Démocratie à la vertueuse sauce américaine

Démocratie à la vertueuse sauce américaine :


Un oligarque multi-milliardaire qui cherche à devenir président achète un parti politique


2015-05-21_11h17_05

Par Moon of Alabama − Le 15 février 2020

Mike Bloomberg est la neuvième personne la plus riche du monde. Un oligarque connu pour son fort racisme et son sexisme insultant qui était autrefois le maire républicain de New York. Depuis, il a décidé de devenir président.

Comme il ne voyait aucune chance de se présenter avec un parti républicain qui est satisfait de Trump, il a déposé sa candidature en tant que candidat Démocrate. Bloomberg a depuis acheté le Parti démocrate dans tous les États ainsi que le Democratic National Committee (DNC), l’instance dirigeante du parti :

Le DNC a déclaré à Mike Gravel qu'ils ne changerait pas les règles du débat pour aucun candidat. "C'est notre règle n° 1 - nous ne pouvons changer les règles pour personne."
 
Quelques mois plus tard, ils ont changé les règles pour laisser l'oligarque Bloomberg participer aux débats ... après qu'il a donné 300 000 $ à la DNC.

Sa tactique politique est très simple. Il ne parle pas des problèmes, car les gens n’aimeraient pas ce qu’il a à dire, mais dépense simplement des tonnes d’argent :

Il dépense d'énormes sommes d'argent : sur le personnel et les ressources, sur les publicités télévisées et sur les publicités Facebook, où Trump a longtemps dominé. Et il essaie de surmonter son image publique de mauvaise qualité avec l'aide d'une armée de mêmes et à travers des événements de campagne bien organisés apparemment conçus pour convaincre les électeurs que la vie sous un riche technocrate pourrait ne pas être si mauvaise. "Je pense que c'est chic", a déclaré un partisan au Times lors d'une manifestation à Philadelphie. «J'ai l'impression que c'est une boîte de nuit ici. C'est ce dont il a besoin pour faire avancer les gens.»

À ce jour, Bloomberg a dépensé plus de 350 millions de dollars pour sa campagne. Il veut, et peut se permettre, d’y investir plusieurs milliards. Au fil des ans, Bloomberg a donné plus de 10 milliards de dollars pour construire un empire politique et philanthropique. Il a utilisé cet argent pour éliminer les voix qui le critiquaient :

En 2015, des chercheurs du Center for American Progress ont rédigé un rapport sur l'islamophobie américaine, avec un chapitre de 4 300 mots sur le NYPD [la police urbaine] de l'ère Bloomberg.
 
Lorsque le rapport a été publié, le chapitre avait disparu.

À ce moment-là, Bloomberg avait allongé environ 1,5 million de dollars. Ce chiffre a augmenté.

La chose vraiment dégueulasse c’est que cela fonctionne :

Il y a 3 mois, les sondages ont révélé que Mike Bloomberg, «largement détesté» avait l'opinion publique négative la plus élevée des candidats. Il est maintenant l'un des trois meilleurs candidats à l'investiture démocrate. L'un des humains les plus riches de la planète essaie d'inverser chaque étape du processus. Et c'est seulement ce qui est connu.

Le Parti Démocrate et beaucoup de ses fonctionnaires stipendiés semblent en être satisfaits. Cela ne les dérange pas que cela rende les États-Unis pires que l’Ukraine. Oui, la politique américaine est toujours corrompue. Mais acheter son voyage jusqu’au Bureau ovale dépasse la puanteur habituelle.

Mais Bloomberg, avec Hillary Clinton comme colistière, serait-il vraiment en mesure d’obtenir les votes nécessaires pour battre Trump ? Pour ma part, j’en doute.

Sur son site, Atrios est consterné par l’ensemble du système, mais semble toujours en pincer pour lui :

Bloomberg est mauvais pour de nombreuses raisons, et l'une d'entre elles est QUE LES GENS NE DEVRAIENT PAS ÊTRE AUSSI disposés à embrasser un milliardaire qui achète (pas seulement des publicités, mais des gens) L'ÉLECTION AVEC SA FORTUNE ABSURDE. Je veux dire, ok, bien sûr, si c'est BLOOMBERG OU TRUMP, je choisirai Bloomberg, mais pourquoi les gens choisissent-ils cela ? C'est absurde. La seule personne qui peut battre un trou du cul (faux, je sais) de milliardaire est un autre trou du cul de milliardaire ? Cerveaux en miettes, partout.

« [Si c’est BLOOMBERG OU TRUMP, je choisirai Bloomberg » est, à mon avis, exactement la mauvaise réponse à ce détournement d’un parti et d’une élection. C’est ce comportement qui rend possible la décision de Bloomberg.

Toute bonne réponse à des élections détournées par des milliardaires est de démontrer que les campagnes des riches ont un risque élevé d’échouer. Voter pour un tiers ou s’abstenir est la seule réaction responsable.

Moon of Alabama

Traduit par jj, relu par Hervé pour le Saker Francophone

https://lesakerfrancophone.fr/democratie-a-la-vertueuse-sauce-americaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s