DUBAI AIRSHOW 2019 SOUS LE «PANTSIR»


ANALYSISChoix du rédacteur Hot 28.11.2019 – 267 vues    5 ( 2 votes)

DUBAI AIRSHOW 2019 SOUS LE «PANTSIR»

 38 170Partagez00       55 faire un don

Dubai Airshow 2019 sous le «Pantsir»

IMAGE: Marina Lystseva / TASS

Écrit par Roman Azanov ; Apparu à l’origine à TASS , traduit par AlexD exclusivement pour SouthFront

Le spectacle aérien de Dubaï se tient depuis 1986 et est considéré comme l’un des plus représentatifs des manifestations internationales dans son domaine. Cette année, plus de 1200 entreprises et 87 000 spécialistes de plus de 70 pays ont assisté à la conférence. Outre la société d’État «Rostech» et l’exportateur spécial «Rosoboronexport», huit exploitations de défense majeures produisant des armes et du matériel militaire pour l’aviation, la défense aérienne et la guerre électronique ont présenté leurs produits militaires à l’exposition russe.

Les pays du Moyen-Orient sont les plus intéressés par les équipements aéronautiques et la défense aérienne. Selon le Service fédéral de coopération militaire et technique (FSMTC), leur part représente environ 40% du volume total des commandes. « Au cours des cinq dernières années, le volume des exportations de produits militaires dans la région a dépassé les deux milliards de dollars par an et représente 10 à 20% des exportations totales », a déclaré le directeur du FSMTC, Dmitri Shugaev, lors de la journée d’ouverture du Dubai Airshow 2019.

La Russie commercialise au Moyen-Orient presque toute la gamme des avions de combat et de la défense aérienne. Cependant, cette année, les produits civils ont été d’un intérêt particulier.

Milevsky débuts

L’hélicoptère Mi-38, présenté par la société russe Helicopters (qui fait partie de la société d’État « Rostech »), a présenté pour la première fois à l’étranger ce spectacle aérien. La machine avec une cabine très confortable a non seulement été démontrée au sol, mais a également participé au programme de vol.

L’intérêt pour cela a déjà été montré aux EAU. Le chef du ministère de l’Industrie et du Commerce de la Fédération de Russie, Denis Manturov, a montré l’hélicoptère Mi-38 au prince héritier de l’émirat d’Abou Dhabi, Cheikh Mohammed bin Zayed al Nahyan. « À mon avis, compte tenu du fait que les Émirats sont actionnaires de Russian Helicopters et s’intéressent au développement d’hélicoptères en fonction des actifs auxquels ils participent, je pense que l’hélicoptère a de bonnes chances d’atterrir sur le sol émirati continuer à parler d’autres pays du golfe Persique et du Moyen-Orient », a déclaré le ministre.

Il a été annoncé que des hélicoptères russes commenceraient la production en série de cette machine au cours du spectacle aérien. L’usine d’hélicoptères de Kazan (KHP) a reçu un certificat de fabricant de l’Agence fédérale du transport aérien (Rosaviatsia). Le premier Mi-38 sera livré au client national d’ici à fin 2019. «Le certificat confirme que KHP est prêt pour des livraisons en série d’hélicoptères de ce type pour les opérateurs commerciaux et les clients du gouvernement», a déclaré Yuri Pustovgarov, directeur général de KHP. .

Dubai Airshow 2019 sous le «Pantsir»

Aménagement de la cabine VIP du Mi-38. IMAGE: Marina Lystseva / TASS

Le Mi-38 est un hélicoptère universel qui peut être utilisé pour transporter des passagers (y compris des personnalités importantes), du fret, des opérations de recherche et de sauvetage et des travaux médicaux. Je suis convaincu que les caractéristiques techniques élevées et le prix concurrentiel garantiront l’intérêt de nos partenaires du Moyen-Orient, de l’Asie du Sud-Est, de l’Amérique latine et de l’Afrique pour l’hélicoptère.

Sergei Chemezov

Directeur général de Rostech

La conception du Mi-38 présente de nombreuses innovations: amélioration des contours aérodynamiques du fuselage et rationalisation du système de propulsion, protection du manchon du rotor principal et du plateau oscillant. Au lieu du placement traditionnel des moteurs devant la boîte de vitesses principale, pour la première fois dans l’industrie nationale de l’hélicoptère, un système avec une localisation «arrière» a été mis en œuvre. Selon les développeurs, cela a permis de réduire la traînée aérodynamique et le niveau de bruit dans la cabine, ainsi que d’améliorer la sécurité de la machine.

En plus du Mi-38, l’hélicoptère léger «Ansat» a fait ses débuts au Moyen-Orient. La machine dans le modèle d’entreprise (la configuration présentée peut transporter jusqu’à cinq passagers) a également pris part au programme de vol de l’exposition.

