LES FORCES GOUVERNEMENTALES ONT INVERSÉ LES GAINS DES MILITANTS DANS LE SUD D'IDLIB

RAPPORT SUR LA GUERRE EN SYRIE – 4 DÉCEMBRE 2019: LES FORCES GOUVERNEMENTALES ONT INVERSÉ LES GAINS DES MILITANTS DANS LE SUD D’IDLIB

 53 200Partagez00       73 faire un donLire la vidéo

Rapport sur la guerre en Syrie - 4 décembre 2019: Les forces gouvernementales ont inversé les gains des militants dans le sud d'Idlib

Le 3 décembre, les forces pro-gouvernementales ont libéré les villages de Rasm al-Ward, Istablat et Ajaz de Hayat Tahrir al-Sham et d’autres groupes radicaux dans le sud-est d’Idlib.

Avec cette avancée, l’armée syrienne et ses alliés ont repris tous les villages capturés par les militants dans le cadre de leur avancée lancée le 30 novembre.

À présent, selon des sources pro-gouvernementales, l’armée syrienne se prépare pour une nouvelle poussée dans le sud d’Idlib afin de neutraliser la menace terroriste dans la région.

Des sources pro-militantes affirment que plusieurs frappes aériennes russes et syriennes ont touché des positions des «forces de l’opposition» près de Maarat al-Numan. Cette ville reste le principal bastion des militants dans la région et est une cible apparente de toute opération éventuelle de l’armée syrienne dans la région.

Le 1er décembre, les forces de défense aérienne syriennes ont intercepté plusieurs véhicules aériens sans pilote lancés par des militants au-dessus de la base aérienne de Hama. Selon des activistes pro-gouvernementaux, les mystérieux drones se sont approchés de la base aérienne dans ce qui semble être une tentative de le bombarder.

Plus tôt en 2019, la base aérienne de Hama a été la cible de plusieurs attaques d’UAV. Tous les drones ont été lancés à partir de Greater Idlib. La nouvelle attaque semble être identique aux précédentes.

La base aérienne de Hama est l’un des trois principaux terrains aériens du centre de la Syrie. La base aérienne accueille plusieurs escadrons de l’armée de l’air arabe syrienne. Certaines unités russes y sont également déployées.

Des médias soutenus par la Turquie ont arrêté un certain nombre de jeunes hommes et ont pillé des propriétés dans plusieurs maisons du village d’Al Qatouf, près de Ras al-Ayn, ont rapporté les médias syriens le 3 décembre. Selon le même rapport, plusieurs activistes seraient morts des combats ont éclaté sur les propriétés volées.

Au cours des dernières années, plusieurs cas ont été signalés à plusieurs reprises dans les zones d’Afrin et al-Bab sous contrôle turc. Les sources turques ignorent ces informations ou les appellent de fausses nouvelles.

Des affrontements sporadiques entre les forces démocratiques syriennes dirigées par les Kurdes et des mandataires turcs éclatent régulièrement au nord d’Ayn Issa et au sud-est de Ras al-Ayn. Néanmoins, aucune action offensive majeure n’a été entreprise par les parties

.https://southfront.org/syrian-war-report-december-4-2019-government-forces-reversed-militants-gains-in-southern-idlib/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s