Togo : dix candidats à la conquête du fauteuil présidentiel

Togo : dix candidats à la conquête du fauteuil présidentiel

09 janvier 2020 à 12h07 | Par Charles DjadeMis à jour le 10 janvier 2020 à 10h44

Lors d'une séance de dépouillement des votes, à Lomé, au Togo, en 2015 (photo d'illustration).

Dix candidats se présenteront à l’élection présidentielle prévue le 22 février au Togo, a annoncé jeudi la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Alors que 24 formulaires de candidatures à l’élection présidentielle du 22 février prochain ont été retirés à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), seuls dix d’entre eux ont finalement été retournés à la date de clôture des dépôts, ce mercredi 8 janvier à minuit.

Parmi les aspirants à la magistrature suprême figurent de grands noms comme Faure Gnassingbé, président sortant et candidat de l’Union pour la République (Unir), Jean-Pierre Fabre, ancien chef de file de l’opposition (ANC), et Agbéyomé Kodjo, le candidat de la coalition des forces démocratiques.

PUBLICITÉÀ LIRE

 Présidentielle au Togo : la candidature d’Agbéyomé Kodjo divise l’opposition

Pour Innocent Kagbara (40 ans), candidat du Parti démocratique panafricain (PDP), « le processus est irréversible ». « Je serai le prochain président car seul un centriste pourra assurer l’alternance de manière pacifique au Togo », proclame-t-il. De son côté, Kpétigo Afiwa, dernière candidate à se faire enregistrer en tant qu’indépendante et probablement seule femme en lice, veut briser le signe indien en devenant la première présidente du Togo.

Selon nos informations, Aubin Thon (Nouvelle Vision, indépendant), Wolou Komi (Pacte socialiste pour le Renouveau, PSR), Tchassona Traoré (MCD), Aimé Gogué (ADDI) et le Dr Georges Williams Kuessan (Santé du Peuple ) seront eux aussi candidats à l’élection présidentielle.

« Manque de transparence »

Si Kpétigo Afiwa a déposé son dossier sans obstacle, son collègue Kondo, également indépendant n’a pas franchi ce cap pour manque de pièce de caution fixée à 20 millions de francs CFA (environ 30 500 euros). « Je ne compte pas en rester là. Je vais introduire devant la Cour constitutionnelle une réclamation pour une diligence », a-t-il confié.

https://www.jeuneafrique.com/879243/politique/togo-dix-candidats-a-la-conquete-du-fauteuil-presidentiel/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s