Un RIC chasse un BRICS

Un RIC chasse un BRICS

Ouverture libre

   Forum

Il n’y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

1735

Un RIC chasse un BRICS

Le BRICS (d’abord BRIC) eut son heure de gloire, durant les années 2008-2015, lorsque Lula (puis Rousseff) étai(en)t aux affaires au Brésil et que l’Afrique du Sud était dirigée par Jacob Zuma. Puis les temps ont changé et le BRICS a perdu sa dynamique politique avec des changements de présidents et d’orientation, l’effacement du Brésil et de l’Afrique du Sud, et aussi une certaine incertitude en ce qui concernait l’Inde avec son nouveau Premier ministre Modi.

Mais voici qu’un événement a eu lieu en marge du G-20, que nous signale notre ami et remarquable commentateur retraité des affaires diplomatiques indiennes, M.K. Bhadrakumar. A l’initiative de Poutine s’est tenu un sommet à trois, avec Xi pour la Chine et Modi pour l’Inde. On voit qu’on retrouve le RIC du BRICS, avec les trois membres les plus importants. Les trois présidents ont convenu que ce “format”-RIC leur convenait et qu’on se reverrait à trois en marge d’autres rencontres multinationales.

Le format-RIC rapproche l’Inde de la Chine, à la satisfaction de la Russie qui a d’excellentes relations avec les deux pays. Bhadrakumar, qui craignait beaucoup une dérive proaméricaniste de Modi, signale combien le Premier ministre indien a été indirectement très critique des USA dans son communiqué siuivant le sommet-RIC, après plusieurs récentes occasions où il a affirmé une position plus proche de ses deux partenaires et critique des USA. Il est évident que le RIC a, pour cause de son ébauche de formation, le souci de ses membres de se prévenir contre la politique erratique et dangereuse pour le monde des USA. Les rapports personnels ont leur importance dans cette évolution stratégique d’une grande importance : « Les relations personnelles entre les trois hommes sont d’ores et déjà excellentes. Une chose remarquable dans ce sommet des RIC, c’est la congruence stratégique des communiqués russe, indien et chinois. »

Par conséquent, il faut désormais commencer à considérer qu’on pourrait voir apparaître un nouveau “bloc”, le RIC chassant le BRICS, avec une pesanteur stratégique déterminée par des intérêts communs. Bhadrakumar signale que le RIC rejoint une idée prophétique du ministre des affaires étrangères de Eltsine, Evgueny Primakov : le “triangle de Primakov” (le RIC d’aujourd’hui), proposé en 1998, – en avance sur son temps, mais le termps désormais venu…

L’enthousiasme qui pointe sous sa plume toujours très retenue indique combien l’ancien diplomate indien est impressionné par la formation du RIC. Ci-dessous, le texte de M.K. Bhadrakumar, dans Strategic-Culture.org du 4 décembre 2018.

dde.org

http://www.dedefensa.org/article/un-ric-chasse-un-brics

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s