Archives pour la catégorie REVUE DE PRESSE

Loi antiterroriste : une désagréable nécessité

Revue de presse Loi antiterroriste : une désagréable nécessité

Loi antiterroriste : une désagréable nécessité

Exit l’Etat d’urgence, voici la loi antiterroriste. L’idée n’est pas mauvaise : plutôt que de proroger continuellement les mesures d’exception découlant du contexte de terrorisme endémique dans lequel nous vivons, pourquoi ne pas lui substituer une bonne fois pour toutes une vraie loi antiterroriste ?

Lu pour vous dans Présent.

C’est le sens de cette loi prétendument « controversée » (mais pas par l’opinion publique) qui a été signée lundi à l’Elysée et est entrée en application dès le lendemain.
La loi institutionnalise donc des pratiques, précédemment qualifiées de lois d’exception, qui étaient devenues impératives pour s’opposer au terrorisme islamique. Par exemple les contrôles aux zones frontalières, aux abords des aéroports, des ports et des gares. On pense évidemment au drame de la gare Saint-Charles, à Marseille.
La loi nouvelle comporte des dispositions relatives aux assignations à résidence et aux perquisitions. Par ailleurs, des lieux de culte pourront être fermés à titre provisoire. Et une violation de ces fermetures sera punie de trois ans de prison et de 45 000 euros d’amende.
Enfin, un nouveau crime entrera dans le code pénal : le crime commis par des parents qui inciteraient leurs enfants à commettre des actes de terrorisme. Ce crime sera passible de 15 ans de prison et de 225 000 euros d’amende.
On ne peut qu’applaudir des deux mains, d’autant que chacun pense aux attentats récents, qui auraient pu être évités ou limités dans leur ampleur avec des lois de ce type. On pense à la « charmante » famille Merah, à la mère, au frère. Bien évidemment, le pistolet-mitrailleur dans la tempe des petites filles, c’est Mohamed Merah. Mais les enquêtes de police, a posteriori, révèlent l’influence familiale, le bain de culture microbienne de l’islamisme.
Le sentiment est certes désagréable de perdre un peu de sa liberté, dans un monde de plus en plus policé, borné, contrôlé, depuis le tri sélectif jusqu’aux caméras qui nous filment en continu.
Mais sans doute est-ce le prix à payer. La vie de nos enfants passe éventuellement par une renonciation à une part de nos libertés individuelles. La loi est à l’essai, nous dit-on, et sera évaluée d’ici à deux ans.
Nous sommes en guerre. Le laxisme passé a fait des centaines de morts, sur notre territoire, nous ne pouvons l’oublier. Cette loi fait donc figure de désagréable nécessité.
Mais il existe un autre risque, qui doit appeler notre vigilance : il ne s’agirait pas que cette loi se transforme en levier pour accélérer des processus de « normalisation », par exemple à l’égard de lieux de culte catholiques, au motif, par exemple, qu’on y fustige l’avortement libre ou les « mariages » homo, alors même que la « loi républicaine » les ont légalisés. Il convient donc d’être prudent, voire circonspect, à l’égard de tout dispositif qui restreint de fait nos libertés.
Mais il est vrai que, lors des inventaires du début du siècle — qui firent d’ailleurs des morts, uniquement du côté des catholiques défenseurs de leurs églises — l’ autorité politique ne s’encombrait pas d’un arsenal législatif. Et le terrorisme était plutôt du côté de Briand et du pouvoir anticlérical.

Francis Bergeron.

Présent n°8978 du 2 novembre 2017

http://www.lectures-francaises.info/2017/11/07/loi-antiterroriste-desagreable-necessite/

Publicités

Revue de presse du 05/11/2017

La revue avec notamment un éclairage un peu de biais sur la crise catalane, un angle de vue original sur les crypto-monnaies, et une anecdote amusante ou au contraire révélatrice issue d’une visite du château de Versailles – “L’air du temps, vraiment j’applaudis”, comme le chante un ami. Merci à nos contributeurs, que vous allez peut-être enfin vous décider à rejoindre en postulant via le formulaire de contact du blog… Bonne lecture.

 

DÉMOCRATIE

La tendresse des peuples

Ce matin (hier donc), je suis tombé sur cette incise d’un billet de Mediapart : « Le parlement catalan légifère pour que les familles pauvres aient accès à la lumière, à l’eau et au gaz gratuitement, le Tribunal Constitutionnel espagnol invalide. Le parlement catalan crée une taxe pour chaque appartement vide, les recettes iraient au loyer social, le Tribunal Constitutionnel invalide. Le parlement catalan adopte des politiques d’égalité entre les hommes et les femmes. Idem. » Il m’a effectivement rappelé un article du Monde Diplomatique qui se trouve de ce fait dans le billet suivant et auquel j’en ajoute un autre trouvé en recherchant le premier. Ceci donne peut-être une vision un peu élargie de la crise catalane. Concernant l’indépendance en elle-même, je n’ai pas d’avis déterminé. Un ami d’origine espagnole m’a éclairé sur le côté en fait oligarcho-égoïste de la « volonté populaire » d’indépendance, l’agressivité des indépendantistes face à la presse (cf. rapport RSF qui ne m’a personnellement pas convaincu), et la brutalité sans surprise à ses dires du gouvernement espagnol de droite. L’intelligence à mon avis aurait voulu que la classe politique espagnole anti-indépendance aille faire campagne en défendant ses propres idées pour contrer démocratiquement celles des indépendantistes, qui peuvent parfaitement l’être. La population vivant sur le territoire catalan n’étant a priori pas forcément favorable à une indépendance, vu par exemple le taux d’abstention, le référendum aurait possiblement eu un autre résultat. Mais les choses ont pu changer avec le caractère uniquement répressif de la politique de Rajoy. Emmanuel Laurent, responsable des revues pour Les Crises.

Source : Blog Mediapart

Dans les villes rebelles espagnoles

« En Espagne, la jeune formation Podemos a manqué son objectif de « prendre le ciel d’assaut » : renverser le système politique par le biais des élections générales. De Barcelone à Madrid en passant par Valence ou Saragosse, les forces progressistes critiques de l’austérité ont toutefois conquis plusieurs municipalités-clés. Mais changer de maire permet-il de changer le monde ? »

Source : Le Monde Diplomatique

En Espagne, le changement par les villes ?

« Podemos a obtenu 20,6 % des voix lors des élections générales espagnoles du 20 décembre 2015, talonnant de près le Parti socialiste (PSOE). Si la nouvelle assemblée pourrait s’avérer ingouvernable (sans parti majoritaire, ni alliance évidente), un tel score constitue une bonne nouvelle pour le parti anti-austérité, qui enverra 69 députés au Parlement. Non seulement, il fragilise davantage un bipartisme moribond, mais il met en évidence de bons résultats là où la formation dispose d’un ancrage municipal, comme à Madrid et Barcelone. »

Source : Le Monde Diplomatique

EUROPE

Énergie, finance, agriculture… : quand les « lobbys bruxellois » sont français

« La dénonciation de l’influence excessive des lobbys économiques à Bruxelles est presque devenue une tarte à la crème. Dirigeants politiques et économiques savent en jouer pour rejeter la responsabilité de mesures impopulaires sur l’Union européenne. Pourtant, le lobbying qui s’exerce auprès des institutions communautaires est aussi le fait d’intérêts français, à commencer par ceux des grandes entreprises hexagonales, particulièrement dans des secteurs comme l’énergie, la finance, l’agriculture ou encore l’armement. Enquête sur ces lobbys français qui contribuent à dévoyer l’Europe.

Source : OBSERVATOIRE DES MULTINATIONALES

Les négociations achoppent et le fossé se creuse entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne

« Un projet de déclaration publié la semaine dernière, approuvé par le Conseil européen (CE) représentant les 27 autres pays membres, indique qu’aucun accord n’a été conclu avec le Royaume-Uni dans les trois domaines qu’il avait énoncés lors de la publication de sa stratégie de négociation en avril. Le CE a alors déclaré que pour progresser vers un accord sur une future relation commerciale avec le Royaume-Uni, les questions suivantes devaient être résolues: * Les droits de résidence des citoyens de l’UE et du Royaume-Uni après le Brexit * Le paiement britannique à l’UE dans le cadre de son règlement «du divorce». * Un accord évitant la création d’une frontière «dure» entre la République d’Irlande – qui est membre de l’UE – et l’Irlande du Nord. »

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

FRANCE

Climat ? La bataille du Premier ministre Edouard Philippe pour maintenir sa centrale à charbon

« Emmanuel Macron avait promis la fermeture des centrales à charbon, confirmée pour 2022 par le plan Climat de juillet. Problème : depuis des années, Édouard Philippe bataille ferme pour maintenir la centrale du Havre jusqu’au moins 2035. Récit d’une obsession énergétique. « Édouard Philippe tient à la centrale au charbon du Havre comme à ses premiers boutons de manchettes. » Cette formule, le conseiller municipal EELV Alexis Deck l’use à l’envi. Difficile de lui donner tort : depuis plusieurs années, l’actuel Premier ministre lutte coûte que coûte pour maintenir la centrale de son fief normand, dont il a été maire jusqu’en juin dernier. Quitte à la mettre à la pointe d’une technologie qui n’a de propre que le nom, à tirer le fer contre l’ancienne ministre de l’Environnement, et à être soupçonné par certains élus de rendre volontairement la ville dépendante du chauffage produit. Et ce, alors même que la mairie et les entreprises concernées voient leurs accords retoqués par le tribunal administratif de Rouen, et tentent sous un nouveau nom de récupérer le contrat. »

Source : REPORTERRE

Versailles : au château, prière de ne pas partager vos connaissances

« Une historienne de l’art en visite a été exclue d’une salle pour avoir expliqué la marqueterie de Boulle à trois amis américains. Attention, chasse gardée. Au château, comme dans nombre de musées et autres monuments, le « droit de parole » est strictement réglementé et nul ne peut commenter les œuvres comme bon lui semble… Surtout quand on sait de quoi on parle. Une règle poussée jusqu’à l’absurde, ce samedi au château de Versailles, lorsqu’une historienne de l’art a été contrainte de quitter les lieux pour avoir « expliqué le concept de la marqueterie Boulle à trois amis américains ». »

Source : LE PARISIEN

GÉOPOLITIQUE

Les peshmergas kurdes ont aidé des membres de l’EI à fuir Hawija, selon des responsables irakiens

« « Des combattants de l’État islamique ont fui Hawija via des positions des peshmergas et [avant le début de la bataille d’Hawija], les peshmergas ont reçu 160 dirigeants du groupe », a déclaré Mahdi Taki, commandant de la brigade 52 des Hachd al-Chaabi (forces paramilitaires des Unités de mobilisation populaire, soutenues par l’Iran). »

