TERRORISME ISLAMIQUE ET TERRORISME D’ETAT

TERRORISME ISLAMIQUE ET TERRORISME D’ETAT(éditorial de Marc Le Stahler)
Depuis quelques décennies, nous avons fait connaissance avec le terrorisme islamique. Détournements d’avions, fusillades dans les aéroports, les centres commerciaux, prises d’otages et même assassinat d’enfants…
De même qu’ils font commencer le XX° siècle en 1914 par la 1ère Guerre Mondiale, les historiens du futur feront sans doute démarrer le XXIème siècle par le 11 septembre 2001 et l’image du ciel en feu de New York : une Amérique qui se croyait invicible frappée au coeur pour la première fois.En attendant d’autres actions de destruction, qui ne manqueront pas, hélas, de se produire, le terrorisme a pris d’autres facettes plus vicieuses, moins spectaculaires mais tout aussi angoissantes pour nos peuples agressés. Des attaques individuelles, souvent à l’arme blanche, qui frappent un peu partout, un peu tout le monde. Plus aucun pays, plus aucune ville, plus aucun citoyen, ne sont à l’abri de ces fous haineux et sanguinaires.
Nous sommes ainsi tous devenus des Salman Rushdie, condamnés à mort dans notre propre pays, par ceux que nous accueillons contre notre gré, et que l’Etat finance largement, pour des raisons obscures.L‘immigration, ânonne frénétiquement la sénatrice Esther Benbassa, « sert à compenser la baisse de la natalité ». Comme on imagine que cette créature peu engageante soutient ardemment la politique dite de « bioéthique » (et donc la dénatalité autochtone), la conclusion est évidente : nous avons, au sein même de la Chambre Haute, une représentante de la trahison intérieure, et elle n’est sans doute pas la seule…Pas très rassurant… Nous en arrivons aujourd’hui à la forme la plus subtile du terrorisme : le terrorisme d’Etat. Cet Etat, dont nous croyons encore élire les dirigeants, mais qui ne protège plus son propre peuple.
Les fonctions régaliennes (sécurité, justice, répression) ont été abandonnées et remplacées par un laxisme général qui profite largement à nos ennemis.
Des ennemis qui, contrairement aux conflits classiques, sont déjà dans nos villes et dans nos campagnes (et même au Parlement, comme on vient de le voir).En analysant un peu mieux la question, le terrorisme d’Etat ne s’exprime pas que par l’abandon de l’exigence de sécurité intérieure. Il se spécialise maintenant et depuis quelques mois – pandémie oblige – dans le terrorisme psychologique en distillant la peur, voire la panique dans le pays. Aux sinistres « ausweiss » du confinement a succédé le port obligatoire du baillon qui ne sert à rien, sauf à maintenir une ambiance mortifère dans le pays. Tout celà soutenu par les statistiques de contamination, présentées sous un autre angle qu’au printemps, afin de maintenir des chiffres élevés et angoissants, non plus de mortalité, mais de contamination, lesquelles grimpent, évidemment puisque maintenant… on teste !Lire à ce sujet l’article de l’Imprécateur et celui de Suricate où vous apprendrez – on l’ignore souvent – que la France a eu le taux de létalité le plus élevé pour les malades hospitalisés ! 
Les épidémiologistes sérieux s’accordent désormais au moins sur un point : si le virus se répand plus facilement, il est aussi devenu beaucoup moins virulent. Le masque généralisé est une contrainte inutile.
La seule stratégie intelligente est de tester massivement et mettre en quarantaine les personnes infectées jusqu’à ce que la pandémie s’arrête.
Amis Patriotes, mobilisez vous : il est plus que temps de vous réveiller pour « perpétuer la France« , comme le réclame Natacha Polony !
Et n’oubliez pas que chacun d’entre vous détient une parcelle de la France ! Marc Le Stahler
23 août 2020

https://wordpress.com/block-editor/post/ombre43.com/18234

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s