https://www.euronews.com/2020/02/21/italy-s-coronavirus-cases-quadruple-after-8-infected-in-one-hospital

ITALIE

Flambée de COVID-19: l’Italie verrouille plusieurs villes alors que le nombre de cas augmente

COMMENTAIRESPar  Euronews avec  AP, AFP  •   dernière mise à jour:  23/02/2020 – 17:27

Un homme portant un masque chirurgical passe devant une station-service à Codogno, au sud-est de Milan, le 22 février 2020

Un homme portant un masque chirurgical passe devant une station-service à Codogno, au sud-est de Milan, le 22 février 2020   –  droits d’auteurAFP

Les autorités italiennes ont annoncé dimanche que les événements liés au célèbre carnaval de Venise seraient arrêtés car le pays est devenu le premier en Europe à faire mourir un national du virus COVID-19.

Le gouverneur régional de la Vénétie, Luca Zaia, a déclaré que la fermeture du carnaval commencerait dimanche soir. L’événement, qui attire des dizaines de milliers de visiteurs chaque année, devait se terminer mardi.

L’annonce est intervenue après qu’au moins dix villes du nord du pays ont été mises sous verrouillage à la suite d’un groupe de cas COVID-19.

Le nombre total de cas dans le pays est de 132, dont 89 personnes en Lombardie, 25 en Vénétie, neuf en Émilie-Romagne et six dans le Piémont, a déclaré dimanche après-midi le chef des services de protection civile du pays, Angelo Borrelli.

Les autorités italiennes ont annoncé samedi la mort d’une femme lombarde de 75 ans, à la suite de la mort d’un homme de 78 ans originaire de Vénétie.

Bon nombre des nouveaux cas représentaient les premières infections en Italie contractées par contagion secondaire.

Certains cas sont survenus au même hôpital de Codogno, l’une des villes de Lombardie actuellement en détention.

Un homme de 38 ans y a été hospitalisé et sa femme et un ami l’ont également contracté. Cinq membres du personnel médical, dont des infirmières et des médecins, se sont également révélés positifs.

«Groupe d’affaires»

Le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, a déclaré que l’Italie voyait maintenant le même type de groupe de cas que l’Allemagne et la France.

Le ministère italien de la Santé a ordonné à quiconque entrant en contact direct avec les trois d’être mis en quarantaine pendant 14 jours.

Environ 150 personnes, y compris du personnel médical, étaient isolées et subissaient des tests.

Le président régional de la Vénétie, Zaia, a déclaré que la contagion montrait que le virus se transmet comme n’importe quelle grippe et qu’essayer de localiser une seule source pour les cas ou d’établir un lien avec la Chine n’était plus une mesure de confinement efficace.

« Vous pouvez l’obtenir de n’importe qui », a-t-il déclaré aux journalistes. « On peut s’attendre à avoir des cas de patients n’ayant eu aucun contact » avec des porteurs suspects. Bien que le virus ne soit pas particulièrement mortel, il peut être destiné aux personnes âgées ou aux personnes souffrant de maladies existantes, a-t-il déclaré.

Villes fermées

Le maire de Codogno a publié un décret ordonnant la fermeture de tous les restaurants, cafés, écoles et lieux de rassemblement publics tels que les discothèques et les gymnases. Le ministère de la Santé a conseillé aux résidents de la région de rester à la maison par mesure de précaution.

Les autorités locales d’une autre ville, Casalpusterlengo, ont ordonné la fermeture des écoles locales jusqu’à mardi.

Une troisième ville, Castiglione d’Adda, a déclaré que ses bibliothèques, ses bureaux publics, ses gymnases et ses poubelles seraient fermés par précaution sanitaire.

L’hôpital de Codogno a fermé sa salle d’urgence et du personnel a été vu portant des masques alors que des déménageurs apportaient de nouveaux lits et de nouveaux meubles alors que la quarantaine commençait.

Le vice-ministre de la Santé, Pierpaolo Sileri, a déclaré que le responsable qui s’est rendu en Chine et a été mis en isolement n’est pas un patient zéro. Les résultats de laboratoire ont montré que l’homme n’a pas développé d’anticorps contre le virus.

L’hôpital des maladies infectieuses de Rome s’occupe actuellement de trois autres personnes infectées, dont un couple chinois de Wuhan durement touché et un Italien qui teste désormais le virus «  constamment négatif  » après deux semaines de traitement antiviral.

Malgré les appels à la sauvegarde, les Italiens ont du mal à trouver des masques protecteurs. Un échantillon de pharmacies de Milan a déclaré avoir vendu il y a des semaines, tout comme un pharmacien à Codogno.

Les médias locaux italiens ont déclaré samedi qu’au moins 10 villes étaient effectivement verrouillées: Casalpusterlengo, Codogno, Castiglione d’Adda, Fombio, Maleo, Somaglia, Bertonico, Terranova dei Passerini, Castelgerundo et San Fiorano.

Certaines villes en dehors de la zone couverte par l’ordonnance, telles que Crémone, ont émis leurs propres restrictions après avoir confirmé qu’il y avait des cas locaux.

Le Premier ministre Giuseppe Conte a tenu samedi une réunion d’urgence du cabinet avec la protection civile.

Conte a déclaré l’isolement obligatoire de toutes les personnes en contact avec celles qui avaient été testées positives pour le coronavirus et a déclaré que le gouvernement envisageait de nouvelles mesures pour contenir l’épidémie.

De nouveaux évacués retournent en France

Les autorités britanniques ont également annoncé dimanche que quatre nouvelles personnes avaient été diagnostiquées avec le virus, portant le nombre total de cas au Royaume-Uni à 13.

« Le virus a été transmis dans le bateau de croisière Diamond Princess et les patients sont transférés d’Arrowe Park vers des centres d’infection spécialisés du NHS », a déclaré Public Health England dans un communiqué .

Entre-temps, un nouvel avion rapatriant 28 Français et 36 autres citoyens de l’UE a quitté Wuhan, en Chine, vendredi, a confirmé une source diplomatique à l’AFP.

Les évacués français resteront en quarantaine dans le Calvados en Normandie.

Il s’agit du troisième avion envoyé de Paris à Wuhan, qui fait l’objet de mesures de quarantaine strictes empêchant les voyages depuis environ un mois.

Cet article a été corrigé pour indiquer que dix villes sont fermées. Une version antérieure disait qu’il y en avait douze.

https://www.euronews.com/2020/02/21/italy-s-coronavirus-cases-quadruple-after-8-infected-in-one-hospital

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s