appelle à ne plus signer d’accords commerciaux avec les pays « qui ne respectent pas l’accord de Paris » sur le climat, comme les Etats-Unis

Les chefs d’Etat des principaux pays vont se succéder à la tribune pour cette 73e assemblée générale annuelle de l’ONU.

Emmanuel Macron à la tribune de l\'assemblée générale des Nations unies, à New York (Etats-Unis), le 25 septembre 2018.
Emmanuel Macron à la tribune de l’assemblée générale des Nations unies, à New York (Etats-Unis), le 25 septembre 2018. (FRANCEINFO)
Ce qu’il faut savoirSans citer nommément les Etats-Unis, Emmanuel Macron a appelé, mardi 25 septembre, à ne plus signer d’accord commercial avec les pays qui ne respectent pas l’accord de Paris sur le climat. « Ne signons plus d’accords commerciaux avec les puissances qui ne respectent pas l’accord de Paris », a-t-il lancé à la tribune de l’assemblée générale de l’ONU.

Comme chaque année, l’assemblée générale de l’ONU se réunit à New York. Le thème du débat de cette 73e session est « le leadership mondial et les responsabilités partagées pour des sociétés pacifiques, équitables et durables », indique l’ONU sur son site.

Grand-messe diplomatique. L’assemblée générale des Nations unies réunit cette semaine quelque 130 chefs d’Etat et de gouvernement sur les bords de l’East River.

Duel entre Donald Trump et Hassan Rohani. Le président américain a fustigé l’Iran dans son discours, appellant à isoler la « dictature corrompue » de Téhéran. Son homologue iranien, Hassan Rohani, s’exprimera peu après.

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #ONU

23h09 : « Certains ont choisi la loi du plus fort. Mais elle ne protège aucun peuple. » Quelques heures après le discours de Donald Trump, Emmanuel Macron a plaidé en faveur du « multilatéralisme » à la tribune de l’assemblée générale de l’ONU. Sans le citer nommément, le président français a tiré à boulets rouges sur son homologue américain. Iran, COP 21, rupture des accords commerciaux… Franceinfo revient sur trois moment forts du discours d’Emmanuel Macron.

22h02 : Bonsoir @binine. Vous faites sans doute référence à mon message de 20 heures : « ‘Ne signons plus d’accords commerciaux avec les puissances qui ne respectent pas l’accord de Paris’, a déclaré Emmanuel Macron à la tribune de l’ONU, sans citer nommément les Etats-Unis, qui en sont sortis en 2017″. Il ne faut pas lire que les Etats Unis sont sortis de l’ONU en 2017, mais de l’accord de Paris, lors de la COP21.

22h02 : Que veut dire : les États Unis sont sortis de l ONU en 2017 ? Merci pour votre réponse.

20h28 : Le président américain Donald Trump a appelé tous les pays de la planète à isoler le régime iranien, dénonçant la « dictature corrompue » au pouvoir selon lui à Téhéran.

20h15 : Le président iranien qualifie d’« absurde » le discours de Trump à l’ONU.

20h35 : « Je présenterai toutes mes excuses au pupitre. Je me suis emporté parce que je crois à ce que je dis. »

Le président tient désormais une conférence de presse, en marge de son discours devant l’Assemblée générale de l’ONU. Il est revenu sur la fin de son intervention durant laquelle il s’est emporté pour dénoncer le délitement du « droit international et de toutes les formes de coopération. »

19h18 : Emmanuel Macron a tapé du poing sur son pupitre pour dénoncer le délitement du « droit international et de toutes les formes de coopération. » Un moment fort de son discours devant l’Assemblée générale de l’ONU à revoir ici.

https://embedftv-a.akamaihd.net/?ue=d4efdced22edd65359feb17b93d3f2c3&videoid=05c507d4-c0e5-11e8-8b6c-000d3a2437a2

19h10 : « Ne signons plus d’accords commerciaux avec les puissances qui ne respectent pas l’accord de Paris », a déclaré le président de la République à la tribune de l’ONU, sans citer nommément les Etats-Unis qui en sont sortis en 2017.

