Archives pour la catégorie HUMOUR

UN TEXTE D’HUMOUR POUR LE DIMANCHE DES DÉPLORABLES.

UN TEXTE D’HUMOUR POUR LE DIMANCHE DES DÉPLORABLES.

par Dominique DELAWARDE

Ce texte est présenté comme une lettre de Wladimir a Emmanuel.

Desproges: on peut rire de tout , mais pas avec n’importe qui.

A la veille de deux échéances importantes pour votre pays, je viens vous apporter un amical soutien dans les épreuves qui vous attendent en cette fin de mois de mai.

En premier lieu, le concours de l’eurovision qui, comme son nom l’indique, se tiendra dans les jours qui viennent en Palestine occupée, suite à la victoire incontestable et amplement méritée de la gracieuse candidate présentée en 2018 par le pays de Bibi. La grasse en mouvement l’avait probablement emporté sur le charme indéniable de sa voix. Elle avait vivement impressionné et conquis un public et un jury européens «progressistes» et friands de la diversité des genres, du fond, des formes et de la vivacité: tout ce qui caractérisait la prestation de la lauréate du concours.

En 2019, votre candidate, soigneusement sélectionnée pour représenter dignement cette France nouvelle, avant-gardiste, audacieuse, ouverte, originale, possède, évidemment, tous les atouts pour séduire. Je ne doute pas qu’elle ait de fortes chances de l’emporter. Mon pays, lui, reste hélas beaucoup trop classique et traditionnel, peut-être même rétrograde à vos yeux, pour pouvoir participer utilement à ce genre de compétition contre des adversaires de cette classe.

Avant d’en terminer sur la chanson, qui a son importance, et en prévision de l’avenir, je vous suggère de visionner la prestation musicale sur l’incendie de votre cathédrale de cet excellent Frédéric FROMET qui pourrait être un candidat de choix pour l’eurovision 2020.

Présentée sur France-Inter (de votre service public), l’artiste exprime dans sa chanson toute la finesse d’un humour très «tendance» dans votre pays. La qualité de la musique, la puissance et la profondeur du verbe, le respect de l’autre, le «vivre ensemble» à la française, tout y est pour représenter parfaitement, en 2020, le nouveau visage que vous avez su donner à votre pays.
https://www.youtube.com/watch?v=Jusjnqt0LxQ

L’approbation sans réserve, béate, voire hilare des 4 animateurs de l’émission, en réaction à cette prestation originale, montre que  la culture de votre pays est résolument «En Marche» vers un futur radieux. Au moins, chez vous, les citoyens savent qu’ils payent  des impôts pour un service public de qualité….

J’attends avec une grande impatience, une suite à cette belle chanson commentant, par exemple, l’incendie accidentel d’une synagogue ou d’une mosquée et caricaturant dans le texte les rabbins ou les imams. Le très courageux et talentueux Frédéric Fromet ne devrait normalement pas tomber en panne d’inspiration sur ces sujets sensibles …..

Je reste fasciné par la propension de certains «peoples» de chez vous à cracher sur l’histoire et le patrimoine de leur pays et sur toutes les traditions et croyances qu’ont pu pratiquer leurs ancêtres. A entendre leurs propos d’aujourd’hui, forcément «intelligents» (selon eux), ils apporteraient enfin la «lumière» après des siècles d’obscurantisme absolu vécus par des ancêtres idiots qui ne comprenaient rien à rien. J’avoue préférer, pour ma part les valeurs traditionnelles: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/12/01/97001-20171201FILWWW00172-poutine-defend-les-valeurstraditionnelles. et penser, en toute humilité, que mes ancêtres avaient «au moins autant» de bon sens hier que je peux en avoir aujourd’hui.

S’agissant des élections européennes, mes services me disent que tout n’est pas perdu pour vous, loin s’en faut. Celles ci représenteront, pour une majorité d’électeurs, un quasi référendum «pour ou contre Emmanuel». Compte tenu d’une abstention traditionnellement forte, une première place aux européennes françaises se gagne, depuis des décennies, avec moins de 5 millions de suffrages sur sa liste, si l’on se fonde sur les résultats des partis arrivés premiers aux élections européennes précédentes (4,7 millions en 2014; 4,8 en 2009; 4,9 en 2004 …etc).

Le nombre de 34 listes présentées, record historique, peut avoir deux effets qui devraient vous être favorables: une dispersion des voix et une hausse de l’abstention pour des électeurs qui se sentiraient perdus. Dans ces conditions, un score compris entre 4,3 et 4,7 millions de suffrages devrait pouvoir suffire pour se hisser sur la première marche du podium de ces élections 2019. Avec plus de 47 millions d’électeurs inscrits, c’est «jouable»…..

