Le coronavirus est interdit dans les valises des diplomates etasuniens

Le coronavirus est interdit dans les valises des diplomates etasuniens


Le coronavirus est interdit dans les valises des diplomates étasuniens …Du coup, les États-Unis font fermer un consulat chinois


Par Moon of Alabama – Le 22 juillet 2020

Mardi dernier, le gouvernement étasunien a ordonné la fermeture du consulat chinois à Houston, Texas. L’initiative arrive à la suite d’une série d’accusations, sans fondements, de piratages et d’espionnage chinois.

Alors que Trump, tout comme Biden, utilise cette propagande anti-chinoise pour sa campagne électorale, la fermeture du consulat n’a rien à voir avec cela. Mais les médias étasuniens n’ont fait aucune mention du véritable, et peu raisonnable, motif à l’origine de cette initiative.

Les États-Unis ont ordonné à la Chine de fermer sa mission consulaire de Houston dans les 72 heures, assénant un autre coup aux relations, déjà en rapide détérioration, entre les deux pays. La Chine a aussitôt promis de rendre coup pour coup, en rappelant d’abord que cette initiative était illégale.

Le département d’État a déclaré que cette fermeture était faite en réponse aux fréquentes violations de la souveraineté américaine par la Chine, dont « des opérations massives d’espionnage et d’influence ».

La raison non mentionnée justifiant l’initiative du Département d’État est une querelle au sujet de l’obligation pour les diplomates étasuniens voulant retourner en Chine de passer un test et de subir une quarantaine, dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus.

En janvier, au début de l’épidémie de Covid-19 à Wuhan, les États-Unis ont évacué le personnel de leur consulat implanté dans cette ville. Un total de 1 300 diplomates a été évacué en janvier et février.

En juin, lorsque l’épidémie fut jugulée à Wuhan, les États-Unis ont annoncé que leur personnel allait revenir :

L’ambassadeur étasunien en Chine « à l’intention de reprendre ses opérations à Wuhan dans un futur proche », a annoncé Frank Whitaker, conseiller aux affaires publiques de l’ambassade, dans un courriel adressé à Reuters, sans préciser de date.

Depuis lors, les États-Unis sont devenus un repaire à virus alors que la Chine s’en est débarrassé. Les fonctionnaires de la santé publique chinoise ont donc insisté pour que toute personne arrivant des États-Unis soit testée et mise en quarantaine pour protéger leur pays d’une reprise de l’épidémie.

Mais le Département d’État n’est pas d’accord :

Les États-Unis ont reporté les vols de dizaines de diplomates américains qui prévoyaient de retourner en Chine ce mois-ci, car aucun agrément n’a encore été trouvé avec Pékin sur certains problèmes dont celui du test et de la quarantaine obligatoire. ...

Dans un courriel du 30 juin, pas encore rendu public, Terry Branstad, l’ambassadeur des États-Unis en Chine, a expliqué au personnel des consulats que deux vols, du 8 et 10 juillet, affrétés pour les diplomates retournant à Shanghai et Tianjin avaient été annulés et seraient reprogrammés.

« Protéger la santé et la sécurité de notre communauté reste un principe pour nous, et même la priorité, pendant cette période sans précédent » a écrit Brandstat. « Cela veut dire que les vols ne seront pas confirmés avant que nous n'ayons obtenu un accord qui respecte ce principe ». ...

Un porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois a dit qu’il y avait une communication étroite au sujet du retour des diplomates étasuniens en Chine.

"Le virus continue à s’étendre à l’étranger et la Chine est donc toujours sous pression pour empêcher que des personnes contaminées n’importent le virus" a expliqué le diplomate en réponse à la question de Reuters.

« Les contrôles sanitaires appliqués aux corps diplomatiques arrivant en Chine sont les mêmes pour tout le monde. La Chine s’efforce de préserver sa victoire chèrement gagnée contre le virus avec la participation de tous les corps diplomatiques, afin de fournir les conditions et environnements les meilleurs pour tous ceux qui travaillent et vivent en Chine ».

Je n’ai trouvé aucun média étasunien parlant de ce conflit diplomatique. Seuls Reuters et Asia Times y ont fait référence.

La demande chinoise de test de quarantaine pour tous ceux qui pénètrent en Chine n’a rien de déraisonnable. New York, New Jersey et le Connecticut ont des demandes similaires pour les gens venant de Floride et du Texas. La Chine a déjà subi une deuxième vague de plusieurs centaines de cas à Pékin, dont l’origine était une personne arrivant de l’étranger. Elle ne veut pas que cela recommence.

Les États-Unis font appel à l’immunité diplomatique des Conventions de Vienne. Mais les fonctionnaires chinois rétorquent qu’un virus n’est pas inclus dans ces conventions. Ils rappellent qu’immunité juridique et immunité virale n’ont rien à voir :

Alors que Pékin est d’accord pour que les diplomates conservent leur immunité diplomatique, les autorités sanitaires chinoises insistent sur le fait que personne n’est protégé de ce coronavirus si contagieux et que la nation ne doit pas s’exposer au risque que des étasuniens infectent la population locale. ...