19h05 : Emmanuel Macron appelle à ne pas signer d’accord commercial avec ceux qui ne respectent pas l’accord de Paris sur le climat.

18h54 : « Si un des membres [du G7] ne veut pas avancer [sur les engagements de la COP21], nous avancerons quand même ».

Emmanuel Macron vise une nouvelle fois, sans le nommer, Donald Trump et les Etats-Unis, qui se sont retirés de l’accord de Paris sur le climat.

https://embedftv-a.akamaihd.net/?ue=58791ad6f9eaed4d0ecf0d4c89eee36f&videoid=5d50e7a4-c0e3-11e8-ab6a-000d3a2437a2

18h36 : « Je crois profondément à la souveraineté des peuples et dans le même temps à une coopération renforcée. Nous ne gagnerons au XXIe siècle qu’avec un multilatéralisme fort. Je ne crois pas à un grand peuple mondialisé, mais je crois en des valeurs universelles. »

18h32 : Voici la déclaration d’Emmanuel Macron critiquant l’unilatéralisme prôné par Donald Trump.

https://embedftv-a.akamaihd.net/?ue=2b9d9bcbc7ff8981df5aed370059fe25&videoid=4a015ef2-c0e0-11e8-a8d7-000d3a2437a2

18h39 : Emmanuel Macron appelle au « dialogue et au multilatéralisme » pour régler la crise iranienne, peu après une demande de son homologue américain Donald Trump d’« isoler le régime iranien ». « Il ne faut pas « exacerber les tensions régionales », a ajouté le président français.

18h33 : « Je ne crois pas à la loi du plus fort », martèle Emmanuel Macron. « Je crois à une troisième voie possible, la plus difficile la plus exigeante, trouver ensemble un nouveau modèle avec un nouvel équilibre. Il se structure autour de trois principes : le respect des souverainetés, le renforcement des coopérations régionales et le troisième, c’est l’apport de garanties internationales plus robustes ».

18h38 : « Cette voie, celle de l’unilatéralisme, elle nous conduit au repli et aux conflits. La loi du plus fort ne protège aucun peuple. »

Dès le début de son discours, Emmanuel Macron répond à Donald Trump concernant sa position sur l’Iran.

18h21 : Emmanuel Macron a débuté son discours devant l’Assemblée générale de l’ONU. C’est à suivre en direct ici.

17h27 : Donald Trump a terminé son discours devant l’Assemblée générale de l’ONU. Trois chefs d’Etat doivent désormais s’exprimer, dont le Turc Recep Tayyip Erdogan, avant qu’arrive le tour d’Emmanuel Macron. Le président français devrait donc s’exprimer vers 18h30.

(SPENCER PLATT / AFP)

17h27 : « J’ai dit à nos négociateurs que les Etats-Unis ne paieraient pas plus de 25% du budget de maintien de la paix » de l’ONU, annonce Donald Trump. Ils représentent aujourd’hui 28,5% de ce budget. « A l’avenir, nous ne verserons de l’aide étrangère qu’aux pays qui nous respectent et, très franchement, qui sont nos amis », ajoute-t-il.

17h26 : Donald Trump rend un hommage à la Pologne qui pourrait être interprété comme une pique contre l’Union européenne, qui a récemment saisi la justice pour bloquer une réforme de la Cour suprême polonaise. « En Pologne, le peuple défend son indépendance, sa sécurité et sa souveraineté », salue Donald Trump, sans mention de l’UE.

17h08 : « Nous demandons aux nations réunies ici de se joindre à notre appel pour demander le rétablissement de la démocratie au Venezuela ».

Donald Trump charge le régime vénézuélien. Washington a annoncé aujourd’hui de nouvelles sanctions financières contre des proches du président vénézuélien Nicolas Maduro, dont le gel des avoirs de son épouse et de sa vice-présidente aux Etats-Unis.