Source : MIDDLE EAST EYE

À la rencontre des enfants soldats du Yémen

« De nombreux enfants soldats ne sont pas motivés par la pauvreté mais la foi en leur cause – et souvent avec les encouragements de leurs parents et des politiques. Saeed passe ses vacances, chez ses parents. Leur domicile se situe dans le district d’al-Ma’afer, l’une des zones les plus pauvres du Yémen, et reflète la vie au village. »

Source : MIDDLE EAST EYE

LIBERTÉS

À Londres, votre visage et votre paume de main remplaceront le ticket de métro

« Pour limiter les files d’attente aux portiques, les passagers du métro londonien n’auront bientôt plus besoin de ticket ou de pass. Un nouveau système de billetterie à partir de la reconnaissance faciale et de l’analyse des veines palmaires y sera testé dès 2018. »

Source : We Demain

Un ex-agent du FBI affirme que les entreprises de technologie doivent « faire taire » les sources de « rébellion »

« Les hauts responsables des services juridiques et de sécurité de Facebook, Twitter et Google ont été entendus par la commission aux affaires judiciaires du Sénat mardi, lors d’une audition portant sur « le contenu extrémiste et de la désinformation russe sur l’Internet ». Pendant quatre heures, les sénateurs ont soutenu que « l’infiltration étrangère » est à l’origine de l’opposition sociale aux États-Unis, afin de justifier la censure des points de vue oppositionnels. »

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

MATIÈRES PREMIÈRES

L’électricité des crypto-monnaies

La valeur d’un bitcoin, de ~100 € (septembre 2013) est passée à 4820 € au 16 oct 2017. Bulle spéculative, valorisation ayant un fondement réel ? Un point interroge cependant, au 16/10/2017, le réseau informatique permettant les échanges de bitcoins et leur sécurisation consommerait selon digiconomist ~21TWh/an (21 terawattheures par an, soit 21 milliards de KWh/an). Notons que la consommation électrique est proportionnelle au cours avec un délai de quelques mois. La multiplication par 8 sur un an de la valeur du bitcoin se traduira donc par au moins un doublement de la consommation électrique à court terme pour atteindre ~40 TWh/an soit la consommation de … la Nouvelle Zélande. Si les 21 millions de bitcoins émis au maximum voyaient leurs valeurs augmenter pour égaler la valeur des billets en dollars en circulation (M0 = 1500 milliards $ en décembre 2016 (FED)), cela représenterait la consommation électrique française annuelle (468TWh en 2015). Le gros de la consommation est liée au mode de distribution (concours et preuve de travail entre les nœuds du réseau pour l’attribution des bitcoins et des commissions toutes les 10 minutes). Même si des recherches sont en cours, aucun autre système aujourd’hui n’a réussi à convaincre. La robustesse du bitcoin semble liée à l’impossibilité presque absolue de fabriquer un faux registre qui obligerait un éventuel faussaire à dépenser autant d’électricité que l’ensemble du réseau bitcoin mondial pour la période qu’il souhaiterait falsifier. A y regarder de près, il semble même que le mode de distribution soit irremplaçable pour garantir la solidité globale du protocole. Dès lors, donner naissance à une nouvelle monnaie internationale obligera probablement à renoncer à certaines propriétés de la monnaie mise en œuvre par Nakamoto.

Source : Complexités – Blog Pour la Science

Sous l’influence des industriels et de leurs lobbies, l’Europe s’enferme dans un carcan de gazoducs et de terminaux méthaniers

« Alors que le vieux continent s’apprête à accueillir une nouvelle fois la Conférence internationale sur le climat à Bonn, un rapport met en lumière la manière dont institutions européennes, États membres et industriels se sont entendus pour lancer un vaste programme de construction de nouvelles infrastructures gazières de la Baltique à l’Adriatique. Au risque de renier les engagements de l’Europe non seulement en matière de climat, mais aussi de démocratie et de droits de l’homme. En France, cette politique se traduit par de nouveaux projets de gazoducs comme MidCat et Éridan. Et les grandes entreprises tricolores comptent bien profiter elles aussi de l’aubaine. Dans quelques jours s’ouvrira la 23e Conférence des parties de la Convention des Nations unies sur le climat, ou COP23. Le pays hôte de l’événement est officiellement cette année l’archipel des Fidji, une nation en première ligne face aux conséquences du réchauffement des températures. Pour des raisons logistiques, cependant, la conférence aura lieu à Bonn, en Allemagne. Après Paris en 2015 et avant Katowice, en Pologne, l’année prochaine, l’Europe accueillera donc trois conférences internationales sur le climat en quatre ans. De quoi conforter son statut de garante de l’Accord de Paris, alors que les États-Unis de Donald Trump s’enfoncent dans le déni et que la Chine se concentre surtout sur ses propres défis. »

Source : OBSERVATOIRE DES MULTINATIONALES

RÉFLEXION

L’industrie de la terreur : aux origines du nazisme

« La violence génocidaire du nazisme est ancrée, depuis le XIXe siècle, dans l’histoire de l’Occident, du capitalisme industriel, du colonialisme, de l’impérialisme, de l’eugénisme, du darwinisme social et de l’essor des sciences et des techniques modernes. C’est la thèse d’Enzo Traverso, historien spécialisé dans l’histoire politique et intellectuelle du XXe siècle, qui démontre la généalogie européenne de l’entreprise exterminatrice du Troisième Reich. À la suite d’Hannah Arendt montrant, dans Les origines du totalitarisme, les liens qui rattachent le nazisme au racisme et à l’impérialisme du siècle des révolutions industrielles, Enzo Traverso affirme que sa particularité réside dans « la synthèse d’un ensemble de modes de pensée, de domination et d’extermination profondément inscrits dans l’histoire occidentale ». Dans La violence nazie : Une généalogie européenne, il analyse la façon dont les nazis, bien qu’haïssant profondément le libéralisme politique, se sont servis du progrès industriel et technique, du monopole de la violence étatique et de la rationalisation des pratiques de dominations, tous hérités du XIXe siècle, pour mettre en œuvre l’extermination d’une partie de l’humanité. »

Source : LE COMPTOIR

Le colibri et le sanglier : Faire sa part ou faire le nécessaire ?

« La légende Quechua qui illustre les valeurs du Mouve­ment Coli­bri, et est à l’ori­gine de son nom se déroule ainsi : « Un jour, dit la légende, il y eut un immense incen­die de forêt. Tous les animaux terri­fiés, atter­rés, obser­vaient impuis­sants le désastre. Seul le petit coli­bri s’ac­ti­vait, allant cher­cher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agita­tion déri­soire, lui dit : ‘Coli­bri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu !’ Et le coli­bri lui répon­dit : ‘Je le sais, mais je fais ma part.’ » L’his­toire ainsi racon­tée est pour­tant incom­plète, et sa fin mérite d’être enfin dévoi­lée…  »

Source : LE PARTAGE

SOCIETÉ

Le travail, trop rarement incriminé dans les cancers

« La responsabilité du travail dans l’apparition de cancers reste largement sous-estimée. Le facteur professionnel est fréquemment incriminé dans les troubles musculo-squelettiquesliés aux gestes répétitifs ou dans les problèmes de santé mentale du type burn-out, mais il l’est trop peu dans les pathologies cancéreuses. Celles-ci constituent pourtant la première cause de mortalité en France. »

Source : THE CONVERSATION

ÉCONOMIE

Trump menace d’abandonner l’ALÉNA tandis que s’intensifient les disputes commerciales

« Faisant suite à une brève rencontre de Trudeau à la Maison-Blanche, qui fut éclipsée par les tensions commerciales grandissantes entre les États-Unis et le Canada, Trump a affirmé que si les négociations menées par son pays ne parvenaient pas à «moderniser» l’ALÉNA, son administration saborderait le traité vieux de 23 ans. «C’est possible que nous ne parvenions pas à un accord», a dit Trump, ajoutant «Je crois que Justin (Trudeau) comprend cela, si nous ne parvenons pas à un marché, il sera annulé et ce sera bien ainsi.» Trudeau, dont le gouvernement libéral s’est plié en quatre afin de développer une relation plus étroite avec l’administration Trump dans l’espoir de maintenir l’accès privilégié des grandes entreprises canadiennes au marché américain, a ensuite reconnu que l’ALÉNA est dangereusement près de s’effondrer. «Nous sommes prêts à tout», a-t-il affirmé à une conférence de presse plus tard mercredi de la semaine dernière. »

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

Le modèle suédois fait de la résistance

« La correction libérale du modèle suédois dans les années 1990 a fortement creusé les inégalités. Mais aujourd’hui, les Suédois essaient d’inverser la tendance. Le « modèle suédois » sert fréquemment de référence à Emmanuel Macron. A cause de la forte baisse des dépenses publiques enregistrée dans les années 1990 et de la place centrale du dialogue social sur le marché du travail suédois. La Suède a en effet connu une sérieuse correction libérale à cette époque. Elle a eu d’importantes conséquences négatives sur la société. Résultat : les Suédois cherchent désormais à inverser la tendance. Quant aux relations sociales, l’équilibre mis en place avec les ordonnances du gouvernement nous éloigne plutôt de la négociation collective à la suédoise. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Le numérique détruit l’emploi : c’est faux

« Avec l’explosion du numérique renaît le spectre de la fin du travail. Etayé par une succession d’études déclinées à travers les pays, qui, les unes après les autres, prédisent la disparition de 30 à 40% des métiers. Au niveau des entreprises, ce discours fait mouche. L’automatisation numérique est déjà tangible : dans l’industrie, les machines sont de plus en plus autonomes et polyvalentes. Dans le transport, la perspective du véhicule autonome se rapproche. Dans les services, les algorithmes permettent de plus en plus de traiter la relation client à distance et remettent en cause les guichets physiques, les caisses dans les magasins, etc. »

Source : XERFI CANAL

16 réponses à Revue de presse du 05/11/2017

https://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-05112017/

Revue de presse du 29/10/2017

Merci à nos quelques contributeurs pour cette revue. Bonne lecture aux nombreux autres… qui pourraient les rejoindre en se proposant via le formulaire de contact du blog.

CRISE BANCAIRE

Les banques mènent par deux à zéro

« La garantie européenne des dépôts bancaires n’est pas pour demain, le ministère allemand des finances ayant hier fait savoir que « rien n’a changé » et que Berlin n’était pas prêt à engager des négociations tant qu’une « réduction sensible des risques » portés par les banques européennes n’était pas intervenue. »

Source : Blog de Paul Jorion

Les banques françaises facturent 6,5 milliards de frais par an aux ménages modestes

« D’après les calculs, ces frais pour incident auraient généré 6,5 milliards d’euros de revenus pour les banques et 4,9 milliards d’euros de bénéfice net en 2016. Les banques sont des bouées de plomb sociales. » [Crise Bancaire, mais on peut se refaire !]

