Des nudistes français menacent de «tout mettre à nu» dans le sifflement de la piscine publique avec les baigneuses Burkini

Beach

Des nudistes français menacent de «tout mettre à nu» dans le sifflement de la piscine publique avec les baigneuses Burkini

L’EUROPE 14h36 28.06.2019 Obtenir une URL courte5  17  6

Auparavant, les autorités de la ville française de Grenoble avaient fermé les deux piscines municipales de la ville au milieu d’une vague de chaleur étouffante agitant l’Europe occidentale après que plusieurs femmes musulmanes y aient été vues en train de nager vêtues de burkinis, au mépris de l’interdiction du vêtement.

Les nudistes français menacent de « tout dévoiler » face à des baigneurs vêtus de burkinidans les piscines publiques de la ville française de Grenoble, alors que des températures dépassant les 40 degrés Celsius dominent sans relâche l’Europe occidentale, rapporte The Telegraph .

Les habitants de la ville ont lancé un groupe Facebook «laïque et écologiste des citoyens» appelé «Tout le monde nu», en invitant les membres à venir à la piscine nus et à défier la «brigade burkini», déplorant l’inquiétante «inaction» du maire de Green, Eric Piolle.

Au moins 231 manifestants ont manifesté leur intention d’arriver nus et 1 300 d’entre eux ont manifesté leur intérêt.

Les températures élevées à Grenoble avaient attisé les passions déjà vives des habitants, alors que les autorités avaient fermé les deux piscines municipales de la ville après que des femmes musulmanes y aient été vues nageant vêtues de burkinis.

Les femmes vêtues de burkini se sont rendues deux fois à la piscine à l’initiative d’Alliance Citoyenne, une ONG de défense des droits civils, pour contester l’interdiction par une ville du maillot de bain intégral, qu’elles considèrent comme discriminatoire.

Pour des raisons de sécurité et d’hygiène, la ville du sud-est français oblige les femmes à porter des maillots de bain moulants d’une seule pièce dans les piscines tandis que les hommes doivent porter des maillots de bain de style Speedo plutôt que des shorts.

Cependant, par un acte de défi délibéré, le groupe de femmes musulmanes a contesté l’interdiction.

Dans un premier temps, une quinzaine de femmes ont réussi à entrer dans la piscine le 17 mai et se sont même filmées en train de se baigner, affirmant qu’elles cherchaient à « défendre la liberté de religion ».

Dimanche dernier, les femmes ont été condamnées à une amende de 35 € (30 £) chacune.

Néanmoins, les femmes sont allées sur les médias sociaux pour réclamer une troisième opération de ce type ce dimanche.

Les défenseurs du burkini ont déclaré avoir décidé d’agir après que 630 personnes eurent signé une pétition demandant que les règles soient modifiées afin que lesfemmes musulmanes puissent se baigner dans les bains publics.

Adrien Roux, responsable national de l’Alliance des citoyens, a déploré le fait qu’en raison de leurs croyances religieuses, des centaines de femmes musulmanes ne pouvaient pas aller nager.

Le maire de la ville, aux prises avec des difficultés, a demandé à l’État d’intervenir pour « lever toute ambiguïté sur le statut des maillots de bain couvrant le corps ».

En 2016, plusieurs municipalités françaises ont interdit le port du burkinis, affirmant qu’il s’agissait d’une menace à la sécurité, mais les interdictions ont ensuite été annulées par un tribunal.

Tunisian women, one (R) wearing a burkini, a full-body swimsuit designed for Muslim women, swim on August 16, 2016 at Ghar El Melh beach near Bizerte, north-east of the capital Tunis.

© AFP 2019 / FETHI BELAIDLes Tunisiennes, une (D) portant un « burkini », un maillot de bain complet conçu pour les femmes musulmanes, nagent le 16 août 2016 sur la plage de Ghar El Melh, près de Bizerte, au nord-est de la capitale Tunis.

Maillot de bain pour femme, le burkini couvre tout le corps, sauf le visage, les mains et les pieds, dans un design conçu pour respecter les traditions islamiques de la tenue vestimentaire modeste, mais son acceptabilité est débattue.

https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=https://sputniknews.com/&prev=search
h

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s