Avec l’aide active des médias, des juges, du monde de la finance et du Modem, vous aviez rassemblé 8,66 millions de voix sur votre nom en avril 2017. La question qui se pose est de savoir combien de ces électeurs continueront de vous apporter leur soutien en mai 2019. Il est probable qu’il en reste au moins la moitié, soit 4,33 millions (le noyau dur), ce qui vous laisse encore bon espoir de concourir pour le titre de 1er parti de France. Il va de soi que de petits coups de main des juges et des médias pouvant affaiblir vos concurrents les plus sérieux (ou leur entourage) dans les derniers jours de campagne, seraient les bienvenus …… Je n’apprendrai rien à votre «Castagneur en chef» qui a su inventer une «attaque jaune» sur un hôpital, mais quelques «profanations» ou «agressions verbales ou physiques», judicieusement qualifiées d’antisémites et attribuées à «l’extrême droite», à deux jours du scrutin, par exemple, pourraient avoir un effet décisif sur l’électorat …. surtout si BFMTV et France Intox font «monter la mousse»…..

Si vous parvenez à devancer vos adversaires sur le poteau, vous pourrez alors vous prévaloir d’un «plébiscite» de votre politique alors que, dans les faits, 8 à 10% des électeurs inscrits seulement auront voté pour la liste qui vous soutient et que 90 à 92% des inscrits auront voté pour une autre liste ou se seront abstenus. Il n’est évidemment pas facile de gouverner et de réformer avec une aussi faible adhésion populaire …… Je vous plains d’autant plus que, vous l’avez peut être remarqué, je n’ai pas les mêmes problèmes d’adhésion dans la gouvernance de mon pays.

J’observerai avec attention les résultats à venir qui vont forcément impacter la deuxième partie de votre quinquennat. J’ai également, en ce début de printemps, une pensée émue pour notre bonne Thérésa qui se débat comme elle peut avec un parlement rebelle à son autorité. Elle échappe, grâce au BREXIT, à de nouvelles élections européennes qui auraient pu ajouter à son humiliation.

J’ai aussi une pensée pour Angela qui a su, avec dignité, jeter l’éponge à la tête de son parti, après avoir pris conscience qu’elle devenait un boulet pour lui….. J’ai enfin une pensée pour Donald qui, à 18 mois des nouvelles présidentielles, s’empare de la pôle position dans les sondages. Il a réussi, le bougre, à réduire le chômage et à relever la croissance de son pays au prix d’une explosion des déficits commerciaux et budgétaires et, bien sûr, de la dette. Je lui souhaite que ça tienne encore 18 mois…..

Comme à l’ordinaire, je ne peux oublier Bibi, acteur majeur et incontournable de la géopolitique mondiale. J’ai noté avec intérêt sa reconduction au poste de premier ministre, avec le soutien d’un peu moins de 18 % des électeurs inscrits. Les 1,14 millions d’électeurs qui ont voté pour sa liste contribueront, sans le savoir, à influencer, quelques années de plus, la géopolitique d’un monde de plus de 7 milliards d’habitants. La performance est considérable, je le reconnais.

Je vous quitte en vous souhaitant les moins mauvais scores possibles dans les deux compétitions à venir («chansons» et «européennes»)…… Rassurez vous, vous ne serez pas seul dans ces épreuves … https://www.youtube.com/watch?v=IAAJiO5HLMY

Cordialement
Vladimir

Général Dominique Delawarde

https://brunobertez.com/2019/05/12/un-texte-dhumour-pour-le-dimanche-des-deplorables/

Publicités

Un franciscain, un dominicain et un jésuite rentrent dans un bar…

Un franciscain, un dominicain et un jésuite rentrent dans un bar…

Antoine Mekary
Partager

650
Commenter
0

Trois histoires drôles cathos à ajouter à votre répertoire.

Un franciscain et un jésuite sont amis depuis l’époque où ils étaient tous deux novices. Fumeurs, ils trouvent difficile de prier ou d’étudier plus d’une heure sans une pause cigarette. Confrontés à un tel problème, ils décident d’aller parler à leur supérieur pour leur demander la permission de fumer.

Quand ils se revoient la fois d’après, le franciscain est quelque peu embêté : « J’ai demandé à mon supérieur si je pouvais fumer en priant et il m’a dit que je ne pouvais pas », raconte-t-il au jésuite.
« Tu as posé la mauvaise question, cher ami », répond le jésuite. « Moi j’ai demandé si je pouvais prier en fumant. Mon supérieur m’a dit : “Évidemment !” ».


Un franciscain, un dominicain et un jésuite sont assis ensemble, étudiant dans une chambre, quand, soudain, les lumières s’éteignent.

« Mes frères, profitons de ce moment pour méditer sur ce que nous devons à notre sœur, la lumière, un cadeau de notre Seigneur », dit le franciscain.

« Oui, mais profitons-en aussi pour réfléchir profondément et écrire la différence entre la lumière et l’obscurité », ajoute le dominicain.

Et le jésuite ? Pendant ce temps-là, il est descendu à la cave, a trouvé la boîte à fusibles et a remonté le disjoncteur.


Un homme parle à Dieu :
L’homme : Qu’est-ce qu’un million d’années pour toi mon Dieu ?
Dieu : Une seconde, mon fils.
L’homme : Qu’est-ce qu’un million de dollars pour toi mon Seigneur ?
Dieu : Un centime, mon fils.
L’homme : Pourrais-tu me prêter un « centime » ?
Dieu : Bien sûr ! Juste une seconde…