Source : La Tribune

CRISE DE L’EMPLOI

Derrière la « chasse aux chômeurs », les idées reçues

« Les présupposés venant justifier la « chasse aux chômeurs » ont la vie dure. Pourtant, il suffit de les confronter aux chiffres pour démontrer leur inexactitude : non seulement la majorité des demandeurs d’emploi ne touchent pas d’indemnités, mais en plus les radiations prononcées par Pôle emploi pour cause de déclaration frauduleuse sont absolument marginales. Ainsi, l’idée selon laquelle les chômeurs resteraient inscrits à Pôle emploi pour bénéficier des allocations a du plomb dans l’aile : 56 % des inscrits à Pôle emploi ne touchent aucune indemnité. Une proportion qui monte à 60 %, si l’on considère l’ensemble des 6 277 000 inscrits en catégories A, B, C, D et E. Et sur 2,5 millions de chômeurs indemnisés, 767 000 travaillent, cumulant un (faible) salaire et une allocation (de 540 euros en moyenne). »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

DÉMOCRATIE

Celles qui ont révélé les « Monsanto papers » racontent comment Monsanto triche

« Ces deux femmes sont à l’origine de la publication des « Monsanto papers », ces milliers de courriels, notes, rapports, qui montrent les manipulations de la firme chimique pour cacher la dangerosité du glyphosate. Reporterre les a rencontrées. Carey Gillam et Kathryn Forgie sont à la source des « Monsanto Papers », les documents que la firme productrice du Roundup et des principaux OGM a dû publier en mars dernier : des textes qui révèlent les manœuvres de l’entreprise basée à Saint-Louis, aux Etats-Unis, pour dissimuler les effets sur la santé du glyphosate et pour influencer les agences du gouvernement chargées de la santé. C’est grâce aux procédures juridiques qu’elles ont engagées et aux enquêtes qu’elles ont menées que ces « papers » ont pu être publiés. »

Source : REPORTERRE

Le comportement de La République en Marche lors des débats parlementaires

François Ruffin a été empêché de s’exprimer par les députés LREM. [Leur république est peut-être en marche, mais ils n’ont apparemment pas encore appris la démocratie dans leurs séminaires…]

Source : Assemblée Nationale via Blog Mediapart de Patrick Cahez

ENVIRONNEMENT

Pourquoi la FNSEA est-elle accro au glyphosate ?

« La Commission européenne vient de décider de reporter le vote sur le renouvellement de la licence du glyphosate, une molécule présente dans de nombreux herbicides, et considérée comme cancérogène probable. Alors que de plus en plus d’agriculteurs français dénoncent une « hécatombe » provoquée par les cancers liés aux pesticides, le principal syndicat agricole, la FNSEA, met tout en œuvre pour défendre l’usage du glyphosate, le plus longtemps possible, quitte à s’allier avec l’industrie des pesticides. Basta ! s’est penché sur les raisons d’une telle détermination, entre business et conflits d’intérêts. »

Source : Bastamag

« C’est possible autrement » : dans l’Orne, des agriculteurs racontent comment ils ont arrêté le glyphosate

« Dans cette région agricole de Normandie, plusieurs cultivateurs et éleveurs ont recours à d’autres techniques que l’utilisation du pesticide le plus vendu au monde. Quelques mauvaises herbes n’ôteront pas à Alain Davy son sourire. Il y a trois mois, l’agriculteur a bien effectué trois passages de désherbage mécanique dans ce champ, mais des plantes envahissantes jonchent encore ses hectares de maïs. « Il faut accepter qu’il en reste un peu ! », dit-il en inspectant sa parcelle. Certes, le désherbage mécanique est « moins efficace » qu’un herbicide, mais Alain Davy ne regrette rien. Il y a douze ans, ce cultivateur et éleveur bio de Pointel (Orne) a fait un pari osé : cesser toute utilisation de glyphosate, classé « cancérigène probable » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et retrouvé dans des produits de consommation courante. »

Source : FRANCE INFO

EUROPE

Agriculture : pourquoi il faut réformer la PAC

« La PAC n’a pas fondamentalement changé depuis le grand virage de 1992, même si plusieurs réformes ont par la suite cherché à la rendre plus équitable et plus verte. Celle de 2003 a en particulier institué le « 2e pilier » avec son bouquet de mesures en faveur du développement rural et de l’environnement. Il reçoit ainsi aujourd’hui 23 % des aides agricoles européennes3 et les Etats membres sont de plus autorisés à largement cofinancer les mesures inscrites dans ce dispositif. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Les eurodéputés pour des accords commerciaux sans parlements nationaux

« Les eurodéputés souhaitent que l’Union européenne puisse conclure ses futurs accords commerciaux avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande sans avoir à les faire ratifier par les Parlements nationaux de l’UE, selon une résolution non-contraignante votée jeudi. Si tel était le cas, le Parlement européen serait la seule assemblée en Europe à se prononcer sur ces accords. » [Démocratie on vous dit… et on se passera aussi de la Justice tant qu’à faire.]

Source : Romandie

Les élections en Autriche ou le grand retour de l’Empire Austro-Hongrois

« Nous venons d’avoir des élections en Autriche où la Droite l’a emporté de façon écrasante et bien entendu la presse française nous a ressorti sa bouillie habituelle : le fascisme, voir le nazisme était de retour, la bête immonde dont le ventre était encore fécond refaisait son apparition mais heureusement l’Europe était là qui allait intervenir pour que tout cela ne finisse pas trop mal… et que sais je encore. De toute façon, continuent nos journalistes, l’Autriche est un petit pays et la seule chose qui compte ce sont les négociations entre les « grands » c’est-à-dire la France éternelle, représentée par notre Jupiter national et l’Allemagne impériale sous la direction de madame Merkel. »

Source : INSTITUT DES LIBERTES (CHARLES GAVE)

FRANCE

Taxe dividendes : histoire d’une fuite en avant

« Dès sa création en 2012, la taxe à 3 % était jugée fragile juridiquement. En jouant la montre jusqu’au bout, le gouvernement précédent a pris une lourde responsabilité. On pensait avoir tout dit sur l’ardoise laissée par François Hollande, des crédits d’impôts votés mais non financés aux gestes coûteux en faveur des fonctionnaires en passant par les sous-dotations budgétaires. Mais la facture de l’annulation de la taxe à 3 % sur les dividendes versés par les entreprises laisse pantois : environ 9 milliards d’euros à rembourser, soit la quasi-totalité du rendement de cet impôt depuis son instauration en 2012 ! »

Source : Les Echos

PME et TPE : les oubliées du budget 2018

« Tout entier braqué sur la fiscalité des personnes, le débat public autour de la loi de finance passe sous silence la question de l’entreprise, et notamment de la petite entreprise. Or, faire croître les PME pour qu’elles deviennent demain des ETI constitue une épine dorsale de la doctrine industrielle macroniste, comme elle était celle du rapport Attali. » [Ce qui n’est pas sans logique, pas assez riches pour ruisseler…]

Source : XERFI CANAL

GÉOPOLITIQUE

Des pays d’Europe se retournent contre Israël après des destructions en Cisjordanie

« L’initiative inédite de sept pays, dont la France, fait suite au démantèlement d’installations scolaires et solaires qu’ils avaient financées à hauteur de 30 000 euros. Chaque mot a été âprement négocié. Le résultat final n’en reste pas moins important et risque de susciter la fureur du gouvernement de Benyamin Nétanyahou, qui ne dissimule pas son mépris pour l’Union Européenne. »

Source : Le Monde

INEGALITES

La grande pauvreté baisse dans le monde mais de fortes inégalités persistent entre régions du monde

« La pauvreté recule dans le monde. 800 millions d’individus vivent cependant toujours avec moins de 1,90 dollar par jour, le seuil d’extrême pauvreté. Le nombre de personnes vivant sous le seuil d’extrême pauvreté (1,90 dollar par jour et par personne) [1] dans le monde a diminué d’un peu plus d’un milliard en trente ans, passant de 1,9 milliard en 1981 à 800 millions en 2013 [2], selon la Banque mondiale. Une évolution d’autant plus positive que, dans le même temps, la population mondiale est passée de 4,5 à 7,2 milliards d’individus. Du coup, le taux d’extrême pauvreté a été divisé par 3,9 : 10,7 % de la population mondiale vit aujourd’hui avec moins de 1,90 dollar par jour, contre 42,2 % il y a 30 ans. » [Notez que dans nos pays, les inégalités auront tendance à s’accroître car, comme l’explique E. Todd, dans une économie globalisée elles tendront vers l’écart existant entre les plus riches d’un côté et ceux exerçant les activités rémunérées par les plus bas revenus et soumises à la concurrence mondiale de l’autre.]

Source : OBSERVATOIRE DES INEGALITES

MATIÈRES PREMIÈRES

Rothschild décroche un appel d’offres pour privatiser le système de transport de gaz en Ukraine – Mainmise sur le hub gazier de l’Europe

« Le Maïdan… derrière toute la géopolitique servant les intérêts US, il existe des intérêts financiers supranationaux. Monsanto qui rêve des tchernoziom ukrainiens (terres noires fertiles), les gisements de gaz de schiste du Dombass, le rachat bon marché d’usines ukrainiennes une fois l’industrie détruite. A ces cibles, il en est une à la fois lourde sur les plans géopolitiques et financiers : le réseau de transport gazier. L’Ukraine est un nœud gazier central pour la livraison du gaz russe à l’Europe (un tiers de sa consommation). INTERFAX rapporte que la banque Rothschild de Milan (Italie), a remporté l’appel d’offre pour fournir des services de banque d’investissement à Naftogaz (société détenue à 100 % par l’état ukrainien) pour dégrouper les activités de transport gazier et trouver des partenaires pour gérer le système de transport de gaz en Ukraine. » [Bref, la France ne va pas changer de politique sur l’Ukraine tout de suite…]

Source : Donetsk International Press Center

Volkswagen échoue dans son plan « cobalt »

« Volkswagen vient d’essuyer un sérieux revers dans sa quête d’approvisionnement de cobalt. Un minerai pourtant crucial pour le développement de sa stratégie électrique. Un coup dur ? » [Les autos électriques, ça ne sera peut-être pas si simple.]

Source : Le Moniteur Automobile Belgique

RÉFLEXION

L’environnement, nouvelle frontière du capitalisme

« Les orientations du projet de loi de finances 2018 dans le domaine de l’environnement signent symboliquement les contours du « monde nouveau » que M. Emmanuel Macron déclare vouloir porter sur les fonts baptismaux. Accentuant des dérives initiées il y a une dizaine d’années, le projet que dessinent ces mesures est bien celui d’une financiarisation de tous les actifs naturels, préalable incontournable à la poursuite effrénée d’une « croissance » mortifère. »

Source : LE MONDE DIPLOMATIQUE

Quelles perspectives pour les dépenses sociales en France?

« Contrairement à une opinion très répandue, nos dépenses sociales ne sont pas sur une trajectoire explosive : non seulement la situation financière de notre système de protection sociale s’améliore mais elle devrait revenir à l’équilibre sous la présente mandature et rester sous contrôle à l’avenir, sans nécessiter de nouvelles ressources. » [Surprenant de Terra Nova, bel effort, à se demander si ça ne cache pas quelque chose.]

