Citoyenneté européenne et le programme “l’Europe pour les citoyens”

Citoyenneté européenne et le programme “l’Europe pour les citoyens”

A l’approche des élections européennes, la question du taux élevé d’abstention est remise au goût du jour. Un sentiment d’éloignement mais aussi de désintérêt des populations vis-à-vis de l’action de l’Union européenne (UE) et de ses institutions expliqueraient en partie cette abstention. En ce sens, renforcer la citoyenneté européenne constitue un véritable défi pour l’organisation.

Le programme "l'Europe pour les citoyens" vise à renforcer l'identité européenne.
Le Parlement européen représente les citoyens européens, mais son action reste peu médiatisée.

Origines, particularités et défis de la citoyenneté européenne

La citoyenneté européenne a été introduite par le traité de Maastricht en 1992. Elle constitue une qualité juridique qui accorde à celui qui la possède certains droits et certaines libertés. Dans les organisations internationales traditionnelles telle que l’Organisation des Nations Unies, ce sont les Etats qui sont directement concernés par les décisions prises. Dans la mesure où l’UE répond à une logique mêlant supranationalité et intergouvernementalité, les citoyens jouissent d’une reconnaissance juridique propre.

Toutefois, l’UE reste souvent critiquée en raison d’un “déficit démocratique”. Au premier rang des accusés siège la Commission Européenne qui élabore les propositions de lois européennes. Les pouvoirs du Parlement européen, qui représente les citoyens, ne cessent de s’étendre mais restent peu médiatisés. Cela se traduit parfois par un sentiment d’éloignement entre les élites européennes et les populations. Afin de pallier cette situation, des programmes ont été mis en place notamment par la Commission européenne.

Le programme “l’Europe pour les citoyens” : des projets pour favoriser le sentiment d’adhésion

Le Programme “l’Europe pour les citoyens” créé pour la période 2014-2020 a un double objectif. D’une part il vise à contribuer à faire connaître l’UE, son histoire et sa diversité. D’autre part, il vise à promouvoir la citoyenneté européenne et à améliorer les conditions de la participation civique et démocratique au sein de l’UE.

Des projets sensibilisent ainsi au travail de mémoire, à l’histoire et aux valeurs communes de l’UE, ainsi qu’à son ambition de promouvoir la paix, les valeurs européennes et le bien-être de ses peuples. L’autre aspect des projets financés est d’améliorer la compréhension du processus d’élaboration des politiques européennes et de susciter chez les citoyens leur intérêt et leur engagement à l’égard de ce processus.

Depuis 2014, le budget alloué aux projets représente 26 688 810€ en Europe, dont 2 101 500€ consacrés à des programmes français. Cela représente 561 projets au total, dont 41 sur le territoire français.

Si de tels programmes sont créés afin de favoriser le sentiment d’adhésion des citoyens à l’UE, des inquiétudes persistent face à la montée de l’euroscepticisme.

Références :

http://www.strasbourg-europe.eu/

https://www.robert-schuman.eu/fr/questions-d-europe/

https://eacea.ec.europa.eu/sites/eacea-site/files/programme_guide_2019_fr.pdf

http://europepourlescitoyens.org/le-programme/

 

 

Citoyenneté européenne et le programme “l’Europe pour les citoyens”

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s