Archives pour la catégorie JAPON

La Corée du Nord procède à un tir de missile balistique

Ecoutez Radio Sputnik
Kim Jong-un

La Corée du Nord procède à un tir de missile balistique

© REUTERS/ KCNA
International

URL courte
517313675

La Corée du Nord a lancé un nouveau missile balistique, selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap. Le Secrétaire général du Cabinet des ministres japonais, Yoshihide Suga, a déclaré aux journalistes que le vol du missile nord-coréen avait duré 50 minutes.

La Corée du Nord a lancé un nouveau missile balistique, selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap qui cite le Comité des chefs d’État-major interarmées sud-coréen.

Le lancement a eu lieu mercredi matin (heure de Pyongyang) depuis le territoire de la province de Pyongan du Sud, selon les informations de l’agence. Le Secrétaire général du Cabinet des ministres japonais, Yoshihide Suga, a déclaré aux journalistes que le vol du missile nord-coréen avait duré 50 minutes. Le missile balistique a parcouru 960 kilomètres, son altitude maximal de vol a été de 4.500 kilomètres, d’après le communiqué du Comité des chefs d’État-major interarmées sud-coréen qui a été diffusé à Séoul.

«La Corée du Nord a lancé un missile balistique dont le type reste indéterminé d’une base située à l’est de Pyongsong, dans la province de Pyongan du Sud, aujourd’hui à l’aube», a déclaré un militaire sud-coréen membre du Comité des chefs d’Etat-major interarmées sud-coréen.

Et de rajouter que les autorités sud-coréennes et américaines sont en train d’analyser la trajectoire du tir.

Aucune information, ni sur les caractéristiques, ni sur la trajectoire du missile, n’a pour l’instant été communiquée. D’après l’agence Yonhap, ce tir aurait été effectué à l’aube (il était 3h du matin à Séoul) notamment dans le but de tester la réaction des militaires sud-coréens et américains.Le colonel Robert Manning, porte-parole du Pentagone, a déclaré mardi aux journalistes qu’un missile avait «probablement» été lancé depuis la Corée du Nord.

«Nous sommes en train d’évaluer la situation et nous fournirons des informations complémentaires dès que nous en disposerons», a-t-il annoncé aux journalistes.

Après le tir de missile de ce matin, le Japon a officiellement protesté auprès de la Corée du Nord, selon la NHK qui cite une source au sein de la Défense japonaise. D’après le chef de la Défense japonaise, cité par NHK, la Corée du Nord a procédé à l’essai d’un missile balistique intercontinental.

https://fr.sputniknews.com/international/201711281034083842-coree-nord-tir-missile-balistique/

Publicités

Les Marines chinois mènent un autre exercice de tir à Djibouti

Les Marines chinois mènent un autre exercice de tir à Djibouti

La Chine dans le désert de Djibouti

BY 

Dirigés par le contre-amiral LIANG Yang (梁阳), commandant de la base de soutien logistique chinoise à Djibouti, les Marines chinois ont mené ce jeudi 23 Novembre un exercice de tir d’artillerie et d’armes lourdes dans un champ d’entraînement de cette ancienne colonie française.

Les blindés de la garnison chinoise, composés de plusieurs chars d’assaut ZTL-11 et véhicules de combat d’infanterie ZBL-08, ont effectués des tirs statiques puis en mouvement dans le désert de Grand Bara ¹, situé à 70 km du port de Djibouti où se trouve la base chinoise, inaugurée en mois d’Août cette année.

Le port de Djibouti et le Grand Bara

L’objectif, selon le commandant chinois, est d’évaluer la performance des équipements autour de différentes procédures de tir et aussi l’utilisation des matériels de communication dans l’environnement local, et d’améliorer l’efficacité des troupes face aux situations « inattendues ».

Les troupes chinoises ont déjà mené leur premier tir d’armes à Djibouti fin Septembre, un peu moins de deux mois après leur arrivée par le convoi maritime sur le LPD 999 Jinggangshan de Type 071 et le semi-submersible militaire 868 Donghaidao. Mais il a été question des armes d’infanterie comme les fusils d’assaut et les fusils de sniper de différentes calibres, et non les équipements lourds comme dans l’exercice de ce jeudi.

On remarque par ailleurs que ce nouvel exercice militaire ne concerne qu’une partie du contingent chinois, qui comprend 400 hommes chargés de protéger les intérêts et le million de ressortissants de la Chine dans la région.

Peu de détails ont été donnés sur la composition de la garnison chinoise à Djibouti, mais on pense qu’elle ne dépasse pas la taille d’un bataillon, avec notamment deux compagnies d’infanterie mécanisée et une compagnie de char d’assaut. Tous s’abritent dans leur casernes construites sur la baie de Doraleh et juste à côté du nouveau port multifonction inauguré au printemps cette année, bâti également par les Chinois.

Cette première installation militaire « outre-mer » chinoise a un prix, 20 millions de dollar US par an, d’ici s’ajoute les frais de construction et de fonctionnement. Le contrat de location a été signé entre la Chine et Djibouti en 2015 pour une durée de 10 ans renouvelable.

L’investissement est jugé nécessaire, et surtout dérisoire, face à l’immense intérêt politico-économique que représente la nouvelle route de la Soie maritime que la Chine est en train de confectionner le long de l’océan Indien, depuis ses côtes Est jusqu’au confinent africain de l’un et la Méditerranée de l’autre, et ce malgré quelques grincements de dents chez les alliés américains, notamment les Japonais qui ont eux aussi leur base militaire à Djibouti.

https://infosdanyfr.wordpress.com/2017/11/25/les-marines-chinois-menent-un-autre-exercice-de-tir-a-djibouti/

 

Arrivée de Donald Trump au Japon, première étape de sa tournée en Asie

Arrivée de Donald Trump au Japon, première étape de sa tournée en Asie

© Chine Nouvelle (Xinhua)Wang Yanan, le 05/11/2017 10:46

Le président américain Donald Trump est arrivé dimanche au Japon pour la première étape de sa tournée de neuf jours en Asie.