Source : Terra Nova

VUES D’AILLEURS

3 contre-vérités économiques avec lesquelles la génération Y a grandi et qu’il est urgent de démystifier

1° Assouplir le code du travail ne réduit pas le chômage. 2° La dette n’est pas due à un état français trop dépensier. 3° Les cadeaux fiscaux aux entreprises ne créent pas plus d’emplois.

Source : Huffington Post

ÉCONOMIE

La dérégulation bancaire freine l’innovation dans les petites entreprises

« La dérégulation bancaire freine l’innovation dans les petites entreprises De nombreuses études montrent que la dérégulation des marchés financiers à travers le monde accroît la concurrence entre les banques, ce qui présente bien des avantages. En étudiant les effets de la dérégulation sur l’innovation, Johan Hombert et son coauteur Adrien Matray observent toutefois une répercussion négative pour les petites entreprises, qui semblent perdantes en termes de budgets et de talents. »

Source : The Conversation

 

https://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-29102017/

Revue de presse du 22/10/2017

 

DÉMOCRATIE

« Grand entretien » d’Emmanuel Macron : misères de la sondologie

« Le dimanche 15 octobre après 20 h, Emmanuel Macron passait un « grand entretien » dont l’exclusivité avait été réservée à TF1 et LCI, chaînes du groupe Bouygues. A peine achevée, la « prestation » du président a fait l’objet d’une série de sondages en ligne… dont les résultats contradictoires témoignent des grandes misères de la sondologie et de ses méthodes. »

Source : ACRIMED

FRANCE

Le Quai d’Orsay visé par l’enquête sur les rapports de Lafarge avec Daech

« Dans le cadre d‘une enquête judiciaire lancée en juin 2017 sur les rapports du cimentier français Lafarge avec l’organisation terroriste Daech (Etat islamique) en Syrie, sur plainte de l‘ONG Sherpa, celle-ci a fait la semaine dernière une « demande d‘actes » devant entraîner l‘audition de deux ex-ambassadeurs de France en Syrie et de l‘ex-ministre PS des Affaires étrangères de François Hollande, Laurent Fabius. »

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

La nouvelle loi Travail enfonce les victimes de harcèlement sexuel

« Depuis le scandale Harvey Weinstein, les femmes victimes de harcèlement sexuel au travail témoignent de ce calvaire sur les réseaux sociaux. Mais entre la disparition des CHSCT, l’assouplissement des licenciements et le plafonnement des indemnités prud’homales, les ordonnances sur la loi travail vont les fragiliser davantage. »

Source : REPORTERRE

Comment tuer la Sécu

« Il y a bien des manières, mais il en est une douce, discrète et hypocrite. Elle consiste à dire au bon peuple qu’on va lui donner du pouvoir d’achat en abaissant, voire en supprimant, les cotisations sociales (et patronales, tant qu’on y est). »

Source : Le blog de Bernard Gensane

Le Rafale est mort, longue vie au Rafale ?

« La France s’est ménagée de nombreuses options quant à la prochaine génération d’avions de combat dans un cadre européen, même si la tentation subsiste de ne pas fermer la porte à l’option nationale si dévalorisée, malgré son éclatante réussite pour répondre aux objectifs politico-stratégiques. Entre les calendriers des uns (Royaume-Uni, Allemagne, Belgique) et des autres (Armée de l’Air et Marine nationale), le débat doit s’ouvrir sur l’appareil de supériorité aérienne qu’il nous faut et qui demeure indispensable pour notre autonomie d’appréciation et d’action – et partant de là, de notre capacité à entrer en premier sur un théâtre d’opérations. »

Source : Le fauteuil de Colbert

GÉOPOLITIQUE

Interview du ministre des affaires étrangères iraniens [Vidéo]

Entretien de Mohammad Javad Zarif avec Charlie Rose (70 minutes) . C’est en anglais mais le dialogue est de grande qualité.

Source : Asia Society

[Et pendant ce temps-là…] Les États-Unis et Israël se retirent de l’UNESCO dans un contexte de crispations diplomatiques

« Invoquant des « partis pris anti-israéliens persistants », les États-Unis se retirent de l’UNESCO, comme ils l’avaient fait dans les années 1980, suivis par Israël. Washington menaçait depuis le mois de juillet de réexaminer ses liens avec l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Ce jeudi, les États-Unis ont annoncé qu’ils se retiraient de l’organisation, l’accusant d’être « anti-israélienne ». »

Source : MIDDLE EAST EYE

LIBERTÉS

Pesticides : décision surprise du tribunal de Foix, il demande à la Cour européenne de trancher

« Surprise ! Le tribunal de Foix, en Ariège, n’a pas condamné les Faucheurs volontaires accusés de dégradation de bidons d’herbicides, il a demandé à la Cour européenne de statuer sur la conformité de la réglementation européenne d’évaluation des pesticides avec le principe de précaution. Une première qui fera jurisprudence dans l’Union. »

Source : REPORTERRE

MATIÈRES PREMIÈRES

La dure loi de l’Eroi : l’énergie va devenir plus rare et plus chère

« L’ « Energy Return On Investment (Eroi) » est le ratio entre l’énergie utilisable et celle consommée pour l’obtenir. L’auteur de cette tribune explique l’importance de cet indicateur méconnu. Dire que l’homme « produit » de l’énergie est un abus de langage. En vérité, l’homme peut seulement extraire l’énergie de l’environnement, la transporter, la transformer et l’utiliser sous diverses formes qui génèrent des services. Par ailleurs, la construction et l’utilisation de toutes les infrastructures qui permettent l’extraction, la transformation et le transport de l’énergie (mines, puits de forage, pipelines, raffineries, centrales électriques, éoliennes et panneaux photovoltaïques, etc.) consomment elles-mêmes de l’énergie. »

Source : REPORTERRE

RÉFLEXION

Et si le problème, c’était la civilisation ?

« La toute dernière édition du célèbre maga­zine améri­cain The New Yorker, en date de septembre 2017, comporte un article inti­tulé « The Case Against Civi­li­za­tion » (La critique de la civi­li­sa­tion) ; fait excep­tion­nel pour un média grand public. (…) À travers deux ouvrages, le jour­na­liste du New Yorker dresse un (trop) bref portrait de quelques problèmes liés à l’avè­ne­ment de la civi­li­sa­tion, et dont nous souf­frons toujours aujourd’­hui (il se concentre prin­ci­pa­le­ment sur les inéga­li­tés sociales et quelques valeurs cultu­relles nuisibles). » [Toujours d’actualité, « Malaise dans la civilisation/culture » par Freud, qui n’est pas de la psychanalyse et donc potentiellement digne d’intérêt…]

Source : LE PARTAGE

Crise écologique : notre cerveau n’est pas fait pour se la représenter !

« Tellement habitué aux évolutions linéaires, le cerveau de l’homme non mathématicien n’appréhende pas une des particularités de la croissance exponentielle : sa vitesse. Cette incapacité d’intelligence est un des éléments nous permettant de comprendre l’évolution de notre conscience écologique. Notre cerveau nous fait intuitivement percevoir l’apocalypse écologique, pourtant prévisible à un horizon de 50 ans, comme un évènement possible à une échéance extrêmement lointaine. »

Source : CHRONIQUES DE L’ANTHROPOCENE

VUES D’AILLEURS

Elections régionales au Venezuela : large victoire du chavisme et… nouvelle défaite de la droite et des médias

« Ce dimanche 15 octobre, plus de 18 millions de vénézuéliens étaient invités à élire les 23 gouverneurs de 23 états parmi 226 candidats de droite ou bolivariens (= chavistes) – sauf à Caracas qui n’est pas un État. À cet effet le Centre National Électoral avait installé dans tout le pays 13.559 centres de vote et 30.274 tables électorales. Le taux de participation a été de 61,4 %, un taux très élevé pour un scrutin régional. »

Source : VENEZUELA INFOS

L’ex-procureur de la CPI Luis Moreno Ocampo détenait plusieurs sociétés offshore

« L’Argentin Luis Moreno Ocampo, procureur de la Cour pénale internationale (CPI) de 2003 à 2012, détenait plusieurs sociétés offshore alors qu’il était en place à La Haye, révèle Le Soir avec ses partenaires du réseau European Investigative Collaborations (EIC). »

Source : Le Vif

ÉCONOMIE

Le capitalisme du précariat ou pourquoi l’inflation a disparu

« Au moment où la reprise économique semble se généraliser dans les pays industrialisés, les prix restent atones, évoluant autour de 1,5 % (1 % en France en décembre prévoit l’Insee). Un mystère ? Pas vraiment : la précarisation des marchés du travail et la difficulté des salariés à obtenir leur part de la richesse produite expliquent une bonne partie de l’absence de hausse des prix. Avec tous les risques que cela comporte. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

ÉTATS-UNIS

Les donateurs du Parti démocrate acheminent des millions de dollars à des groupes de protestation

« Un article du New York Times intitulé «La  »résistance » et beaucoup d’argent bousculent les politiques libérales» détaille comment les donateurs milliardaires et millionnaires du Parti démocrate donnent des millions à des groupes de protestions prétendument de gauche et progressistes qui gravitent autour du parti démocrate. »

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

 

https://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-22102017/

Expulsion de clandestins, une fausse promesse – JT TVL 18 octobre 2017

Expulsion de clandestins, une fausse promesse – JT TVL 18 octobre 2017

Collomb passe à l’offensive. Le ministre de l’intérieur a envoyé une circulaire aux préfets invitant ces derniers à expulser des clandestins pour motif d’ordre public. Une promesse en demi-teinte pour cacher l’inaction des pouvoirs publics.

1) Immigration – Expulsion de clandestins : une fausse promesse ?

Après l’attentat de Marseille, Gérard Collomb a décidé d’agir. Le ministre de l’Intérieur a fait parvenir une circulaire invitant tous les préfets à expulser les clandestins pour motif d’ordre public. Une initiative qui apparaît comme de la poudre aux yeux.

2) Santé – Les hôpitaux à l’agonie ?

Les hôpitaux n’ont plus la cote. Plus d’un Français sur quatre a désormais une mauvaise image des hôpitaux publics. Pour autant, 94 % d’entre eux considèrent que la santé doit être une priorité politique… Il y a donc du pain sur la planche.

3) Économie – Consommation : adieu les hypermarchés ?

Il y a des morts qu’on ne regrette pas ! C’est probablement le cas de la fin programmée des hypermarchés… Ces temples de la consommation connaissent des temps difficiles et pourraient progressivement disparaître à la faveur notamment du e-commerce.

4) International – Xi Jinping : le nouvel homme fort de l’empire du milieu

Mao Zedong a trouvé son héritier ! Ce mercredi, le président chinois Xi Jinping, en route vers un deuxième mandat, a ouvert le XIXème congrès du Parti communiste chinois. Dans un discours fleuve de trois heures et demi, le chef d’Etat a appelé à l’ouverture d’une nouvelle ère où il concentrera tous les pouvoirs.

