Archives pour la catégorie MONDIAL

La Coupe du monde football : symbole manifeste des évolutions géopolitiques en cours

La Coupe du monde football : symbole manifeste des évolutions géopolitiques en cours

Les commentateurs sportifs et experts de tout poil n’en reviennent toujours pas : la Coupe du Monde organisée par la Russie est une véritable réussite. Or, Dieu sait ce qu’on n’avait pas entendu depuis des mois : mêlant politique et sport, nos oiseaux de mauvais augure nous annonçaient l’apocalypse, entre batailles rangées de hooligans et attentats tchétchènes, manifestations contre le régime et vous allez voir ce que vous allez voir, Poutine ne pourra jamais s’en sortir. Or point de Poutine à l’horizon, à part le match d’ouverture – il s’intéresse davantage au hockey et a la décence de ne pas mêler cet événement aux grands enjeux politiques. Mais c’est surtout un Mondial parfaitement organisé, à la sécurité pointilleuse qui en a étonné plus d’un, dont le responsable de la sécurité de l’Euro 2016 qui a lâché « on ne pensait pas pouvoir faire mieux qu’en France en 2016 », mais aussi des hôtes chaleureux qui n’hésitaient pas à se mélanger avec les supporters colombiens ou nigérians, et même un public bon enfant qui a vibré pour l’équipe nationale jusqu’à ce quart de finale tragique contre la Croatie. Bref, une très bonne impression d’ensemble, bien loin de l’image terrible véhiculée sur les Russes et la Russie par les medias mainstream.

Or, ce Mondial aura été aussi une belle vitrine des recompositions géopolitiques en cours. On a vu déferler des dizaines de milliers de supporters venus des quatre coins de monde, se mêlant à la population, n’hésitant pas à faire des milliers de kilomètres pour atterrir sur le sol russe, puis des heures et des heures de train pour se déplacer sur ce territoire immense.

Et c’est là que l’on se rend compte que la France n’est pas un pays de football, ou bien que notre pouvoir d’achat est tombé si bas que l’on ne peut se rendre dans un pays à peine éloigné de 2h30 de vol d’avion. Je me souviendrais toujours de ces stades où, face à quelques centaines de supporters des Bleus à peine visibles, se dressaient des dizaines de milliers d’Australiens, de Péruviens, d’Argentins et d’Uruguayens. Nous arrivons en demie-finale, mais la petite Belgique vibre à l’unisson derrière son équipe, pendant que nous parlons football juste à l’heure de l’apéro, l’esprit déjà à nos vacances en Martinique ou chez la tante dans l’Aveyron. Bon sang, que ce peuple est endormi, et a tellement intégré le politiquement correct même dans les moeurs. Un peu d’émotion et de patriotisme seraient pourtant les bienvenus à l’approche de la finale annoncée du plus grand événement sportif au monde !

 

https://stratpol.com/football-et-politique-la-montee-du-nationalisme-a-la-coupe-du-monde-de-football/

 

 

 

 

Publicités

DIRECT. Coupe du monde 2018 : la France décroche une deuxième étoile ! Les Bleus champions du monde après leur victoire contre la Croatie (4-2)

DIRECT. Coupe du monde 2018 : la France décroche une deuxième étoile ! Les Bleus champions du monde après leur victoire contre la Croatie (4-2)

Les Bleus ont réussi à débloquer la situation grâce à un coup france de Antoine Griezmann repris malencontreusement par Mario Mandzukic dimanche à Moscou, avant d’enfoncer le clou avec des buts de Griezmann, Pogba et Mbappé.

Ce qu’il faut savoirLa France sur le toit du monde. Les Bleus ont décroché une deuxième étoile en gagnant la finale de la Coupe du monde face à la Croatie (4-2), dimanche 15 juillet. L’équipe de France est parvenue à marquer à quatre reprises grâce à Mandzukic (contre son camp), Griezmann sur penalty, Pogba et Mbappé. Les Croates ont tenté de garder espoir dans cette finale avec des buts de Perisic et Mandzukic.

La France prend le large. Un but contre son camp marqué de la tête par le Croate Mario Mandzukic (18e), un penalty d’Antoine Griezmann (38e) et deux frappes de Pogba et Mbappé ont permis à la France de rentrer aux vestiaires avec l’avantage. La Croatie était revenue au score grâce à un but de Perisic.

Pas de surprise dans la composition de Didier Deschamps. Le sélectionneur français a choisi de faire à nouveau confiance aux onze joueurs qui ont battu la Belgique, avec Lloris, Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez, Pogba, Kanté, Matuidi, Griezmann, Giroud, Mbappe.