Nouveau créneau

Selon Andrei Boginsky, le chef des hélicoptères russes, les Émirats arabes unis se développent de manière dynamique dans le sens de la mobilité urbaine. Ainsi, outre les prototypes volants, le drone VRT300 a été présenté sur le stand, ainsi que lors de l’exposition conjointe tenue avec le groupe émirati Tawazun. , un modèle d’hélicoptère monomoteur léger VRT500 avec un agencement coaxial de vis.

Dubai Airshow 2019 sous le «Pantsir»

VRT500. IMAGE: Marina Lystseva / TASS

VR-Technologies (cette société est engagée dans le développement d’hélicoptères et de drones perfectionnés) produira un prototype de VRT500 d’ici au second semestre de 2020. La machine recevra un moteur à turbine à gaz PW207V de Pratt & Whitney Canada. Il peut également être produit en version passager, polyvalente, cargo, formation, VIP et évacuation médicale. Selon les développeurs, ce sera le premier hélicoptère médical au monde à pouvoir charger et décharger du matériel médical uni par les portes arrière de la cabine.

Le développeur a signé un accord de concession avec le suédois Rotocraft Nordic AB pour la livraison de dix hélicoptères légers VRT500 en configuration de base en 2023.

Russian Helicopters fait son entrée sur le marché international dans un nouveau créneau: les hélicoptères civils monomoteurs légers. Le projet VRT500 est certainement concurrentiel et présente un grand intérêt pour les clients étrangers

Sergei Chemezov

Directeur général de Rostech

Quant à l’hélicoptère sans pilote VRT300, il est en cours de développement dans une version cargo et dans une version destinée à la surveillance et à la télédétection de la surface de la terre ou de l’eau. L’appareil sera également équipé de systèmes d’atterrissage automatiques précis sur les navires.

Dubai Airshow 2019 sous le «Pantsir»

VRT300. IMAGE: Marina Lystseva / TASS

Il a été annoncé que le groupe émirati Tawazun acquerrait 50% des actions de la société VR-Technologies. Les paramètres financiers de l’accord n’ont pas été divulgués. Il est prévu de finaliser la transaction au cours du premier trimestre de l’année prochaine. L’investissement conjoint dans le développement de l’entreprise s’élèvera à environ 400 millions d’euros. Le document a été signé au Dubai Airshow 2019.

Selon le directeur de Rostech, les investisseurs du Moyen-Orient « accéléreront la mise en œuvre des projets VRT300 et CRT500 et donneront une impulsion à de nouveaux développements de systèmes avancés d’hélicoptères et sans pilote ». «Nos accords prévoient également une assistance pour la promotion de ces produits sur les marchés du Moyen-Orient et, en particulier, du golfe Persique. Les deux machines ont de bonnes perspectives dans la région, où les solutions pour développer la mobilité aérienne urbaine sont de plus en plus populaires », a-t-il déclaré. Les EAU envisagent d’utiliser cette technique principalement comme taxi Uber de l’aéroport de Dubaï.

À propos, ce n’est pas la première expérience de coopération entre la société émiratie et la Russie. Tawazun détient déjà 36% du projet de voiture russe Aurus.

Intérêt pour le Yak-130

La société Irkut (appartenant à la United Aircraft Corporation, UAC) a apporté un prototype à grande échelle de l’avion d’entraînement au combat Yak-130, qui a également fait ses débuts dans les cieux de Dubaï. Mais non seulement ce fait a attiré l’attention de tous les médias du monde. Au salon aéronautique de Dubaï en 2019, il a été officiellement annoncé que l’UAC avait entrepris une modernisation en profondeur de cette machine, ce qui permettrait à l’avion d’être en grande partie prêt au combat.

Nous présentons ici le début du projet de modernisation en profondeur, nous étendons considérablement ses capacités de combat. Cela ne devient pas simplement un avion d’entraînement au combat, mais dans une large mesure un avion de combat. Sa fonction de formation est également améliorée: il est capable de former les pilotes pour les aéronefs de quatrième et cinquième générations.

Yuri Sliusar

Chef de l’UAC

Selon lui, le Yak-130 pourra effectuer un grand nombre de tâches. De plus, il peut être adapté au client et à la région d’application. «Nous avons personnalisé ces capacités de combat accrues uniquement pour ces clients du Moyen-Orient, en tenant compte des tâches qu’ils doivent résoudre ici», a déclaré le chef de l’UAC. En particulier, l’exposition Yak-130 sur le sol a montré toute la gamme des armes d’avions: missiles guidés air-air, blocs de missiles non guidés de différents calibres, conteneurs de guerre électronique, ainsi qu’un conteneur suspendu doté d’un double canon de 30 mm canon à air.

Le Yak-130 est déjà livré au Bangladesh, au Myanmar et au Laos. Il y a un intérêt de la part de la Malaisie.

