Réseaux intelligents : Citelum en pointe avec la technologie MUSE

Numérique

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable

Réseaux intelligents : Citelum en pointe avec la technologie MUSE

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

le 21 Février 2020

Réseaux intelligents : Citelum en pointe avec la technologie MUSE

Afin de fluidifier le trafic automobile, le candidat LREM dissident à la Mairie de Paris, Cédric Villani, assure que « la modélisation mathématique sera précieuse. Ce sera l’une de mes priorités. Je m’impliquerai même personnellement ». Cette promesse d’entrée en campagne a été répétée depuis plusieurs mois avec pour idée de séduire des Parisiens qui vivent de plus en plus mal une mobilité pourtant appelée à être « plus douce » et donc moins stressante. Les solutions technologiques existent déjà à l’image de MUSE, un logiciel développé par Citégestion, filiale de Citelum, implanté dans plusieurs smart cities comme à Dijon et Copenhague. Cet outil de pilotage global et optimisé des infrastructures publiques répond en outre à des défis urbains tels que l’éclairage public, la sécurité ou la transition écologique.

La densification croissante du tissu urbain pose de nombreux défis aux villes, chargées de réguler au mieux les secteurs multiples qu’elles supervisent. Une réaction rapide implique des centres de décision disposant d’un accès immédiat aux informations pour évaluer les situations et réagir en conséquence, une exigence qui suppose une transition numérique. En novembre 2019, Barcelone a accueilli la Smart City World Expo afin de réfléchir aux enjeux de cette transition. Plusieurs opérateurs de services urbains y présentaient leurs outils, parmi lesquels le Français Citelum avec sa data plateforme urbaine MUSE, un hyperviseur urbain déjà implanté dans plusieurs smart cities. Une plateforme déjà référence qui n’a pas laissé indifférent Microsoft. Le géant américain a présenté MUSE sur son stand lors de cet événement à Barcelone. Carmen Munoz, la présidente de Citelum a assuré à cette occasion qu’ « être reconnu comme un partenaire de Microsoft est la preuve, sans doute possible, de la qualité de notre produit ». 

Un dispositif interopérable d’aide à la décision

L’objectif premier de MUSE est de fournir une aide à la décision. La plateforme répartit son action sur trois fonctions destinées à superviser effectivement l’espace urbain : la gestion du patrimoine de la ville, l’optimisation de la maintenance, et l’aide au suivi et à l’exploitation des services. Ceci permet de connaître concomitamment l’ensemble des équipements et des réseaux de la ville, de planifier et maîtriser des interventions diverses, mais aussi de piloter, tracer et évaluer les interventions des services municipaux.

L’ensemble des données liées à ces activités est ensuite centralisé sur une plateforme smart city qui repose sur l’open data – et donc s’actualise / s’optimise ainsi en permanence – et donne aux citoyens l’accès aux chiffres-clés. En dernier lieu, l’expérience utilisateur du logiciel MUSE se déploie sur trois interfaces. MUSE Desktop partage le paramétrage du logiciel « entre Citelum et la ville ». MUSE Web renforce la démocratie participative en permettant aux citoyens de signaler les pannes et d’autres accidents tandis qu’elle sert aux élus pour un suivi notamment des travaux et de la maintenance. MUSE Mobile permet de même de suivre les travaux et de consulter les historiques, mais aussi par exemple d’afficher l’info-trafic en temps réel.

Pour ce faire, MUSE agit en réseau dit « intelligent » : il dispose d’une capacité d’information et d’interopérabilité avec son centre de pilotage, principalement au moyen des objets connectés. Sur ce point, MUSE fit partie, en novembre 2017, « des quatre premiers outils du secteur de l’éclairage public à réussir le processus de validation » du Consortium TALQ et à recevoir sa certification. TALQ se définit comme « le protocole Smart City unissant les appareils extérieurs intelligents » et indique les fournisseurs dont « les composants d’éclairage intelligent et de système de ville intelligente […] sont interopérables ». L’ensemble de ces caractéristiques a permis à MUSE de répondre avec succès à plusieurs enjeux.

Une réponse adaptée aux défis urbains

L’éclairage intelligent demeure la spécialité de Citelum, à laquelle MUSE contribue largement. À Albuquerque (Etats-Unis), Citelum assure de 2017 à 2032 la rénovation et la maintenance de l’éclairage public. En un an, l’entreprise y a rénové 21 000 points lumineux en LED. En parallèle, l’optimisation de la maintenance et le suivi des interventions de MUSE, combinés à son pilotage des services, ont permis à Albuquerque d’économiser 58% d’énergie sur sa partie rénovée, d’éviter l’émission de plus de 120 000 tonnes de CO2 au cours du projet, et de diviser par plus de trois le taux de panne. Les infrastructures accidentées, qui peuvent par exemple accroître le sentiment d’insécurité lorsqu’un éclairage connecté dysfonctionne, sont ainsi indiquées en temps réel à la plateforme smart city de MUSE.

À Dijon, le projet OnDijon – finaliste du meilleur projet au monde de ville intelligente du Smart City Expo World Congress de 2018 – s’appuie sur MUSE pour implémenter la transition énergétique sans pour autant altérer le confort de vie de ses habitants. Pour ce faire, MUSE est utilisé par le « poste de commandement unique et partagé avec les 23 communes du territoir» dans le but d’« optimiser et mutualiser les équipements urbains (feu de circulation, éclairage public, caméras…) afin de faciliter la gestion de l’espace public ». Ainsi, dans le cadre d’un accident de circulation signalé par un riverain, les infrastructures supervisées par MUSE adaptent le comportement de la ville à son nouveau contexte. MUSE permet aussi de coordonner services d’intervention.

Mais la qualité de réseau intelligent de MUSE répond également à une problématique centrale des villes et des citoyens : l’écologie. L’éclairage connecté à LED, qui remplace l’éclairage public des lampes à décharge, comporte des capteurs de présence et régule donc son fonctionnement. À Copenhague, le pilotage MUSE a de ce fait permis d’obtenir une économie d’énergie 77% sur les zones rénovées. A Sant-Cugat (Espagne), la transmission d’info-trafic en temps réel fournit la possibilité d’adapter depuis le centre de pilotage de MUSE les feux en fonction de la circulation, décongestionnant le trafic et limitant alors les pics de pollution. Cet ensemble de fonctionnalités et son optimisation constante grâce aux feedbacks permettent de ce fait à MUSE de répondre à tout type de problématique inhérente à la complexité des grands espaces urbains. 

Tags : CitelumCitégestionDijonMicrosoftMuserégulation du traficréseaux intelligents

https://www.enderi.fr/Reseaux-intelligents-Citelum-en-pointe-avec-la-technologie-MUSE_a609.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s