La Croatie, une équipe redoutable. Subasic, Vrsaljko, Strinic, Lovren, Vida, Rakitic, Modric, Brozovic, Perisic, Mandzukic, Rebic. Il suffit de regarder la liste des joueurs alignés par Zlatko Dalic pour comprendre le potentiel de cette équipe. Parfois en difficulté lors de la phase finale, les Croates restent malgré tout l’une des équipes les plus techniques du tournoi.

https://www.francetvinfo.fr/sports/foot/coupe-du-monde/finale-france-croatie/france-croatie-finale-coupe-du-monde-2018-streaming-direct-live-score-buts-mbappe-griezmann-modric-rakitic-pogba_2851583.html

 

 

La FIFA interdit la chanteuse russe Chicherina de concert à Rostov pendant le Mondial, trop politiquement incorrecte

juin 2018
La FIFA interdit la chanteuse russe Chicherina de concert à Rostov pendant le Mondial, trop politiquement incorrecte
Encore une information que la presse occidentale a décidé de ne pas traiter. En effet, elle est délicate. Et il ne faut pas porter atteinte à l’image de la liberté artistique, de la liberté d’expression. Eléments sacralisés dans le discours contemporain. La FIFA a interdit la chanteuse de rock russe Julia Chicherina de chanter devant les fans à Rostov-sur-le-Don, elle pourrait porter atteinte à l’image de la FIFA (sic). Nous vivons dans un monde merveilleux, l’essentiel est de ne pas l’oublier.

La chanteuse de rock russe Julia Chicherina vient de recevoir une lettre de la FIFA, en anglais, qui ne lui est pas nommément adressée, mais qui la concerne et qu’elle a publié sur sa page Facebook:
L’on apprend ainsi que la FIFA a discuté du cas de Chicherina, c’est en tout cas ce qu’affirme Ekaterina Savchenko, et qu’il est impossible que la chanteuse ne se produise devant les fans à Rostov sur le Don, puisque la FIFA exclue toute chanson politique, religieuse ou militaire. Or, même si Chicherina ne chante pas une chanson militaire, son répertoire et sa réputation pourraient porter atteinte à l’image de la FIFA et provoquer une attention négative des médias, puisqu’elle est déjà associée à la thématique militaire.
Où est l’objet du délit? Julia Chicherina s’est produite dans le Donbass, a des chansons qui condamnent la guerre menée par l’Ukraine contre les civils. C’est effectivement inacceptable. Enfin, d’en parler. Cela pourrait porter atteinte à l’image de la FIFA. Puisque cela va à l’encontre du mantra de la responsabilité de la Russie, de l’Ukraine-victime. Or, les mantras se répètent, ils ne se discutent pas.
La chanteuse a commenté cette lettre:

« Mon Dieu! Les supporteurs bandéristes m’ont interdit de me produire à Rostov, à une centaine de kilomètres de la ville martyre de Gorlovka, où les enfants dorment dans les baignoires pour ne pas être blessés par les éclats de missiles la nuit. Beaucoup dans le Donbass estiment que les Russes ne viennent pas à leur secours en raison de ces grandes bacchanales du football. Il est bien connu que le rock est la musique de la contestation et l’on m’a officiellement interdite. J’ai reçu une lettre – en anglais – d’une gentille femme avec un nom ukrainien et l’on m’a demandé de ne rien dire. »

Donc la FIFA peut interdire en Russie une chanteuse russe de se produire pour ne pas déplaire à la communauté internationale qui ne veut pas savoir que des civils sont victimes de l’armée ukrainienne dans le Donbass? Même si elle n’en parle pas. Simplement en raison de ce qu’elle est? Est-ce possible? Est-ce acceptable? Du compromis à la compromission, le glissement peut être rapide.
Où sont toutes ces organisations, tous ces activistes qui se prononçaient pour la défense des Pussy Riot qui profanaient une Eglise? Pour la défense de Pavlensky lorsqu’il brûlait la porte du FSB? Ils se taisent? Il est vrai qu’ils en ont l’habitude. L’indignation est sélective. Quand Pavlensky est incarcéré en France pour avoir renouvelé sa performance, on découvre que ce n’est plus de l’art. L’art est donc géographique. Il est en fait ce que l’Occident décide qu’il peut être. Il peut être les Pussy Riot, il ne peut être Chicherina.
Nous vivons dans un monde merveilleux! 

PS: Deux chansons traduites en français:

Mondial-2018: Israël annonce une plainte à la Fifa contre la Fédération palestinienne

Mondial-2018: Israël annonce une plainte à la Fifa contre la Fédération palestinienne

/ © AFP/Archives / JACK GUEZ

La Fédération israélienne de football a annoncé mercredi le dépôt d’une plainte auprès de la Fifa contre la fédération palestinienne à la suite de l’annulation du match amical de préparation au Mondial-2018 Israël-Argentine, en raison de « menaces » proférées selon elle contre les joueurs argentins.