5) L’actualité en bref

  • Hillary Clinton joue les Tartuffes. Après la révélation du scandale lié à son ami Harvey Weinstein, l’ancienne candidate à la Maison Blanche tente de faire diversion.
  • Un attentat d’ultra droite déjoué… c’est ainsi qu’est présenté l’arrestation de 10 personnes âgées de 17 à 25 ans dans les Bouches-du-Rhône
  • 6 Français sur 10 regrettent le Franc ! Selon les résultats du sondage Atlantico / IFOP, les critiques envers l’euro se sont renforcés.
  • Le Tour de France nouveau est arrivé ! La Grande Boucle 2018 a été dévoilée mardi à Paris. Les coureurs cyclistes devront parcourir 3 329 kilomètres répartis sur 21 étapes du 7 au 29 juillet
  • https://www.tvlibertes.com/2017/10/18/19627/expulsion-clandestins

 

Revue de presse du 15/10/2017

Merci à nos contributeurs pour cette revue. Ne soyez pas si timides, vous pouvez les rejoindre en vous proposant via le formulaire de contact du blog.

 

DÉMOCRATIE

Droits de l’homme : mensonges sur le Venezuela, silence complice pour le Mexique

« Ces derniers mois, les projecteurs de nos médias dominants au service de la pensée unique se sont braqués sur un pays qui tente, avec ses réussites et ses erreurs (mais qui n’en commet pas ?), de construire les bases d’une société différente au modèle néolibéral que nous impose le système capitaliste. Il s’agit évidemment du Venezuela, et si ce pays s’est retrouvé au centre de toutes les attentions, c’était dans le seul but d’attaquer le candidat de la « vraie gauche » française qui avait une possibilité de remporter l’élection présidentielle d’avril/mai dernier. Le Venezuela a été accusé à tort par les médias dominants de violation massive des droits de l’homme. »

Source : INVESTIG’ACTION

ENVIRONNEMENT

Asphyxiées par les activités humaines, les forêts n’absorbent plus assez de CO2 !

« Les forêts tropicales ne nous sauveront pas : c’est le constat d’une étude scientifique publiée dans le journal Science. Menée par une équipe internationale, elle nous exhorte à réhabiliter d’urgence les forêts amazonienne et boréale qui n’absorbent plus le CO2 contenu dans l’atmosphère. Le constat de l’étude est alarmant : les forêts du monde entier relâchent dans l’atmosphère l’équivalent de 425 téragrammes de carbone par an – 425 millions de tonnes. C’est plus que tout le trafic routier américain… Pour vous donner un ordre d’idée, c’est comme si une énorme cheminée expulsait 71 millions d’éléphants composés uniquement de gaz à effet de serre ! L’explication tient en un seul mot : pollution. Les forêts sont tellement asphyxiées qu’elles commencent à libérer tous les agents polluants qu’elles absorbaient jusque-là. Les résultats sont d’autant plus inquiétants qu’ils résultent de l’étude la plus poussée et la plus détaillée jamais entreprise sur le sujet. »

Source : DAILY GEEK SHOW

Les États généraux de l’alimentation déçoivent les paysans et les écologistes

« Cet après-midi, mercredi 11 octobre, le président de la République doit prendre la parole pour faire le bilan de la première partie des États généraux de l’alimentation. Tant sur la forme que sur le fond, le monde écolo et paysan reste dubitatif. Certains pourraient se retirer des discussions. »

Source : REPORTERRE

EUROPE

Taxation des Gafa : l’Irlande et le Luxembourg font barrage

« Emmanuel Macron aura un sujet de discussion tout trouvé lors de la visite officielle en France du Premier ministre irlandais, Leo Varadkar, fin octobre. Vendredi, à Tallinn (Estonie), lors du sommet européen dédié au numérique, ce dernier a pris la tête de la fronde contre la proposition de Paris de créer une « taxe égalisatrice » sur le chiffre d’affaires des géants du net . « Si nous voulons que l’Europe devienne numérique et que des champions européens émergent, la solution ne passe pas par plus de taxes et de régulation. En fait, c’est tout le contraire », a-t-il argué devant la presse. »

Source : Les Echos

EVASION FISCALE

Les Français détiendraient 300 milliards d’euros dans les paradis fiscaux

« Avec un stock de richesse offshore évaluée à 15% du PIB, la France se situe au-dessus de la moyenne mondiale, selon une récente étude. Un manque à gagner considérable pour les finances publiques. »

Source : Le Figaro

Pourquoi l’Irlande accumule des milliards de bons du Trésor américains

« L’Irlande est le troisième créancier des États-Unis, selon le Trésor. Une bizarrerie qui en dit long sur le poids des investissements des grands groupes. Les chemins empruntés par les bons du Trésor sont parfois mystérieux. Si la Chine et le Japon, deux pays aux gigantesques réserves de changes, sont les plus gros créanciers des États-Unis, la position de l’Irlande comme troisième détenteur d’emprunts d’État américains a de quoi surprendre. C’est pourtant ce que montre la dernière photographie réalisée par le Trésor américain, qui essaie de localiser chaque mois sa dette à travers le monde. »

Source : LES ECHOS

FRANCE

GE Hydro à Grenoble : Montebourg agite la menace judiciaire sur le gouvernement

« L’ancien ministre de l’économie incite l’Etat à devenir l’actionnaire majoritaire d’Alstom. Puis, il se chargerait de trouver des investisseurs. »

Source : Le Monde

Ces médicaments qui coûtent des milliards à l’assurance-maladie et menacent notre système de santé

« Quels sont les médicaments les plus coûteux pour l’assurance maladie ? Basta ! a compilé les données de l’année 2016 et établi un classement des traitements qui coûtent le plus cher au système de santé. Constat : les prix des anticancéreux et des médicaments contre l’hépatite C sont exorbitants. La faute à un système d’évaluation des médicaments et de fixation des prix peu transparent, faisant la part belle aux intérêts de l’industrie pharmaceutique. Sans volonté politique forte, l’égalité et la solidarité du système sont menacées. Demain, pourrons-nous encore tous être soignés ? »

Source : Bastamag

Quand Le Monde vire complotiste

« Le Monde, journal de révérence, accessoirement deuxième titre de la presse française derrière le gorafi figaro, se fendait hier d’un article pour le moins croquignolet. Dans un monde où l’on fait engager un conseiller scientifique auprès du gouvernement pour le seul plaisir de faire censurer[1] le blog d’une voix dissidente, où les journalistes du Monde, précisément, s’érigent en censeurs et en arbitres des élégances pour décréter qui peut être lu et qui doit être mis à l’index; c’est plutôt savoureux, et j’imagine que dans leur infinie candeur, ils n’ont pas réalisé de quel côté de la ligne ils se trouvaient. »

Source : LE VILAIN PETIT CANARD

Le maigre bilan du CICE

« « Un effet positif mais modéré » sur l’emploi : les termes choisis par le comité de suivi du CICE pour qualifier l’impact de cette politique sonnent comme un euphémisme. Entré en vigueur le 1er janvier 2013, le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi, mesure phare du quinquennat de François Hollande, aurait créé ou sauvegardé « de l’ordre de 100 000 emplois » sur la période 2013-2015, selon le cinquième rapport annuel du comité de suivi du CICE paru le 3 octobre. Soit à peine plus que les « 50 000 à 100 000 emplois créés ou sauvegardés sur la période 2013-2014 », estimés lors d’un précédent rapport. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Prime d’activité : Après les retraités, le gouvernement s’attaque aux handicapés

« Après les retraités, Macron s’attaque aux handicapés en supprimant la prime d’activité des pensionnés d’invalidité en emploi. 230 000 personnes sont concernées par cette mesure, passée inaperçue, du projet de loi de finance pour 2018. Augmentation de la CSG sans compensation pour les retraités , baisse des APL, diminution de l’ISF… le projet de budget présenté la semaine dernière par Bruno Le Maire est décidément conçu pour les riches et uniquement pour les riches. Les classes populaires, au contraire, vont elles prendre de plein fouet les coupes budgétaires et mesures austéritaires annoncées par le gouvernement. Après les étudiants, les retraités, ce sont les bénéficiaires de pensions d’invalidité qui y passent. »

Source : REVOLUTION PERMANENTE

Comment les retraités se sont fait discrètement sucrer près d’une demi-mois de pension

« La date de revalorisation des pensions risque d’être à nouveau décalée l’an prochain. Une technique discrète mais qui pénalise tous les retraités… C’est la mauvaise nouvelle du jour pour les retraités : si leur pension de base sera revalorisée de 0,8% le 1er octobre, la date de la revalorisation annuelle suivante devrait être décalée de 3 mois, d’octobre 2018 à janvier 2019, selon Les Echos. Ce probable report met en lumière une technique qui paraît quasi indolore une fois annoncée… mais a en fait un impact non négligeable sur la pension des retraités, et permet au passage à l’Etat de réaliser d’importantes économies (on parle de 380 millions d’euros pour les 3 mois de décalage en 2018). On comprend mieux pourquoi, avant Emmanuel Macron, François Hollande et Nicolas Sarkozy l’ont déjà employée ! »

Source : Capital

GÉOPOLITIQUE

Oncle Sam face à la Russie en Syrie orientale : le scénario du cauchemar

« L’effondrement imminent d’ISIS a lancé une course aux territoires dans la partie orientale de la Syrie, riche en pétrole, jetant l’une contre l’autre les forces soutenues par les États-Unis et la coalition dirigée par la Russie en Syrie, l’Iran et le Hezbollah. C’est le scénario de cauchemar que tout le monde voulait éviter. Les armées de Washington et de Moscou convergent maintenant sur la même zone, tout en augmentant considérablement la probabilité d’une conflagration entre les deux superpuissances nucléaires. La seule manière dont un conflit peut être évité est qu’une partie recule, ce qui semble de plus en plus improbable. »

Source : Le Saker francophone

Les kadhafistes, le retour en grâce des ennemis d’hier

« Honnis il y a encore peu de temps, les kadhafistes sont à nouveau perçus comme de potentiels acteurs – voire sauveurs – de la Libye de demain. L’odyssée des prisonniers de 2011 à aujourd’hui en est la parfaite illustration. Revoilà les kadhafistes, et pas des moindres puisqu’il s’agit de Saïf al-Islam, le fils préféré du guide libyen déchu Mouammar Kadhafi. »

Source : MIDDLE EAST EYE

MATIÈRES PREMIÈRES

EPR de Flamanville : calendrier confirmé avec 2 importantes phases d’essais

« EDF a confirmé lundi le calendrier et le coût du réacteur nucléaire EPR de Flamanville, ses dirigeants se montrant « confiants » à l’approche de deux importantes phases d’essais, avant un démarrage prévu en fin d’année prochaine. « A Flamanville, on est en train de terminer la phase de construction et on rentre vraiment dans les phases de tests complets de l’installation », a souligné Xavier Ursat, directeur Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire. »

