Emmanuel Macron à Tanger le 15 novembre pour l’inauguration du TGV marocain





Emmanuel Macron à Tanger le 15 novembre pour l’inauguration du TGV marocain


Mercredi 14 Novembre 2018 modifié le Jeudi 15 Novembre 2018 – 13:48


A l’invitation du roi Mohammed VI, le président français Emmanuel Macron se rendra à Tanger, jeudi 15 novembre, pour l’inauguration de la ligne à grande vitesse, la LGV marocain baptisé Al Boraq.


https://www.facebook.com/plugins/like.php?href=https%3A%2F%2Fwww.atlasinfo.fr%2FEmmanuel-Macron-a-Tanger-le-15-novembre-pour-l-inauguration-du-TGV-marocain_a95452.html&layout=button_count&show_faces=false&width=100&action=like&colorscheme=light https://platform.twitter.com/widgets/tweet_button.html?url=http%3A%2F%2Fxfru.it%2FgBv5FR&counturl=https%3A%2F%2Fwww.atlasinfo.fr%2FEmmanuel-Macron-a-Tanger-le-15-novembre-pour-l-inauguration-du-TGV-marocain_a95452.html&text=Emmanuel%20Macron%20%C3%A0%20Tanger%20le%2015%20novembre%20pour%20l%27inauguration%20du%20TGV%20marocain&count=horizontal



Emmanuel Macron à Tanger le 15 novembre pour l'inauguration du TGV marocain
Le président français arrive à l’aéroport de Tanger – Ibn Battouta en fin de matinée. Il sera accueilli par le roi Mohammed VI quatre jours après avoir participé aux célébrations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale à Paris.

Les deux chefs d’Etat auront un entretien en tête-à-tête avant de dévoiler ensemble le logo « Al Boraq » placé sur la voiture motrice.

Ils voyageront ensuite à bord du train rapide, au départ de Tanger, grand hub maritime entre l’Afrique et l’Europe, jusqu’à Rabat, la capitale administrative.

Emmanuel Macron sera accompagné des ministres des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et de l’Intérieur Christophe Castaner.

La LGV marocaine, premier tronçon à grand vitesse du continent africain, desservira aussi en 2h10 au lieu de 4h45, Tanger, important hub entre l’Afrique du nord et l’Europe, où Renault dispose d’une usine, et Casablanca, autre grand pôle économique du Royaume.

La ligne TGV qui reliera Tanger à Casablanca a été baptisée par le roi Mohammed VI « Al Boraq » – en référence à la monture céleste ailée dans la tradition islamique- . Ce projet d’environ deux milliards d’euros a été financé pour moitié par la France. Il a été lancé en 2011 par Mohammed VI et l’ex-président Nicolas Sarkozy.

Les travaux de cette ligne qui permettra de relier le port de Tanger à la capitale économique en 2h10 contre 5 heures, avec un train roulant à 320 km/h, ont connu quelques retards

Cette ligne de circulation qui a nécessité la pose de 700 000 traverses, 1600 tonnes de ballast, 7400 poteaux caténaires mais aussi la construction de 12 viaducs, 169 ponts-routes…

Le 4 mai 2018, un train d’essai conduit par un cheminot marocain a atteint la vitesse de 357 km/h entre Tanger (nord) et Kenitra (ouest) en établissant un record de vitesse sur des lignes ferroviaires au sein du continent africain.

Le président Macron doit par ailleurs effectuer une visite d’Etat au Maroc au printemps 2019.

Mercredi 14 Novembre 2018 – 18:22


Par Samir Amor
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s