La nouvelle base anglaise d’Oman s’inscrit dans le pivot post-Brexit du pays vers l’Océan Indien

La nouvelle base anglaise d’Oman s’inscrit dans le pivot post-Brexit du pays vers l’Océan Indien


Le Royaume-Uni a pour projet d’établir une deuxième base dans la région du Moyen-Orient, à Oman.


 

Par Andrew Korybko – Le 13 novembre 2018 – Source orientalreview.org

andrew-korybko

Le ministre anglais de la Défense a annoncé ces projets en début de semaine, après une visite dans la monarchie arabe, qui lui a permis d’observer les exercices militaires en cours entre son armée et celle du pays hôte. Une fois construite, l’an prochain, cette base sera la deuxième base anglaise dans la région, faisant suite à la première base navale construite au Bahreïn. L’établissement de ces deux bases marque symboliquement le retour du pays à l’« est de Suez ».

À l’époque de l’apogée de l’empire britannique, le pays constituait la puissance dominante indiscutée de cette partie du monde, et le retrait militaire massif britannique qui s’était déroulé en plein milieu de la guerre froide avait constitué un choc psychologique pour nombre de citoyens de sa majesté, qui pouvaient apprécier le prestige que la période impériale leur inspirait.

Le retour du Royaume-Uni vers l’Orient fait suite à plusieurs raisons interconnectées entre elles : la première en est, évidemment, le retrait progressif américain de cette région, qui pose une nécessité pour leurs alliés de prendre leur place, de par le stratagème « Diriger depuis l’arrière » dévoilé sous Obama. Deuxièmement, les conséquences économiques et stratégiques du Brexit poussent le pays à renforcer ses partenariats commerciaux extra-régionaux, chose que le pays estime pouvoir réaliser au mieux au travers d’une « diplomatie militaire » avec de riches pays du Moyen-Orient. Et cela va plus loin, puisque le retour anglais dans la région pourrait faciliter la conclusion d’autres accords commerciaux, à l’image de celui qui fut signé cette année même avec l’Union douanière d’Afrique australe (SACU, [Southern African Custom Union, NdT]) et le Mozambique, ainsi que l’accord que le Royaume-Uni souhaite également signer un jour avec l’Inde.

Le motif qui transparaît peu à peu est que le Royaume-Uni essaie de se rétablir comme puissance économique et militaire de premier plan dans la région de l’Océan Indien, certes sur une échelle moindre de ce qu’elle fut, mais en jouant sa partition dans cette région de plus en plus soumise à compétition, et qui se voit traversée par les principales routes commerciales mondiales. On peut s’attendre à voir d’autres bases militaires anglaises, plus petites, s’établir ça et là sur ce vaste espace, Londres les reliant, elles et leurs pays hôtes, au travers d’exercices militaires réguliers et pourquoi pas au travers d’accords commerciaux, ce qui lui ferait reprendre le rôle de puissance de cohésion de la région. L’avenir dira si cette stratégie apportera des retombées tangibles au Royaume-Uni, mais pour l’instant, nous y voyons le meilleur indicateur disponible révélant les priorités du pays à l’issue du Brexit.

Le présent article constitue une retranscription partielle de l’émission radiophonique context countdown, diffusée sur Radio Sputnik le vendredi 9 novembre 2018.

Andrew Korybko est le commentateur politique américain qui travaille actuellement pour l’agence Sputnik. Il est en troisième cycle de l’Université MGIMO et auteur de la monographie Guerres hybrides : l’approche adaptative indirecte pour un changement de régime (2015). Le livre est disponible en PDF gratuitement et à télécharger ici.

Note du Saker Francophone

Le Brexit permet enfin au Royaume-Uni de sortir de son repli sur l'Europe et l'Occident, et de reprendre un rôle sur la scène mondiale. Dans le grand jeu géopolitique, également, les derniers à sortir de l'Union européenne seront les grands perdants.

Traduit par Vincent, relu par Cat pour le Saker Francophone

 

Publicités

Une réflexion sur « La nouvelle base anglaise d’Oman s’inscrit dans le pivot post-Brexit du pays vers l’Océan Indien »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s