Source : Connaissance des énergies

Finlande : la mise en service de l’EPR repoussée à mai 2019

« L’électricien finlandais TVO a déploré lundi un énième retard dans la mise en service de l’EPR à Olkiluoto (OL3), désormais prévue par Areva-Siemens en mai 2019 et non plus à la fin 2018. La mise en service de l’EPR finlandais, dans le sud-ouest du pays, était initialement prévue pour 2009 mais le chantier lancé en 2005 connaît d’importants retards et surcoûts que les deux parties s’imputent mutuellement. »

Source : Connaissance des énergies

La France veut diluer le règlement sur la gouvernance de l’Union de l’énergie

« Le pays souhaite éviter au maximum que la Commission s’immisce dans les plans climatiques des États, selon un document qu’a consulté Contexte. La présidence estonienne cherche de son côté à concilier les deux positions. La France ne veut pas que la Commission mette son nez dans les affaires des États en matière de climat et d’énergie. Il s’agit du message central de son projet de compromis sur la gouvernance de l’Union de l’énergie, proposé en juillet dernier et qu’a pu consulter Contexte. »

Source : CONTEXTE ENERGIE

RÉFLEXION

Bernard Friot : « Nous pouvons organiser nous-mêmes le travail, sans employeurs, ni prêteurs »

« Sociologue et économiste, Bernard Friot est spécialiste de la Sécurité sociale. Aux côtés de l’association Réseau salariat qu’il a cofondé en 2012, il promeut l’octroi d’un salaire à vie pour tous. L’auteur de « L’enjeu du salaire » et « Émanciper le travail » publiait le 5 octobre 2017 aux éditions La Dispute « Vaincre Macron ». Il était présent au colloque « Communisme : Théories et pratiques » organisé à l’Université de Rennes 1 au printemps 2017, où il a accepté de répondre à nos questions. L’occasion pour vous, lecteurs du Comptoir, de (re)découvrir ses propositions concrètes pour recommencer à avancer à gauche. »

Source : LE COMPTOIR

Déficits publics, dette, inflation : ces chiffres magiques qui nous gouvernent

« La « règle d’or » et les contraintes chiffrées que l’UE a imposées à ses États-membres pour l’’endettement et les dépenses publiques ont été fixées au jugé, sans réel fondement économique. Mais elles ont permis d’imposer une idéologie et des politiques bien réelles… »

Source : Regards

SOCIETÉ

La fin de la nuit : Comment la lumière artificielle nocturne détraque le monde

« Tout d’abord, une défi­ni­tion. Celle de la pollu­tion lumi­neuse, formu­lée par Thomas Le Tallec (profes­seur agrégé, Muséum natio­nal d’His­toire natu­relle, Paris) dans un article inti­tulé « Quel est l’im­pact écolo­gique de la pollu­tion lumi­neuse ? », publié sur le site de l’En­cy­clo­pé­die de l’en­vi­ron­ne­ment : « La pollu­tion lumi­neuse est un phéno­mène d’ori­gine anthro­pique asso­cié au déve­lop­pe­ment de l’ur­ba­ni­sa­tion et des acti­vi­tés humaines et qui implique la lumière arti­fi­cielle. Du point de vue de l’as­tro­nome et selon une approche quali­ta­tive, la pollu­tion lumi­neuse désigne la lumière arti­fi­cielle qui dégrade la qualité du ciel nocturne, masque la lumière des étoiles et des autres corps célestes et limite leur étude. L’as­tro­nome parle de « pollu­tion lumi­neuse astro­no­mique ». »

Source : LE PARTAGE

VUES D’AILLEURS

Le référendum catalan secoue les velléités indépendantistes dans toute l’Europe

« Le vote catalan sera scruté bien au-delà de Madrid et de l’Espagne, par des mouvements indépendantistes ailleurs en Europe sur le qui-vive, de l’Ecosse au Haut-Adige en passant par la Belgique. Petit inventaire non exclusif. »

Source : Le Temps

9 réponses à Revue de presse du 15/10/2017  …. Pour lire les 9 réponses , cliquez sur le lien : 

https://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-15102017/

 

Revue de presse du 08/10/2017

La revue, avec un mix VF/VO. Merci à nos contributeurs.

CRISE DE L’EMPLOI

Les robots détruisent-ils les emplois ? Le cas allemand

« Selon l’International Federation of Robotics, le monde compte en 2017 deux millions de robots industriels en activité, un doublement depuis 2010. Les conséquences pour l’emploi de cette automatisation croissante font l’objet de nombreux débats. D’où l’intérêt d’une étude portant sur un cas concret significatif, l’Allemagne, où l’industrie est très robotisée, en particulier le secteur automobile. Quatre chercheurs se sont penchés sur la question et ils aboutissent à des conclusions plutôt originales. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

ENVIRONNEMENT

Comment, un mois après, l’ouragan Harvey n’a pas fini de faire des dégâts

Dans les médias, les cyclones ne durent pas : ils se forment, se déplacent puis frappent… et c’est tout. D’où l’illusion qu’on s’en remet facilement, c’est complètement faux. L’ouragan Harvey a touché le sud du Texas il y a un mois et les plaies sont loin d’être pansées. Voici au moins 6 raisons pour lesquelles cela continue, et va continuer, à affecter Houston. De nombreux habitants pourront difficilement reconstruire leurs maisons (~185 000), très peu de gens sont couverts contre le risque d’inondation. Le système d’assurance (NFIP : système public mis en place en 1968) contre les inondations est moribond depuis la Nouvelle Orléans (2005). Le prix de l’essence n’est toujours pas redescendu (actuellement ~2.6$/gallon (4,5 litres)). L’activité industrielle est toujours perturbée, les voies navigables sont utilisées pour les échanges entre raffineries et usines pétrochimiques. 80% des capacités de raffinage ont été mises à l’arrêt, soit presque un quart des raffineries américaines. Personne ne connaît les conséquences environnementales, les rejets non-autorisés sont évalués à 2500T (sous-estimé?) pendant l’ouragan et les 15 jours suivants. Il faudra beaucoup de temps à Houston pour se remettre de Harvey et c’est courant. Ainsi plus de 10 ans après Katrina, la Nouvelle Orléans n’a toujours pas retrouvé sa population de 2005 !

Source : Energie-Développement

La transition anti-écologique : comment l’écologie capitaliste aggrave la situation

« En 1974, le philo­sophe André Gorz publiait un texte inti­tulé « Leur écolo­gie et la nôtre[1] », dans lequel il dénonçait la récu­pé­ra­tion de l’éco­lo­gie par l’in­dus­trie, les groupes finan­ciers — en un mot, le capi­ta­lisme. Voici ce qu’il écri­vait : « Évoquer l’éco­lo­gie, c’est comme parler du suffrage univer­sel et du repos du dimanche : dans un premier temps, tous les bour­geois et tous les parti­sans de l’ordre vous disent que vous voulez leur ruine, le triomphe de l’anar­chie et de l’obs­cu­ran­tisme. Puis, dans un deuxième temps, quand la force des choses et la pres­sion popu­laire deviennent irré­sis­tibles, on vous accorde ce qu’on vous refu­sait hier et, fonda­men­ta­le­ment, rien ne change. »

Source : Le Partage

EUROPE

CETA et élevage, ou comment régresser de 20 ans en 1 jour !

« Après des années de tractations menées dans d’obscurs bureaux, presque cachés, l’Europe a décidé de se suicider, en adoptant un traité de commerce signé avec le Canada. En plein jour. Entre autres absurdités, ce traité autorise l’importation en Europe de 60 000 tonnes de viande bovine canadienne sans taxation. De nombreux éleveurs français de bovins – lait et viande – sont parmi les seuls au monde à défendre un système essentiellement herbager, assurant une production de qualité. Ces éleveurs connaissent de grandes difficultés depuis plusieurs années. Les systèmes canadien et américain sont totalement différents, prisonniers d’une course au gigantisme, dont les conséquences pour la santé humaine ne sont pas minces. »

Source : CHRONIQUES DE L’ANTHROPOCENE

FRANCE

Le tour de passe-passe de la CSG

« Emmanuel Macron veut diminuer les cotisations salariales maladie et chômage et compenser le manque à gagner par une hausse de 1,7 point de la contribution sociale généralisée (CSG). La CSG est un impôt prélevé sur les salaires et les primes, les pensions de retraites (sauf 40 % des retraités – les plus modestes – qui en sont exonérés ou soumis à un taux réduit) et les allocations chômage, ainsi que sur les revenus du patrimoine, de placement et de jeux. Elle est destinée à financer la protection sociale. En 2016, la CSG avait rapporté 97 milliards d’euros – soit 24 % des recettes du régime général de la Sécurité sociale et du Fonds de solidarité vieillesse (FSV). Parce qu’elle ne concerne que les cotisations salariales, la réforme proposée par le gouvernement ne vise pas à réduire le coût du travail. La majorité actuelle la justifie par le fait que les cotisations salariales pèsent sur les seuls revenus du travail, alors que la CSG a une assiette plus large puisqu’elle touche tous les revenus. Il s’agirait donc de mieux répartir l’effort de financement de la protection sociale tout en générant une hausse du pouvoir d’achat pour les actifs, sans toucher les retraités les plus modestes. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Les « biens communs » d’Emmanuel Macron ne sont pas les nôtres !

« Il fallait bien que cela finisse par arriver… Emmanuel Macron s’est emparé du vocabulaire des biens communs, lors du sommet européen qui s’est tenu à Tallinn la semaine dernière. Il a prononcé à cette occasion un discours pendant une conférence de presse pour présenter une stratégie sur le numérique pour l’Union européenne, articulée autour de quatre piliers. Or le troisième de ces piliers porte précisément sur le « financement des biens communs » . »

Source : S.I.Lex

Le ministère des Armées renouvelle son accord « Open Bar » avec Microsoft Irlande

« Interrogée par la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam, la ministre des Armées confirme que l’accord passé avec Microsoft a été renouvelé, une nouvelle fois sans appel d’offres. L’exécutif déroule de nombreux arguments pour justifier ce choix, rabotant la question de la souveraineté et évinçant celle des coûts. »

Source : NEXT INPACT

Budget 2018 : un chèque en blanc aux grandes fortunes

« La première loi de finances d’un quinquennat a toujours un caractère particulier : elle est en général la traduction des engagements du Président nouvellement élu et colore la suite du quinquennat. (…) Le Projet de Loi de Finances pour 2018 reprend les principales propositions du candidat Macron en étalant certaines mesures pour respecter la contrainte budgétaire. Le résultat est un budget au parfum de 2007 : les grands gagnants sont clairement les plus fortunés de nos concitoyens et même la petite minorité des plus grandes fortunes de France. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

GÉOPOLITIQUE

« Corée du Nord, Iran : doit-on craindre une prolifération nucléaire dans le monde ? »

« Alors que la Maison-Blanche cherche un moyen de répondre à la nucléarisation de Pyongyang, Washington menace de se retirer de l’accord nucléaire iranien de 2015. Une situation qui pourrait entamer les progrès réalisés depuis la guerre froide en matière de désarmement. »

Source : FIGAROVOX VIA BLOG CAROLINE GALACTEROS

La logique de Trump : prendre une crise nucléaire pour en faire deux en tuant l’accord avec l’Iran

« Si Washington décide de ne pas accorder de certification à l’accord signé en 2015, le monde risque de se retrouver bientôt confronté à une deuxième crise nucléaire. Lors de son premier discours à l’Assemblée générale des Nations unies, au mois de septembre, le président américain Donald Trump a profité de l’occasion pour vilipender deux pays en particulier. »

Source : MIDDLE EAST EYE

Défiant Trump, l’Iram renforcera la capacité de ses missiles [VO]

Le Président Rouhani s’est exprimé lors d’une parade militaire affirmant que son pays mettait au point un missile d’une portée de 2000km transportant plusieurs têtes.

