Les Démocrates continuent leur campagne…pour la réélection de Trump

Les Démocrates continuent leur campagne…pour la réélection de Trump


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 5 mars 2019

Il y a quelques semaines, Moon of Alabama écrivait que le Russiagate se terminait :

 

Rien, zéro, nada n'a été trouvé pour soutenir cette théorie du complot. Le bureau de campagne de Trump ne s’est pas acoquiné avec la Russie. Quelques larbins ont été inculpés pour des questions fiscales sans rapport avec l’affaire et pour avoir menti aux enquêteurs au sujet de quelques détails mineurs. Mais rien ne vient étayer les allégations dramatiques de collusion qui sont lancées depuis le début de l'affaire. ...

Dans un monde juste, des gens qui, pendant plus de deux ans, auraient fait toute une histoire d’une théorie complotiste et causé tant de dommages, seraient chassés de leurs positions publiques. Malheureusement, cela ne se produira pas. Ils s’embarqueront dans le prochain train complotiste et continueront sur la même voie.

Il semble que c’est trop demander à ceux qui croient au Russiagate. Ces gens sont incapables d’élaborer une nouvelle théorie du complot par eux-mêmes. Au lieu de cela, ils vont essayer de pêcher quelque chose qu’ils pourraient utiliser pour continuer à avoir l’air scandalisé :

Le Comité judiciaire de la Chambre des représentants a envoyé plus de 80 lettres réclamant toutes les communications autour d'une série de controverses entourant Trump, alors qu’un groupe d'experts est en train d’enquêter pour savoir si le président et son administration ont fait obstruction à la justice, sont corrompus et ont abusé de leur pouvoir.
Mais plutôt qu'une approche ciblée, la demande de lundi ratissait large, ciblant les membres actuels et anciens du personnel de campagne, les hauts responsables de la Trump Organization, et même les documents et communications de la National Rifle Association et de la société de conseil britannique Cambridge Analytica. 

L'enquête porte sur un large éventail de sujets, depuis les relations d'affaires du président avec la Russie jusqu'au renvoi de l'ancien directeur du FBI, James B. Comey, en passant par des paiements secrets faits à des femmes. Bon nombre de ces questions sont déjà examinées par le conseiller juridique spécial Robert S. Mueller et les procureurs fédéraux du district sud de New York - sans parler des autres comités de la Chambre. ...

Pendant des mois, les Démocrates de la Chambre ont déclaré qu'ils se tourneraient vers les conclusions de Mueller pour déterminer s'il fallait procéder à des audiences de destitution. Mais la demande de Nadler démontre que les Démocrates se préparent à aller bien au-delà de l'ingérence de la Russie dans les élections.

Les Démocrates essaient de trouver quelque chose qui montrerait Trump sous un mauvais jour. Je suis sûr qu’il y a eu beaucoup d’affaires louches conclues par Trump au cours de sa vie. Mais les choses qu’il fait en ce moment, sous les yeux du Congrès, sont bien pires.

Au lieu de se concentrer sur ce que Trump fait actuellement en déréglementant tout ce qu’il peut, en remplissant les tribunaux de jeunes juges conservateurs et par sa mauvaise gestion de la politique étrangère, les Démocrates préfèrent attirer l’attention du public sur des sujets du passé qui n’ont aucune pertinence pour la vie quotidienne de leurs électeurs, ni pour leur futur.

C’est une stratégie politique autodestructrice. Au lieu de promouvoir des questions politiques susceptibles d’attirer les électeurs, ils attirent l’attention sur leur campagne anti-Trump. Cette tactique a déjà été essayée et a échouée, en 2016. Il y a de fortes chances qu’elle échoue également en 2020. Trump pourrait bien être réélu malgré toutes les saletés que les Démocrates découvriront au cours de ces enquêtes bidon.

