Grand Débat : la transition écologique En finir avec l’idéologie et la taxation et faire confiance à l’innovation

par ,

Grand Débat : la transition écologique
En finir avec l’idéologie et la taxation et faire confiance à l’innovation

Normalement, l’écologie est une science qui étudie les êtres vivants dans leur milieu en tenant compte de leurs interactions. Elle fait partie intégrante de la discipline plus vaste qu’est la science de l’environnement (ou science environnementale). L’écologie est devenue aujourd’hui une arme idéologique aux mains des politiques et de nombreux « acteurs » qui profitent de l’argent public. Elle fonctionne comme une idéologie totalitaire en voulant imposer à tous, au nom de grands idéaux, une certaine façon de vivre et de se comporter.

Les Verts sont des Rouges. Pour le communisme, le programme du Manifeste devait inévitablement instaurer le paradis sur terre. Pour les écologistes, les taxes, les réglementations et la redistribution d’argent public sauveront la Terre et l’espèce humaine. Gare à ceux qui ne s’y soumettent pas. Pas encore de goulag mais il faut avoir un énorme courage pour oser contester (n’oublions pas le sort réservé à un présentateur de la météo sur une chaîne publique qui a osé, non pas mettre en doute le réchauffement climatique, mais dire qu’il apporterait aussi quelques conséquences heureuses …).

Ne cédons pas aux utopies en dépensant l’argent des contribuables. L’Allemagne par exemple a toujours affirmé vouloir réduire au plus vite les émissions de CO2 grâce aux énergies renouvelables. Elle a donc pratiqué une politique de subventions et d’investissements massifs. Entre 2013 et 2018, elle a dépensé plus de 160 milliards d’euros en faveur de ces énergies renouvelables. Plus de 30 000 éoliennes installées sur son territoire devraient produire à plus ou moins longue échéance l’équivalent de l’énergie d’une dizaine de centrales nucléaires. Mais quand il n’y a pas du vent, il faut du charbon. Finalement, malgré tout cet argent, les émissions de CO2… sont toujours au niveau d’il y a 10 ans !

Fidèle à ses promesses, l’IREF a donc rempli (ou essayé) la troisième fiche du Grand Débat consacrée à la transition écologique. « Essayer » car plusieurs questions sont biaisées et demandent des réponses orientées. Surtout concernant les dérèglements climatiques et la taxation. L’IREF a essayé d’éviter le piège en soutenant que l’écologie ne doit plus être une arme politique et une source inépuisable d’argent public. Notre meilleur allié écologique est l’innovation, la seule capable de répondre aux « défis de l’avenir ». Faisons confiance aux entrepreneurs et non pas à ceux qui prévoient l’apocalypse tout en demandant des aides publiques.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Articles/article/Grand-Debat-la-transition-ecologique?utm_source=2019-02-18&utm_medium=lettre-fr&utm_campaign=lettre-fr&utm_content=article5184

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s