Crise de nerfs au Pentagone

Crise de nerfs au Pentagone

7 Décembre 2019

Désolé pour le rythme de ces derniers temps, chers amis, mais je mets la dernière touche à mon livre qui sort le mois prochain et suis par conséquent très pris. Un rapide passage néanmoins pour narrer une petite histoire qui fait baver de rage le Deep State et ses officines.

Voice of America, organe néo-impérial bien comme il faut, en est tout retourné : près de la moitié du personnel militaire américain considère la Russie comme… un allié. Brzezinski et McCain doivent faire un triple axel dans leur tombe.

Les chiffres, tirés du très sérieux Reagan National Defense Survey réalisé au mois d’octobre, ont envoyé des ondes de choc du côté du Pentagone, dont les divers portes-parole montent au créneau. Si 46% de l’armée US a une bonne opinion de la Russie, c’est la faute à la désinformation du Kremlin qui « sème le doute et la confusion ». Bon sang mais c’est bien sûr ! Ces perfides Russkofs sont capables de tout…

La suite de l’article est un ramassis d’explications aussi alambiquées que pathétiques qui ont au moins un avantage : faire rire.

Tag(s) : #Etats-Unis

http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2019/12/crise-de-nerfs-au-pentagone.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s