Envoi d’importants renforts militaires turcs à Idlib

Envoi d’importants renforts militaires turcs à Idlib

 5 heures ago Strategika51

La Turquie est en train de dépêcher d’importants renforts militaires à Idlib, comprenant notamment des chars de bataille lourds Leopard 2A4 AMT et des systèmes lance-roquettes multiples Rokestan T-122 Sakarya CNRA (122.4 mm/4.8 inches), des canons 155 mm Firtina (Tempête) KMO et des véhicules blindés.

Char Leopard 2A4 AMT sur un porte-chars en route pour Idlib

La nature des renforts militaires turcs démontrent qu’Ankara se prépare à une confrontation classique sur le sol syrien pour stopper la progression rapide des forces armées syriennes soutenues par les forces aérospatiales russes vers le Chef-lieu de la province rebelle d’Idlib, notamment après l’effondrement des défenses rebelles conjointes à Sarakeb. La chute de ce verrou stratégique a permis en effet à l’Armée syrienne de parvenir aux alentours de la base aérienne de Taftanaz et de menacer la capitale provinciale d’Idlib où se concentrent tous les mouvements rebelles syriens.

Les turcs offrent déjà un puissant appui feu artillerie aux groupes rebelles syriens et la plupart des pertes syriennes mais aussi celles de « spécialistes russes » (terme vague utilisé par Moscou pour désigner des membres d’unités spéciales engagées au sol) sont dues par des tirs de roquettes turques d’une redoutable précision.

Les combats à Idlib opposent donc les unités de la 25ème brigades des opérations spéciales ou la brigade Tigre, soutenue par les forces aérospatiales russes d’un côté et les rebelles syriens soutenues par les chars et l’artillerie de campagne des forces armées turques.

Les syriens et leurs alliés russes ont remporté une grande victoire à Sarakeb en faisant sauter un verrou stratégique sur la route de Taftanaz et du Chef-lieu d’Idlib mais il semble que l’ensemble des pays occidentaux et arabes du Golfe s’opposent totalement à la poursuite de cette offensive et mettraient en branle l’ensemble de leurs appareils médiatiques de propagande (les fameuses pleureuses professionnelles et autres hurleuses au loup) pour soutenir les rebelles qu’ils présenteront volontiers comme des « combattants de la démocratie » et ces derniers n’hésiteront nullement à le prouver en montant des attaques sous faux pavillon aux armes chimiques (suite du feuilleton du chlore) qu’ils imputeront aux forces gouvernementales syriennes.

Des contacts entre Moscou et Ankara sont en cours pour négocier un cessez-le-feu afin d’éviter une escalade vers l’inconnu car le potentiel de situation à Idlib est susceptible d’aboutir à une confrontation directe entre la Russie et la Turquie et donc entre la Russie et l’Otan.https://strategika51.org/2020/02/10/envoi-dimportants-renforts-militaires-turcs-a-idlib/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s