La Turquie renvoie des djihadistes étrangers dont plusieurs Français

  1. é
  2. International

La Turquie renvoie des djihadistes étrangers dont plusieurs Français

Les opérations de rapatriement par Ankara ont débuté lundi 11 novembre. La majorité sont des femmes.Par Le Figaro avec AFP et ReutersPublié il y a 6 heures, mis à jour il y a 49 min

Florence Parly, la ministre des Armées, aux coté de Jean-Yves le Drian, le ministre des affaires étrangères qui était à Bagdad en octobre pour discuter du sort des combattants français de Daesh.
Florence Parly, la ministre des Armées, aux coté de Jean-Yves le Drian, le ministre des affaires étrangères qui était à Bagdad en octobre pour discuter du sort des combattants français de Daesh. BERTRAND GUAY / AFP

La Turquie a entrepris de renvoyer dans leur pays d’origine des activistes étrangers du groupe Etat islamique, dont onze Français – en majorité des femmes, selon une source proche du dossier.À lire aussi : Djihadistes: Paris face à l’urgence en Syrie

Certaines de ces personnes sont en prison «depuis longtemps» et d’autres sont arrivées «plus récemment», a précisé la source. Elles seront toutes interpellées et présentées à un juge à leur arrivée en France dans le cadre du «protocole Cazeneuve».

«Les démarches concernant 11 combattants étrangers d’origine française sont en cours», a indiqué le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères Ismail Catakli, annonçant également l’expulsion prochaine de dix Allemands, deux Irlandais, un Danois et un Américain.

Que cela vous fasse plaisir ou non, que vous leur retiriez ou non leur nationalité, nous vous renverrons ces membres de l’EI, vos propres gens, vos propres ressortissantsSüleyman Soylu, ministre turc de l’Intérieur

Le ministre turc de l’Intérieur, Suleyman Soylu, avait annoncé vendredi, cité par l’agence Anadolu, le rapatriement à venir des djihadistes étrangers, même ceux déchus de leur nationalité. «Nous allons vous renvoyer les membres de l’EI. Ils sont à vous, faites-en ce que vous voudrez», avait dit vendredi 8 novembre Süleyman Soylu lors d’un discours à Ankara. «Que cela vous fasse plaisir ou non, que vous leur retiriez ou non leur nationalité, nous vous renverrons ces membres de l’EI, vos propres gens, vos propres ressortissants», avait-il martelé.

La chaîne de télévision publique TRT Haber rapporte que l’Etat turc entend rapatrier quelque 2500 activistes, dont une majorité vers des pays de l’Union européenne, et que 813 djihadistes présumés sont actuellement en attente d’expulsion dans 12 centres de rétention.

Florence Parly démentait la présence de français dans le contingent rapatrié

Florence Parly, la ministre des Armées, avait réagi ce lundi 11 novembre au micro de France Inter avant l’annonce du rapatriement des djihadistes français. «Je n’ai pas connaissance d’un retour précis des terroristes de la part de la Turquie», avait dit la ministre des Armées peu avant 08h.

France Inter@franceinter

.@florence_parly et les djihadistes français en Turquie : « Il y a un protocole pour rapatrier des terroristes; je n’ai pas connaissance d’un retour précis » «  » #le79Inter708:08 – 11 nov. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité15 personnes parlent à ce sujet

La Turquie appelle régulièrement les pays européens à reprendre leurs ressortissants qui ont intégré les rangs de l’EI en Syrie, mais ceux-ci sont peu enclins à les récupérer, notamment pour des raisons sécuritaires et d’impopularité.

Longtemps soupçonnée d’avoir laissé les djihadistes traverser sa frontière pour rejoindre la Syrie après le début du conflit qui déchire ce pays depuis 2011, la Turquie, frappée par plusieurs attentats commis par l’EI, a rejoint en 2015 la coalition antidjihadiste.

Mais Ankara a été accusé ces dernières semaines d’affaiblir la lutte contre les éléments dispersés de l’EI en lançant, le 9 octobre, une offensive contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), fer de lance du combat contre l’organisation djihadiste.

À voir aussi : Où sont les djihadistes français dans le nord syrien?Où sont les djihadistes français dans le nord syrien?Certains djihadistes retenus par les Kurdes dans le nord de la Syrie ont profité de l’offensive turque pour s’échapper. Notre grand reporter Georges Malbrunot fait le point sur la situation.PartagerPlayUnmuteCurrent Time 0:16/Duration 2:56Loaded: 39.30% Niveaux de qualitéFullscreen

https://www.lefigaro.fr/international/la-turquie-renvoie-des-djihadistes-etrangers-la-france-ne-serait-pas-concernee-20191111?utm_source=CRM&utm_medium=email&utm_campaign=[20191111_NL_ACTUALITES]&mediego_euid=[4726051]&een=07d35d6dfbc7bc24543248fcd9bee521&seen=6&m_i=dStK_2XpQ1xLFZWQ7U3%2Bx10FaA0cx1IH0zKyInAeRg0F5z1wljwB0K9Sx%2BHwiR_%2Bhbi6yKy4F7h5WX14dM8x6YMp9lWYZAGJdU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s