Source : Reuters

La Turquie va déployer des troupes en Syrie [VO]

« Le président turc Tayyip Erdogan a déclaré jeudi que la Turquie déploiera des troupes dans la région nordique de l’Idlib, en Syrie, dans le cadre d’un accord dit de « dés-escalade » négocié par la Russie le mois dernier. Les zones de «dé-escalade», convenues par la Turquie, la Russie et l’Iran, seront discutées plus avant avec le président russe Vladimir Poutine lors de son voyage à Ankara la semaine prochaine, a déclaré Erdogan lors d’une interview à Reuters alors qu’il était à New York pour la Assemblée générale annuelle des Nations-Unies. »

Source : Reuters

Comment la France fait empirer la situation de la Lybie [VO]

« Le 25 juillet, lors des pourparlers de paix à Paris, convoqué par le président français Emmanuel Macron, les deux principales factions de Libye, le Premier ministre Fayez al-Sarraj, du gouvernement d’accord national (GNA) internationalement reconnu à Tripoli et le maréchal Khalifa Haftar de l’auto-proclamée Armée Nationale Libyenne, basée près de la ville orientale de Benghazi, ont accepté verbalement un cessez-le-feu et des élections nationales qui se tiendront «dès que possible». L’entente a généré des manchettes positives et a été une réussite diplomatique anticipée pour le jeune président français. Mais en incluant Haftar dans les entretiens – malgré le soutien de l’ONU, de l’UE et de l’OTAN au GNA – la France l’aide à le transformer d’un seigneur de guerre déchaîné en un acteur politique légitime, encourageant ainsi ses projets de conquérir et à gouverner l’ensemble du pays. Le sommet de Paris est donc peu susceptible de mener à une solution à court terme à la guerre civile du pays. »

Source : Foreign Affairs

LIBERTÉS

Comment la France a livré des opposants politiques à la dictature soudanaise

« Accueil d’agents sur le territoire français, visites en centre de rétention… Depuis 2014, la police française collabore étroitement avec la dictature soudanaise, favorisant ainsi le renvoi à Khartoum d’opposants politiques réfugiés en France. »

Source : STREETPRESS

RÉFLEXION

Les 4 grandes impasses du capitalisme mondial

« Dix ans après la crise de 2007-2008, le capitalisme contemporain n’a toujours pas retrouvé un régime stable de croissance. Je ne veux pas parler ici des stigmates persistants de la crise. Mais plutôt des problèmes irrésolus. Si la crise de 2008 pouvait faire figure de crise du régime de croissance mondialisé initié dans les années 80, force est de constater que les grandes nations du monde échouent à mettre en place un régime stabilisant. »

Source : XERFI CANAL

La Catalogne, catalyseur du retour de la violence politique ?

« Le dimanche 1er octobre s’est tenu en Espagne, dans un climat pour le moins tendu, un référendum sur l’indépendance de la Catalogne, convoqué par le gouvernement régional de Catalogne. Tandis que Mariano Rajoy, président du gouvernement d’Espagne, déclarait le soir même : « Il n’y a pas eu de référendum aujourd’hui », 90,09 % des votants (soit 2 020 144 sur 2 262 424 comptabilisés) auront répondu oui à la question « Voulez-vous que la Catalogne soit un État indépendant sous la forme d’une république ? » »

Source : LE COMPTOIR

SOCIETÉ

Nothing to hide (Documentaire)

« Êtes-vous vraiment sûr de n’avoir « rien à cacher »? Que peuvent savoir Facebook ou Google de vous en seulement 30 jours? Votre orientation sexuelle? Vos heures de lever et de coucher? Votre consommation d’alcool et vos infractions pénales? Votre niveau de richesses et votre solvabilité? Marc Meillassoux et Mihaela Gladovic ont fait l’expérience en hackant l’Iphone et l’IMac d’un jeune artiste n’ayant « rien à cacher » pendant un mois. Un hacker et une analyste ont pour mission de deviner qui est ce jeune homme et s’il n’a véritablement « rien à cacher ». Celui-ci est loin de se douter où l’expérience va le mener… »

Source : VIMEO

Chris Hedge et l’historien Eric Foner parlent de la manipulation de l’Histoire [VO]

« Dans l’épisode de cette semaine de «On Contact», l’animateur et chroniqueur de Truthdig Chris Hedges et l’historien Eric Foner discutent de la façon dont le fait historique est influencé par la mémoire sélective et dont cela se manifeste dans les travaux publics comme des statues. Cadre de la conversation : les récentes manifestations à Charlottesville, en Virginie, qui ont déclenché une vague d’opposition à l’égard des monuments confédérés à travers le pays. »

Source : Truthdig

ÉCONOMIE

La guerre des monnaies et des hydrocarbures : les armes du contre-monde en marche

« Le contrat à terme sur le pétrole brut sera le premier contrat de marchandises en Chine ouvert aux fonds d’investissement étrangers, aux sociétés de négoce et aux compagnies pétrolières. Le contournement du dollar pour le règlement des échanges pourrait permettre aux exportateurs de pétrole comme la Russie et l’Iran, par exemple, d’éviter les sanctions américaines en réalisant des transactions en yuans, rapporte Nikkei Asian Review. Pour que le contrat libellé en yuan soit plus attrayant, la Chine envisage de rendre le yuan entièrement convertible en or physique sur les marchés de Shanghaï et Hong-Kong. »

Source : BLOG CAROLINE GALACTEROS

Comprendre les effets de la démographie sur la croissance française

« La démographie, c’est souvent quelque chose que l’on occulte quand on analyse la performance des différents pays. A tort, car son influence est décisive. Je commencerai ici par quelques tendances lourdes, en prospective, même si rien n’est certain en matière de démographie contrairement à ce qui est souvent supposé. Je vais placer le focus sur la France et ses trois grands voisins de la zone euro : l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Que nous disent les plus récentes projections entre 2020 et 2040 ?  »

Source : XERFI CANAL

9 réponses à Revue de presse du 08/10/2017

Commentaires recommandés   Pour lire les 9 réponses ,cliquez sur le lien  :

http://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-08102017/

 

 

http://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-08102017/

Revue de presse du 01/10/2017

 

EUROPE

Les élections allemandes ruinent les rêves européens de Macron

« Journée noire pour Emmanuel Macron. Dimanche 24 septembre, le président français encaisse la déconvenue de ses troupes aux élections sénatoriales ; il doit aussi constater que le résultat du scrutin qui se déroulait en Allemagne est exactement celui qu’il redoutait. En pire. »

Source : RUPTURES

EVASION FISCALE

Taxer les GAFA, c’est impératif et possible

« Les pays développés semblent enfin prendre à bras le corps le problème d’évasion fiscale des GAFA. Derrière le sigle, il y a quatre géants du numérique, Google, Amazon, Facebook et Apple. Quatre entreprises aux modèles d’affaires et aux stratégies fiscales elles-mêmes très différentes. »

Source : XERFI CANAL

Les riches Européens gros utilisateurs des paradis fiscaux

« Le chercheur français Gabriel Zucman vient de publier avec deux de ses collègues une nouvelle estimation de l’utilisation des paradis fiscaux par les particuliers. Grâce à des données originales, on a une idée plus précise du recours à ces territoires par les plus riches, dont les Européens s’avèrent de gros utilisateurs. Les montants détenus par les riches particuliers dans les paradis fiscaux représentent l’équivalent de 8 % de leur richesse, soit environ 10 % du PIB mondial. Gabriel Zucman avait déjà fourni ce résultat en 2013, mais il va plus loin en montrant que cette moyenne cache d’importantes disparités entre les pays. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

FRANCE

Le généreux cadeau d’Emmanuel Macron aux banquiers et assureurs les plus riches

« Emmanuel Macron a fait inclure dans le budget 2018 une mesure fiscale très bienveillante pour les banques et les assurances travaillant à Londres mais qui s’appliquera finalement aussi à celles installées en France. Au total, encore un beau paquet de millions d’euros de baisses d’impôts pour les plus fortunés. »

Source : MARIANNE

Fiscalité du capital : une réforme favorable aux plus riches

« « Il y a bien une guerre des classes, mais c’est ma classe, celle des riches, qui la mène, et nous sommes en train de la gagner », commentait il y a quelques années le financier américain Warren Buffet, régulièrement classé parmi les premières fortunes mondiales. Ce qui est vrai aux Etats-Unis est en train de le devenir en France. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

GÉOPOLITIQUE

D’Ukraine et d’Afghanistan

« Parmi les nombreux enseignements du sommet des BRICS à Xiamen début septembre, il est une perle que nous n’avions pas rapportée. De la bouche même de Vladimirovitch. Interrogé sur l’éventuelle décision américaine de fournir des armes létales au régime de Kiev, Poutine a répondu en termes délicieusement ambigus que les républiques autoproclamées de Donestk et Lugansk pourraient à leur tour vendre des armes sur des théâtres d’opération où les Etats-Unis sont présents. Traduction : Si vous armez l’Ukraine, nous armons les Talibans. »

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

La comédie de la guerre en Serbie

« La guerre de l’OTAN contre la Serbie a été la référence pour d’autres guerres « humanitaires » — en Iraq, en Libye et maintenant en Syrie —, mais elle ne faisait plus l’actualité quand le dirigeant serbe a été disculpé faisait observer John Pilger il y a un an. Passant en revue les ficelles utilisées pour justifier les guerres « humanitaires », son article reste d’une brûlante actualité. »

Source : INVESTIG’ACTION

Nouvelles d’Eurasie

« Alors que l’empire maritime unilatéral US perd toujours plus la main, même s’il réussit encore parfois quelques « coups », la multipolarité eurasienne continue son inexorable ascension, bien que celle-ci ne soit pas exempte d’accrocs. Le Grand jeu dans toute sa splendeur… Si le Bhoutan et son fameux BNB (Bonheur national brut) est connu pour sa douceur de vivre à l’écart du développement frénétique de la planète, les derniers mois avaient cependant été marqués par de très fortes tensions dans la zone. »