L’avion du président américain, l’Air Force One, a atterri dimanche matin à la base aérienne américaine de Yokota, dans la banlieue de Tokyo, où il a prononcé un discours devant des soldats américains et japonais.

Le président américain a déclaré qu’outre le renforcement des relations avec leurs alliés militaires, les Etats-Unis cherchaient à mettre en place des relations de « commerce libre, juste et réciproque » lors de cette tournée.

M. Trump et le Premier ministre japonais Shinzo Abe devraient jouer au golf dimanche après-midi dans un country club de la banlieue de Tokyo avant de dîner ensemble.

Avant de quitter son bureau pour rencontrer M. Trump, M. Abe a déclaré souhaiter « raffermir l’alliance américano-japonaise » à travers cette « visite historique ».

M. Trump rencontrera lundi l’empereur Akihito et l’impératrice Michiko. Plus tard dans la journée, il tiendra un sommet et une conférence de presse conjointe avec M. Abe, lors desquels la sécurité régionale et le commerce seront les principaux sujets abordés.

Alors que Tokyo s’efforce de mettre en place l’accord commercial du Partenariat transpacifique (TPP) dont les Etats-Unis se sont retirés, Washington souhaite conclure un accord commercial bilatéral avec le Japon, qui s’inquiète que celui-ci ne lui soit défavorable.

M. Trump rencontrera également lundi certains des parents des ressortissants japonais qui auraient été enlevés vers la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Le Japon constitue la première étape de la tournée de M. Trump en Asie, qui le conduira ensuite en Corée du Sud, en Chine, au Vietnam et aux Philippines.

Pas moins de 18.000 policiers sont déployés pour assurer la sécurité à l’occasion de la visite de trois jours de M. Trump, un chiffre record, a révélé la police de Tokyo.

M. Trump assistera également au sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) au Vietnam et au sommet de l’Asie de l’Est aux Philippines.

 

https://chine.in/actualite/cn/arrivee-donald-trump-japon-premiere-etape_103678.html

Japon : le moral des industriels au plus haut depuis 10 ans, sur fond d’embellie économique

Japon : le moral des industriels au plus haut depuis 10 ans, sur fond d’embellie économique

Par latribune.fr  |   |  342  mots
L'économie japonaise a enregistré une croissance de 2,5% au deuxième trimestre en rythme annualisé grâce à la robustesse de la consommation des ménages et des dépenses d'entreprises.
L’économie japonaise a enregistré une croissance de 2,5% au deuxième trimestre en rythme annualisé grâce à la robustesse de la consommation des ménages et des dépenses d’entreprises. (Crédits : TORU HANAI)
Les grandes entreprises manufacturières japonaises n’avaient pas connu un tel niveau de moral depuis septembre 2007. Cette étude renforce les déclarations de la Banque du Japon (BoJ), qui considère que l’économie évolue vers une expansion soutenue, capable de stimuler les salaires et les dépenses des ménages et d’accélérer l’inflation jusqu’à atteindre son ambitieux objectif de 2% d’ici 2020.

Signe de l’accélération de la reprise au sein de la troisième économie mondiale, la confiance des grands groupes manufacturiers japonais a atteint un pic de dix ans en septembre, selon l’enquête trimestrielle « tankan » de la Banque du Japon publiée lundi.

L’indice phare de l’enquête « tankan » a grimpé à +22 en septembre contre +17 trois mois auparavant, son quatrième trimestre d’affilée de hausse et son meilleur niveau depuis septembre 2007. La prévision médiane du marché était de +18. Cet indice est cependant attendu en baisse au cours du quatrième trimestre, montre l’enquête, les industriels l’anticipant à +19 pour sa prochaine édition.

L’indice du moral des grandes entreprises non industrielles s’est établi à +23, inchangé par rapport à juin et conformément aux attentes du marché.

Vers une expansion soutenue ?

Cette étude renforce les déclarations de la Banque du Japon (BoJ), qui considère que l’économie évolue vers une expansion soutenue, capable de stimuler les salaires et les dépenses des ménages et d’accélérer l’inflation jusqu’à atteindre son ambitieux objectif de 2% d’ici 2020.

« Il existe un certain nombre de facteurs positifs, dont la reprise des exportations du Japon et l’amélioration de l’économie mondiale, conjuguée à la récente dépréciation du yen », a commenté Katsunori Kitakura, analyste de SuMi Trust.

Les grands groupes prévoient d’augmenter leurs investissements de 7,7% au cours de l’exercice fiscal en cours, qui prend fin en mars 2018, précise en outre l’enquête. Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient une hausse de 8,3%.

Ces données figurent parmi les facteurs que les neuf membres de la BoJ prendront en compte lors de leur réunion d’évaluation économique prévue les 30 et 31 octobre. Elles sont susceptibles en outre de favoriser la campagne du Premier ministre sortant Shinzo Abe en vue des élections législatives anticipées du 22 octobre.

L’économie japonaise a enregistré une croissance de 2,5% au deuxième trimestre en rythme annualisé grâce à la robustesse de la consommation des ménages et des dépenses d’entreprises.

(avec Reuters)

 

 

http://www.latribune.fr/economie/international/japon-le-moral-des-industriels-au-plus-haut-depuis-10-ans-sur-fond-d-embellie-economique-752469.html#xtor=EPR-2-%5Bl-actu-du-jour%5D-20171002