Le refus des Démocrates d’avoir une véritable discussion politique est également visible dans leur tentative de soumettre les nouveaux jeunes membres de l’Assemblée qui ont présenté de nouvelles propositions et idées concrètes. L’utilisation du lobby sioniste AIPAC et les fausses allégations d’ »antisémitisme » contre eux sont particulièrement scandaleuses :

Lorsque la représentante Ilhan Omar a obtenu un siège tant convoité à la Commission des affaires étrangères de la Chambre, Stephen Fiske a commencé à faire sonner les téléphones du Capitole.

Alarmé par des messages qu'il considérait comme antisémites et par le soutien de Mme Omar au mouvement Boycott-Israël, M. Fiske, un militant de longue date du Comité des affaires publiques entre Israël et les États-Unis, a commencé à envoyer des SMS et à appeler ses amis du Congrès pour se plaindre. Il espère que les militants de l'AIPAC puniront Mme Omar, une jeune démocrate du Minnesota, avec un défi majeur en 2020.

Mercredi, les dirigeants Démocrates à la Chambre des représentants prononceront une forme de punition : stimulés par l'indignation suscitée par les derniers propos de Mme Omar, qui laissent entendre que les militants pro-israéliens "poussent pour faire allégeance à un pays étranger", ils vont déposer une résolution condamnant l'antisémitisme à l’intérieur de la Chambre des représentants.

« Antisémitisme », dans le faux sens que lui donnent l’AIPAC et les dirigeants Démocrates qui lui sont liés, est appliqué à tout ce qui n’est pas 100% en faveur de l’État raciste d’Israël et de l’idéologie sioniste.

La résolution s’adresse au député Ilhan Omar, qui a laissé entendre que cette double loyauté automatique est un problème. Cela prouve aussi qu’elle a raison :

Ilhan Omar @IlhanMN - 20:01 utc - 3 mars 2019

On me dit tous les jours que je suis anti-américaine si je ne suis pas pro-israélienne. Je trouve cela problématique et je ne suis pas la seule. Il se trouve que je suis prête à en parler et à répondre aux attaques.

Ilhan Omar ne sera pas la seule à être visée de cette manière. Le Lobby en veut à deux autres personnes :

En Floride, M. Fiske a déclaré qu'il était temps pour les "voix pro-juives de parler contre" Mme Omar et deux autres nouvelles Démocrates qui ont critiqué Israël : Les représentantes Rashida Tlaib du Michigan et Alexandria Ocasio-Cortez de New York. 

Et il a fait une prédiction : "Ce sont trois personnes qui, à mon avis, ne seront plus là dans quelques années."

La direction Démocrate ne cherche même pas à défendre ces trois nouveaux membres qui ont prouvé qu’ils pouvaient attirer et motiver les jeunes électeurs. Elle aide activement le Lobby à les évincer. Les nouvelles politiques défendues par ces nouveaux arrivants seront également rejetées.

Les Démocrates semblent penser que leurs électeurs potentiels n’ont nulle part où aller. Ils se trompent. Dans ce système dualiste, les élections sont remportées par le taux de participation. Si les Démocrates ne prouvent pas qu’ils ont de bonnes politiques et des politiciens attrayants, leurs électeurs potentiels resteront simplement chez eux. Près de la moitié d’entre eux le font déjà.

S’en prendre à Trump, après l’échec désastreux du Russiagate, pourrait aider CNN à faire quelques gros titres. Mais ce n’est pas un substitut à une lutte politique bien acharnée. Tuer la prochaine génération de politiciens prometteurs pour quelques billets de 100$ de plus éloignera les jeunes électeurs qui sont attirés par leurs opinions.

Prises ensemble, ces mesures donnent à penser que les Démocrates n’ont ni stratégie, ni volonté réelle de gagner. Ils ne feront qu’aider Trump à gagner un second mandat.

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par Cat pour le Saker Francophone.

http://lesakerfrancophone.fr/les-democrates-continuent-leur-champagne-pour-la-reelection-de-trump

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s