17h05 : « Les Etats-Unis ne participeront pas au nouveau pacte mondial sur la migration. La migration ne devrait pas être régie par un organe international, qui ne rend pas de comptes à nos citoyens. »

17h04 : Le président américain estime que la Cour pénale internationale n’a « aucune légitimité ». Les Etats-Unis n’y ont jamais adhéré.

17h03 : Donald Trump aborde maintenant les questions économiques, et justifie la guerre économique qu’il mène à la Chine à coups de droits de douane. « Nous rejetons l’idéologie du mondialisme, et nous embrassons la doctrine du patriotisme », résume-t-il.

16h54 : « Les principaux soutiens du terrorisme ne peuvent pas être autorisés à détenir les armes les plus dangereuses de la planète ».

A la tribune de l’ONU, le président américain défend sa décision de quitter l’accord sur le nucléaire iranien et d’imposer de nouvelles sanctions économiques contre le régime iranien. « Il y en aura encore d’autres », promet-il.

16h52 : Un peu plus tôt, évoquant la Syrie, Donald Trump a promis une « réponse » américaine si des armes chimiques étaient utilisées.

16h56 : « Toute solution à la crise humanitaire en Syrie passe par une stratégie visant à remédier à la situation et au régime corrompu de l’Iran. Les dirigeants iraniens sèment chaos, mort et destruction sur leur passage. »

Comme attendu, Donald Trump s’en prend désormais à l’Iran, le sujet qui devrait être au cœur de son discours.

16h56 : « Je suis heureux d’annoncer que les assassins assoiffés de sang de l’EI ont été chassés du territoire qu’ils occupaient en Irak et en Syrie. »

16h46 : Donald Trump se félicite des avancées de l’année passée dans les négociations avec la Corée du Nord : « Les missiles et les roquettes ne volent plus tous azimuts, les essais nucléaires ont cessé, certaines installations militaires sont déjà démantelées ».

16h44 : « Les Etats-Unis ne vous diront pas comment travailler, comment vivre ou comment croire. Nous vous demandons simplement que vous respectiez notre souveraineté », lance Donald Trump, qui explique à l’ONU préférer « l’indépendance et la coopération, plutôt que la gouvernance internationale ».

16h42 : Devant l’Assemblée générale de l’ONU, Donald Trump commence son discours par un bilan très élogieux de sa propre action : « En moins de deux ans, mon administration a accompli plus que presque toute autre administration dans l’histoire de notre pays. C’est vrai. »

16h38 : Le président des Etats-Unis Donald Trump prend la parole à l’Assemblée générale de l’ONU. Regardez son discours en direct.

16h09 : Hier, la Première ministre de la Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, a fait sensation en assistant à une réunion d’hommage à Nelson Mandela, au siège de l’ONU, avec sa fille de trois mois, Neve, et son compagnon. Elle n’est que la deuxième cheffe de gouvernement au monde à avoir accouché en étant au pouvoir.

(Don EMMERT / AFP)

16h30 : Bonjour @anonyme. Vous pourrez regarder avec une traduction simultanée les discours de Donald Trump (vers 16 h) puis d’Emmanuel Macron dans ce direct. Si vous souhaitez voir le reste de l’assemblée générale, en revanche, il faudra vous diriger vers le site de l’ONU, qui en retransmet l’intégralité (une traduction en Français est disponible).

15h31 : Peut-on regarder (ou écouter) les séances de l’Assemblée générale de l’ONU ?

15h04 : L’Assemblée générale de l’ONU doit débuter à 15 heures, heure française. Donald Trump sera le quatrième orateur à s’exprimer. Emmanuel Macron (en 9e position) et Hassan Rohani (15e) suivront.

15h04 : Donald Trump ne profitera pas de l’Assemblée générale de l’ONU pour rencontrer son homologue iranien, Hassan Rohani : « Malgré les demandes, je n’ai pas prévu de [le] rencontrer », a-t-il expliqué sur Twitter. « Peut-être un jour dans le futur. Je suis certain que c’est un homme absolument charmant ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s