« Nous avons affaire à un acte de terrorisme footballistique de la part de la fédération palestinienne de football et de son président. Il ne s’agit plus simplement d’un discours de plus devant le congrès (de la Fifa) ou d’une proposition de plus à l’agenda, mais de menaces contre les joueurs de football venant en Israël », a dit devant la presse le vice-président de la fédération israélienne Rotem Kamer.

« On dit au monde arabe de brûler le maillot de Messi, on menace les familles des joueurs de football », a-t-il ajouté sans dire qui avait proféré de telles menaces.

Le président de la fédération palestinienne Jibril Rajoub avait appelé à brûler le maillot de Lionel Messi s’il jouait le match prévu samedi. Mais il ne semble à aucun moment avoir proféré de menaces physiques contre les joueurs ou leurs familles.

« Nous considérons qu’une ligne rouge a été franchie et nous ne pouvons pas l’accepter », a dit M. Kamer.

A ses côtés, Eini Ofer, le président de la fédération, a indiqué que cette dernière n’avait toujours reçu aucune notification officielle de l’annulation du match et a émis l’espoir que les Argentins reconsidéreraient leur décision.

(©AFP / 06 juin 2018 16h46)

https://www.romandie.com/news/ZOOM-Mondial-2018-Isra-l-annonce-une-plainte-la-Fifa-contre-la-F-d-ration-palestinienne/924921.rom

Sous la pression palestinienne, le match Israël-Argentine est annulé

Moyen-Orient

Sous la pression palestinienne, le match Israël-Argentine est annulé

© Eitan Abramovich, AFP | La Fédération palestinienne de football avait appelé à brûler des maillots de Lionel Messi en cas de participation du capitaine argentin au match contre Israël.

Texte par FRANCE 24 https://platform.twitter.com/widgets/follow_button.c535a95e8a24202b16a5c12c5085d8db.fr.html#dnt=false&id=twitter-widget-0&lang=fr&screen_name=France24_fr&show_count=false&show_screen_name=false&size=m&time=1528295595165

Dernière modification : 06/06/2018

Le match amical entre les équipes de l’Argentine et Israël prévu le 9 juin à Jérusalem a été annulé, a annoncé mardi l’ambassade de l’État hébreu en Argentine. La Fédération palestinienne avait appelé à brûler des maillots de Messi.

Le match Israël-Argentine n’aura pas lieu. L’ambassade d’Israël en Argentine a annoncé, mardi 5 juin, que ce match amical de préparation à la Coupe du monde de football était annulé en raison des menaces qui pèsent sur le capitaine argentin, Lionel Messi.

« L’ambassade d’Israël communique avec regret la suspension du match entre les sélections d’Israël et d’Argentine« , déplorant « les menaces et provocations dirigées contre Lionel Messi, qui ont logiquement suscité la crainte de ses pairs ».

L’annulation survient quelques heures après une mobilisation devant le terrain d’entraînement de la sélection argentine à Barcelone, où des militants palestiniens ont brandi un maillot de la sélection argentine maculé de peinture rouge sang et les ont apostrophés, en les sommant de ne pas jouer le match. Un incident qui a semble-t-il marqué les joueurs sud-américains, selon les médias argentins.

Les Palestiniens satisfaits

Ces derniers jours, les Palestiniens avaient demandé à Lionel Messi de ne pas jouer cette rencontre, estimant que c’était une manière de légitimer la politique israélienne.

La Fédération palestinienne de football s’est réjouie dans un communiqué de l’annulation de la rencontre et « remercie toutes les parties et les institutions populaires et sportives dans le monde entier pour avoir travaillé sans relâche afin que le message du sport, et du football en particulier, triomphe, et pour avoir refusé que le sport soit utilisé comme (…) un outil de chantage politique ».

Initialement prévu à Hébron, le match devait finalement être joué samedi après-midi à Jérusalem. Le changement de lieu avait renforcé la mobilisation des Palestiniens, hostiles à ce qu’il ait lieu dans la ville sainte.

Mardi, le président de la Fédération palestinienne de football, Jibril Rajoub, avait demandé à Lionel Messi de ne pas participer au match, appelant à « brûler » ses maillots s’il jouait.

Il s’agissait du dernier match de préparation de l’Argentine, avant la Coupe du monde en Russie, que l’Albiceleste débutera contre l’Islande le 16 juin, dans le groupe D.

D’après la presse argentine, la fédération argentine devait recevoir, en fonction de la participation de Messi, un cachet de 2 à 3 millions de dollars pour l’escale à Jérusalem, sur le chemin de Moscou.

Avec AFP

Première publication : 06/06/2018

Sous la pression palestinienne, le match Israël-Argentine est annulé