Dubai Airshow 2019 sous le «Pantsir»

Yak-130. IMAGE: Marina Lystseva / TASS

On a également appris que la Russie avait reçu les premières demandes de clients étrangers pour une version d’exportation du chasseur-bombardier Su-34, dont un prototype a également été présenté à l’exposition russe.

“Remède” pour les drones

Outre les nouveautés dans le secteur des aéronefs et des hélicoptères, Rostech Holdings a présenté les derniers systèmes russes de lutte contre les véhicules aériens sans pilote (UAV) et d’autres moyens d’attaque aérienne.

Parallèlement aux systèmes de défense aérienne bien connus, des équipements de guerre électronique ont été montés sur divers transporteurs, notamment les complexes hautement mobiles «Peregrine-Snipe», «Border-Automation», «Dome» et «Pischal». Ces développements peuvent être utilisés avec succès pour protéger les installations militaires et industrielles, ainsi que les infrastructures civiles des drones.

Dubai Airshow 2019 sous le «Pantsir»

« Pischal-PRO ». IMAGE: Marina Lystseva / TASS

«De tels systèmes sont capables de détecter des drones de différentes dimensions, de les identifier, d’intercepter le contrôle et de désactiver efficacement les drones. La demande pour ces produits dans le monde est extrêmement élevée, elle devrait atteindre 2 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années », a déclaré le chef de Rosetch Sergei Chemezov. Les faibles coûts, la disponibilité et la facilité de gestion font des UAV l’un des moyens les plus efficaces d’atteindre les objectifs.

La zone échelonnée de la neutralisation radio-électronique des UAV de petite taille en fonction des besoins du client peut inclure un ensemble d’éléments différant en termes de rayon d’action, de mobilité et de caractéristiques des objets ou des territoires couverts. La couverture zonale des territoires est fournie par le système de guerre électronique «Repellent».

«Rosoboronexport a créé un concept de lutte contre les drones à deux niveaux, qui inclut à la fois des contre-mesures électroniques des UAV et des armes de destruction», a déclaré le directeur général de TASS, Aleksandr Mikheev, lors du spectacle aérien.

Dubai Airshow 2019 sous le «Pantsir»

« Dome-PRO ». IMAGE: Marina Lystseva / TASS

Un peu plus tôt, il a été rapporté que l’Arabie saoudite était intéressée par l’acquisition de systèmes de guerre électronique russes et des systèmes de défense antiaérienne «Tor» et «Pantsir» après l’attaque par drone contre les installations pétrolières du Royaume en septembre dernier.

Sous la couverture « Pantsir »

Rosoboronexport a présenté à l’exposition le chasseur Su-57E de cinquième génération sous forme de modèle, les hélicoptères améliorés Mi-28NE et Mi-171SH, ainsi que du matériel de défense aérienne, y compris une version améliorée du missile anti-aérien Pantsir-S1M système. Une attention particulière y a peut-être été accordée, non seulement parce que c’est un moyen très efficace de lutter contre les drones, mais aussi parce que ces complexes assurent la sécurité du spectacle aérien.

Dubai Airshow 2019 sous le «Pantsir»

Modèle de système de missiles anti-aériens et de canon Pantsir-S1M. IMAGE: Rosoboronexport

«Oui», a déclaré Abdullah al-Hashmi, vice-ministre adjoint de la Défense des Émirats arabes unis, à la question de savoir si le «Pantsir», précédemment fourni aux Émirats, était utilisé pour garder le Dubai Airshow 2019. Selon lui, les forces armées du pays en sont satisfaits.

C’est un bon système. « Pantsir » est très bon pour les exigences sous lesquelles il est fait, et pour les distances, sur lequel il fonctionne

Abdullah al-Hashmi, sous-ministre adjoint de la Défense des Émirats Arabes Unis, major général

Au total, entre 2009 et 2013, la Russie a livré au pays arabe 50 complexes Pantsir-S1 en version exportée (sur le châssis du camion Man SX45) et 1 000 missiles. La mise à niveau de ces complexes fait également l’objet de discussions avec les Émirats arabes unis.

Le directeur de la coopération internationale et de la politique régionale de Rostech, Viktor Kladov, a déclaré à TASS que la sélection de Pantsirs pour assurer « un ciel sûr pour les vols de l’un des principaux spectacles aériens du monde » constitue « une nouvelle confirmation des avantages de nos systèmes de défense antiaérienne et Armes russes en général ». On a appris que la Russie avait reçu plus de 15 demandes d’achat de complexes Pantsir, dont plusieurs du Moyen-Orient.

Au total, 165 avions différents ont été présentés sur le site en plein air de Dubai Airshow 2019. Le spectacle aérien de Dubaï s’agrandit d’année en année.

https://southfront.org/dubai-airshow-2019-under-the-pantsir/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s