Moscou ne dispose pas d’«informations fiables» sur la mort d’al-Baghdadi, annoncée par Trump

Moscou ne dispose pas d’«informations fiables» sur la mort d’al-Baghdadi, annoncée par Trump

27 oct. 2019, 16:08

Moscou ne dispose pas d'«informations fiables» sur la mort d'al-Baghdadi, annoncée par Trump

Quelques heures après l’annonce par Washington de la mort du chef de Daesh dans une opération américaine, le ministère russe de la Défense a affirmé ne pas disposer pour l’heure d’informations fiables sur «une nouvelle « élimination »» du terroriste.

Le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konashenkov, cité par l’agence de presse RIA, a affirmé ne pas avoir été informé jusqu’à présent, de l’opération américaine en Syrie, qui aurait conduit à la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, annoncée plus tôt ce 27 octobre par Donald Trump. «Le ministère russe de la Défense n’a pas d’informations fiables sur la conduite par les militaires américains d’une opération, dans la partie sous contrôle turc de la zone de désescalade d’Idleb, visant à une nouvelle « élimination » de l’ancien chef de Daesh, Abou Bakr al-Baghdadi», a commenté le porte-parole.

Moscou dément toute «assistance» dans l’opération

Lire aussiDonald Trump annonce la mort du chef de Daesh, Abou Bakr al-Baghdadi

Il a ajouté ne pas avoir été mis au courant d’une éventuelle «assistance» russe aux forces aériennes américaines dans le cadre de cette opération. «Nous n’avons pas connaissance d’une quelconque assistance présumée au vol de l’aviation américaine dans l’espace aérien de la zone de désescalade d’Idlib», a résumé Igor Konashenkov. Plus tôt, le président américain avait remercié la Russie, la Syrie, la Turquie, l’Irak et les Kurdes pour le «soutien» qu’ils auraient apporté à Washington dans cette opération, sans donner davantage de détails.

La mort d’Abou Bakr al-Baghdadi avait déjà été annoncée à plusieurs reprises ces dernières années, et démentie par des messages audio ou vidéo attribués à l’intéressé. Ni le Pentagone, ni les forces armées irakiennes ou syriennes n’ont jamais jusqu’alors confirmé les informations et rumeurs sur sa mort.

Le chef du califat islamique autoproclamé en Irak et en Syrie a fait sa seule apparition publique connue au cours de l’été 2014, lorsque le groupe était en pleine avancée sur les territoires des deux pays.

Né Ibrahim Awad Ibrahim al-Badri, l’homme a été détenu brièvement par les forces américaines en Irak en février 2004 avant d’être libéré comme «prisonnier de bas niveau» quelques mois plus tard du centre de détention d’Abu Ghraib.

Lire aussi : Donald Trump annonce la mort du chef de Daesh, Abou Bakr al-Baghdadi

Détails à suivre…

International

https://francais.rt.com/international/67340-moscou-ne-dispose-pas-informations-fiables-sur-la-mort-al-baghdadi-annoncee-par-trump

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s