Mer de Chine : Pékin se dit « prêt à contrer les États-Unis » dans leurs exercices militaires

GÉOPOLITIQUE11.juillet.2020 // Les Crises

Mer de Chine : Pékin se dit « prêt à contrer les États-Unis » dans leurs exercices militaires

139https://www.facebook.com/v2.11/plugins/like.php?action=like&app_id=842357145863413&channel=https%3A%2F%2Fstaticxx.facebook.com%2Fx%2Fconnect%2Fxd_arbiter%2F%3Fversion%3D46%23cb%3Df3d23fda0a68f8%26domain%3Dwww.les-crises.fr%26origin%3Dhttps%253A%252F%252Fwww.les-crises.fr%252Ff185f21ec0c7ffc%26relation%3Dparent.parent&container_width=0&href=https%3A%2F%2Fwww.les-crises.fr%2Fmer-de-chine-pekin-se-dit-pret-a-contrer-les-etats-unis-dans-leurs-exercices-militaires%2F&layout=button_count&locale=fr_FR&sdk=joey&share=true&show_faces=true&size=large

Source : South China Morning Post
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

La Chine a accusé les États-Unis d’avoir des « arrière-pensées » en envoyant deux groupes d’attaque de porte-avions dans la mer de Chine méridionale contestée, alors que les médias d’État chinois ont rapporté que Pékin était prêt à relever le défi posé par Washington.

Les États-Unis ont envoyé deux porte-avions, les USS Ronald Reagan et USS Nimitz, dans les eaux contestées de la mer de Chine méridionale pour des exercices militaires qui débuteront ce samedi 11 juillet – chevauchant les exercices que la Chine tient dans la région.

Ces exercices sont parmi les plus importants de la marine américaine ces dernières années, et il est rare que les principaux exercices militaires américains et chinois se déroulent dans la même région au même moment.

« Ils nous ont vus et nous les avons vus« , a déclaré le contre-amiral James Kirk depuis le USS Nimitz. « Les contacts avec les navires chinois se sont déroulés sans incident« , a déclaré Kirk.

« Nous espérons que nos interactions seront toujours professionnelles et sûres« , a-t-il déclaré. « Nous opérons dans des eaux assez encombrées, avec beaucoup de trafic maritime de toutes sortes. »

Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Zhao Lijian, a déclaré lundi que la situation dans la mer de Chine méridionale était stable, mais a affirmé que les États-Unis visaient à attiser les troubles entre Pékin et les nations du sud-est asiatique.

« Les États-Unis ont intentionnellement envoyé un déploiement militaire pour des exercices à grande échelle en mer de Chine méridionale, et pour montrer leurs muscles« , a déclaré Zhao. « Ils ont des arrière-pensées. Les États-Unis créent des divisions entre les nations de la région et militarisent la mer de Chine méridionale« .

La décision des États-Unis intervient quelques jours après le début des exercices de la Chine, près des îles Paracel qui font l’objet d’un litige.

Le contre-amiral George Wikoff, commandant du groupe dirigé par le USS Ronald Reagan, a déclaré dans une interview que le but de ces exercices était de « montrer à nos partenaires et alliés que nous sommes engagés dans la sécurité et la stabilité régionales« .

Wikoff a refusé de préciser la zone dans laquelle les transporteurs opéreraient. Il a déclaré que les derniers exercices américains étaient une réponse non pas aux exercices chinois mais à l’affirmation militaire croissante de Pékin dans la région.

L’armée américaine a déclaré sur Twitter que des bombardiers B52 étaient également impliqués dans l’exercice, et que les deux groupes d’attaque ne seraient pas intimidés par la Chine.

Au début du mois de juin, le USS Nimitz a effectué des exercices dans la mer des Philippines, juste à l’extérieur de la mer de Chine méridionale, avec le USS Theodore Roosevelt.

Wang Yunfei, un officier de marine retraité de l’Armée de libération du peuple (ALP), a déclaré que la Chine était prête à contrer les « menaces » posées par les États-Unis.

« La Chine a plusieurs fois fait l’expérience des menaces posées par les États-Unis en mer avec son déploiement de multiples porte-avions« , a déclaré Wang dans un article sur le site web de Phoenix Television, un réseau de télévision partiellement détenu par l’État.

« La détermination de la Chine à sauvegarder son intégrité territoriale, sa souveraineté et ses intérêts maritimes ne faiblira pas [après] la dernière menace posée par les États-Unis. L’armée chinoise est prête et fera face à cette menace avec facilité« .

Le tabloïd chinois nationaliste Global Times a également cité des analystes militaires affirmant que Pékin avait le contrôle total de la situation.

« La Chine dispose d’une large sélection d’armes anti-aériennes comme les missiles DF-21D et DF-26, qui tuent les porte-avions », a déclaré le journal, citant des analystes. « La mer de Chine méridionale est entièrement à la portée de l’ALP ; tout mouvement de porte-avions américain dans la région est au gré de l’ALP« .

Wang a déclaré que la Chine avait mené des exercices avec des missiles balistiques, des missiles air-mer et des missiles antinavires au cours de l’année dernière dans la région centrale de la mer de Chine méridionale pour préparer les frappes contre les porte-avions de pays étrangers.

Les derniers exercices américains dans la région permettraient à la marine de l’ALP de tester ses capacités en situation réelle, a déclaré M. Wang, ajoutant que la Chine pourrait mener une autre série d’exercices en mer en août.

Collin Koh, chercheur à l’école d’études internationales S. Rajaratnam de l’université technologique Nanyang à Singapour, a déclaré que le risque d’escalade restait faible car les deux parties s’abstiendraient d’en « venir aux mains« .

« Actuellement, la Chine essaie toujours de se remettre économiquement de la pandémie, et bien que la récente loi sur la sécurité nationale ait pu donner à Pékin l’espoir d’avoir bientôt une épine de moins dans le pied, la situation n’est pas du tout rose dans un avenir proche« , a-t-il déclaré.

« Mais même si nous voyons un faible risque d’affrontement prémédité, à partir du moment où les forces opposées opèrent à proximité les unes des autres dans la mer de Chine méridionale, on ne peut pas exclure la possibilité d’un affrontement par inadvertance« .

Source : South China Morning Post – 06/07/2020
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

https://www.les-crises.fr/mer-de-chine-pekin-se-dit-pret-a-contrer-les-etats-unis-dans-leurs-exercices-militaires/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s