Le porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois, Zhao Lijian, a expliqué, jeudi, que Pékin accorde un traitement courtois et équitable à tous les représentants étrangers. Il a aussi indiqué que le ministère avait déjà « facilité les procédures » pour un « avion plein » de diplomates étasuniens revenant en Chine à la fin du mois de mai, sans confirmer si ceux-ci avaient subi une quarantaine à leur arrivée.

Sur son compte Weibo, Zhao a aussi répondu à la requête, faite par Washington, que la Chine soit plus hospitalière, en disant que si le président Donald Trump voulait que les américains soient mieux accueillis à l’étranger il devrait d’abord « faire que l’Amérique se sente mieux elle-même» [ Make America well again], une allusion à l’alarmante recrudescence de cette maladie respiratoire dans tout le pays.

Mais d’autres commentaires sur Weibo faisaient remarquer que quand le premier lot de 60 diplomates est arrivé, fin mai, ils furent immédiatement entourés par plus de 150 infirmiers en combinaison étanche qui les ont dirigés vers un endroit isolé du tarmac pour collecter leur salive. Les américains ont ensuite passé un temps, supérieur à la durée du vol lui-même, en attente dans une salle spéciale avant que les médecins chinois les déclarent sains et les laissent partir.

La querelle se poursuit. Les diplomates US ne sont pas revenus à Wuhan où le consulat est toujours fermé. L’ordre de fermer le consulat chinois à Houston est visiblement une tentative de pression sur la Chine pour qu’elle retire son obligation de test et de quarantaine pour les diplomates étasuniens.

La BBC se trompe en prétendant que le consulat d’Houston a été fermé à cause d’un feu :

Agrandir

C’est confondre cause et conséquence car le consulat chinois de Houston a commencé à détruire ses documents confidentiels après avoir été informé qu’il devait fermer dans les 72 heures :

Le consulat a été informé mardi de la décision, a déclaré Wang Wenbin, un porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, en déclarant que « cette décision injustifiée et outrageante va saboter les relations entre les deux pays ». ...

KHOU-TV rapporte que les autorités sont au courant du feu au consulat de Chine. Des témoins expliquent que des gens brûlaient des papiers dans ce qui ressemblait à des poubelles, selon le Houston Chronicle qui transmet des informations de la police. ...

La police de Houston a tweeté que les autorités ont répondu à un « appel aux pompiers » pour l’immeuble du consulat chinois sur Montrose Boulevard. Le tweet explique que de la fumée a été aperçue dans une arrière-cour mais que les pompiers n’ont pas été autorisés à pénétrer dans l’immeuble.

Le vrai motif de la fermeture du consulat peut être décodé dans une déclaration du Département d’État :

Dans leur courte déclaration, les États-Unis n’ont donné aucune explication à l’ordre de fermer le consulat au Texas.

“Les États-Unis ne toléreront pas les violations de leur souveraineté (par la Chine) ni l’intimidation de ses ressortissants, comme nous ne tolérons pas leurs pratiques commerciales injustes, leur vol des emplois américains et leurs autres comportements inadéquats" dit la déclaration attribuée au porte-parole du Département d’État, Morgan Ortagus.

Ces « violations de notre souveraineté et intimidations de nos ressortissants » sont une référence claire à la demande faite aux diplomates voulant entrer en Chine.

En réaction, il est probable que le gouvernement chinois ferme définitivement le consulat étasunien de Wuhan :

Les médias de Houston ont rapporté dans la soirée que des documents avaient été brûlés dans une cour du consulat. Wang Wenbin, le porte-parole du ministère des affaires étrangères a déclaré que le consulat fonctionnait normalement, en refusant tout commentaire sur ces articles de journaux. ...

"Nous enjoignons aux États-Unis d'annuler immédiatement cette malencontreuse décision. S’ils persistent dans cette mauvaise direction, la Chine régira de manière ferme." ...

Une source ayant une connaissance directe du sujet dit que la Chine envisage la fermeture du consulat à Wuhan, là où le Département d’État a retiré son personnel, et leurs familles, en début d’année à cause de l’épidémie de coronavirus qui a débuté dans cette ville.

La fermeture du consulat de Wuhan réglera, bien sûr, le problème de ces diplomates qui ont quitté Wuhan pendant l’épidémie de janvier et qui voudraient maintenant y retourner sans être testés.

Que tous les médias que j’ai lus aient omis de mentionner cette querelle diplomatique au sujet des tests est assez gênant.

Mais évidemment, cela leur évite d’expliquer le comportement irraisonnable du Département d’État qui voudrait que ses diplomates infectés puissent retourner en Chine sans prendre les précautions nécessaires.

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par jj pour le Saker Francophone

https://lesakerfrancophone.fr/le-coronavirus-est-interdit-dans-les-valises-des-diplomates-etasuniens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s