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

Macron prépare une explosion du militarisme français

« Depuis sa prise de fonctions en mai et en particulier ces dernières semaines, Macron a lancé une pléthore d‘initiatives et d’annonces laissant entrevoir une augmentation explosive des interventions militaires de Paris dans les foyers de crise d‘Afrique et du Moyen-Orient. Paris attend de toute évidence la fin de l‘élection en Allemagne, pour l’heure son allié désigné, pour passer à l’acte. »

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

LIBERTÉS

Perquisitions et répression à Bure : le silence de Nicolas Hulot

« Le 20 septembre, la gendarmerie a perquisitionné plusieurs lieux à Bure (Meuse) et dans ses environs, habités par des opposants à Cigeo, le projet d’enfouissement de déchets nucléaires. La « maison de résistance », une ancienne ferme transformée en lieu d’accueil des militants anti-nucléaires, a ainsi été perquisitionnée vers 6h20 [1]. Au même moment, quatre domiciles privés étaient investis par les forces de l’ordre. Du matériel divers – ordinateur, disque dur, clé USB, téléphones portables, livres… – a été saisi. Les forces de l’ordre ont justifié ces perquisitions par la commission rogatoire d’un juge d’instruction, dans le cadre de l’enquête relative à une action menée en juin dernier contre l’hôtel-restaurant du laboratoire de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs, en charge du projet Cigéo. »

Source : Bastamag

L’Europe finance largement l’industrie de la surveillance des citoyens

« Alors que l’Union européenne investit comme jamais dans la « sécurité », un rapport décrit l’influence des entreprises privées dans la définition de cette politique. Selon les auteurs, « la poursuite privée du profit a été confondue avec l’intérêt général du public, au prétexte d’une “sécurité” dont la démocratie paie le prix ». »

Source : REPORTERRE

MATIÈRES PREMIÈRES

Transition énergétique : la demande de métaux pourrait bondir de 1 000 % dans un scénario 2°C

La Banque mondiale a passé au crible les trois principales technologies qui vont faire le monde bas-carbone limitant l’augmentation de la température à 2°C à la fin du siècle : le solaire, l’éolien et les batteries utilisées dans les véhicules électriques. L’usage de ces énergies vertes, pourrait faire exploser la demande de minéraux et métaux. Concernant les accumulateurs électriques, l’augmentation de la demande de métaux (aluminium, cobalt, fer, plomb, lithium, manganèse et nickel) pourrait atteindre plus de 1 000 %. Quant aux infrastructures nécessaire à la production d’électricités vertes à l’horizon 2050, dans un scénario où ces énergies représenteraient respectivement 42% et 100% du mix, la quantité cumulée d’acier, cuivre et aluminium nécessaire serait de 6 à 11 fois la production mondiale totale de 2010. La Banque mondiale table sur le Chili et le Pérou pour le cuivre et le lithium et sur Nouvelle-Calédonie pour le nickel, mais la Chine restera l’acteur de premier plan pour presque tous les métaux (production et réserve)

Source : Novethic

RÉFLEXION

Laurent Alexandre, prophète du QI artificiel

« Les discussions autour de la technologie sont sujettes à de nombreuses spéculations plus ou moins rigoureuses. Le Comptoir vous propose ici une version remaniée d’un texte initialement paru sur le blog technocritique Mais où va le web ?. Plein de bon sens, le philosophe Michel Juffé y questionne les fondements et les errances intellectuelles des interventions-spectacles de Laurent Alexandre, (fut)urologue (spécialiste) de l’intelligence artificielle et fondateur du site Doctissimo dont le “sérieux” n’est plus à prouver. Le philosophe répond notamment à son entretien publié au Figarovox en juin 2017 et qui donne le ton : « “Bienvenue à Gattaca” deviendra la norme ». »

Source : LE COMPTOIR

Emmanuel Todd : «La crétinisation des mieux éduqués est extraordinaire»

« Pour l’historien Emmanuel Todd, la vraie fracture n’est aujourd’hui plus sociale, mais éducative. Et la démocratie est vouée à disparaître en Europe. »

Source : LIBERATION

Produire ou ne pas produire : Classe, modernité et identité

« La classe consti­tue une rela­tion sociale. Rame­née à l’es­sen­tiel, elle est un fait écono­mique. Elle distingue le produc­teur du distri­bu­teur et du proprié­taire des moyens et des fruits de la produc­tion. Quelle que soit sa caté­go­rie, elle défi­nit l’iden­tité d’une personne. Avec qui vous iden­ti­fiez-vous ? Ou plus préci­sé­ment, avec quoi vous iden­ti­fiez-vous ? Nous pouvons tous être rangés dans un certain nombre de caté­go­ries socio-profes­sion­nelles. Mais là n’est pas la ques­tion. Votre iden­tité est-elle défi­nie par votre travail ? Par votre niche écono­mique ? »

Source : LE PARTAGE

Le grand escamotage néolibéral

« Afin d’en finir avec l’idée d’égalité, Friedrich Hayek proposait de s’en tenir à l’égalité devant la loi et, plus récemment, c’est « l’égalité des chances » qui est constamment promue comme alternative à la redistribution. »

Source : LAVA

SOCIETÉ

Les ordonnances mettent gravement en danger les victimes de harcèlement sexuel

« Une grande cause nationale sera mise au cœur de l’action du quinquennat : l’égalité entre les femmes et les hommes », promettait le candidat Emmanuel Macron. Devenu président de la République, il vient de signer des ordonnances réformant le code du travail qui risquent de minimiser les droits, déjà très fragiles, des femmes victimes de harcèlement sexuel. Plusieurs dispositions, réparties sur diverses ordonnances, inquiètent les victimes, leurs avocates et l’Association européenne contre les violences faîtes aux femmes au travail (AVFT). « La mise à mort des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT- voir notre article ici) est un scandale. Cela porte un coup d’arrêt à la montée en puissance d’un outil dont l’on se servait de plus en plus. », commence Marilyn Baldeck, déléguée générale de l’AVFT, qui traite chaque année environ 150 dossiers de harcèlement sexuel au travail.

Source : Bastamag

ÉCONOMIE

Les Nations unies fustigent les dérives du capitalisme

« L’hyperpuissance des grandes entreprises et l’insuffisante régulation de la finance sont au nombre des dérives dénoncées par l’ONU. En 2010, le prix Nobel d’Economie, Joseph Stiglitz, avait déjà jeté un pavé dans la mare en dénonçant dans son ouvrage « le triomphe de la cupidité » comme l’origine de la crise de 2008. Sept ans plus tard, les Nations unies, fustigent à leur tour les méfaits de cette cupidité et les dérives du capitalisme vers un monde de rentiers. Dans son rapport annuel 2017 sur le commerce et le développement, la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement ( Cnuced ) ne mâche pas ses mots. »

Source : LES ECHOS

Pourquoi l’Allemagne s’en sort mieux que la France

« L’économie allemande s’est nettement redressée ces dernières années. Mais les réformes libérales de Gerhard Schröder n’y sont pas pour grand-chose. Les Français raffolent des modèles : néerlandais, danois, britannique, américain… Mais il y en a quand même un qui revient toujours : le modèle allemand. Celui-ci est cependant utilisé de façon très contradictoire dans le débat hexagonal. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

ÉTATS-UNIS

On ne pose pas de question

« L’entreprise de Trump a à peine contrôlé ses partenaires étrangers. Est-ce que c’était une défaillance ou une stratégie ? » Le conseiller spécial désigné par le département de la justice pour enquêter sur une éventuelle coordination entre le gouvernement russe et des membres de la campagne de Trump pourrait s’en servir de prétexte pour dériver vers les transactions immobilières de ses sociétés.

Source : The New Yorker

 

http://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-01102017/

Revue de presse du 25/09/2017

 

CRISE ÉCONOMIQUE

Portugal : La fin de la politique d’austérité a mené à un miracle économique

« L’économie portugaise témoigne d’une impressionnante reprise. En un an, le Portugal a complètement réussi à remettre son économie sur la bonne voie. On estime que la croissance économique au cours du trimestre à venir devrait être de 2,9 %, le meilleur résultat en 17 ans. Pour les 6 premiers mois de l’année 2017, on enregistrait une croissance de 2,8 %. Il faut remonter en 2010 pour trouver la dernière fois que l’économie portugaise a enregistré une meilleure croissance que la moyenne de la zone euro au cours de 3 trimestres consécutifs. »

Source : EXPRESS BUSINESS

ENVIRONNEMENT

En Bretagne, une pollution de Lactalis a dévasté une rivière

« Pendant plusieurs jours, une usine de Lactalis, le numéro un mondial du lait, a rejeté du lactose dans la Seiche. Quatre tonnes de cadavres de poissons ont été ramassées dans cette rivière presque « morte » à cause de cette pollution. »

Source : REPORTERRE

Pourquoi l’industrie de la charcuterie s’entête à nous faire avaler des produits cancérogènes

« En France, plus de 40 000 nouveaux cas de cancers colorectaux sont diagnostiqués chaque année. Parmi les causes de cette maladie : la consommation de charcuteries enrichies en nitrites. Ces additifs alimentaires, utilisés massivement par les industriels, donnent à la viande une jolie couleur rosée et augmentent leur durée de consommation. En dépit de leurs graves conséquences sanitaires, la plupart des fabricants rechignent à y renoncer. Et préfèrent gagner du temps en mettant en doute les preuves médicales et scientifiques. Une stratégie qui rappelle celles des industries du tabac ou des pesticides, affirme Guillaume Coudray, auteur de Cochonneries, une enquête sur le sujet. Entretien. »

Source : BASTAMAG

EUROPE

Le Parlement entérine la coopération européenne en cas de crise du gaz

Le Parlement européen a entériné le principe de solidarité entre Etats membres de l’Union en cas de crise du gaz. L’idée est de constituer des blocs régionaux au sein desquels un Etat devra pouvoir fournir, en dernier recours, du gaz à un voisin en panne d’approvisionnement, en cas d’urgence et pour des clients ciblés, ménages ou services publics. L’UE importe 65% du gaz qu’elle consomme, notamment depuis la Russie avec laquelle les relations sont difficiles depuis la crise ukrainienne. Avec ce nouveau mécanisme, « les approvisionnement en gaz ne seront plus utilisés comme des armes politiques ou un instrument de chantage », dixit le Polonais Jerzy Buzek (PPE, droite majoritaire) rapporteur du Parlement dans ce dossier. C’est « essentiel, étant donné que jusqu’à 90% du gaz qui circule dans l’UE passe au moins une frontière. Nos citoyens peuvent ne pas comprendre la géopolitique, mais ils comprennent si leur chauffage s’éteint ». »

Source : Connaissance des énergies

Pour refonder l’Europe, il faut surmonter des fractures qui s’aggravent

« L’appel à une refondation de l’Europe lancé depuis Athènes par Emmanuel Macron est-il audible ? Sur le papier, l’économie européenne a redémarré sans attendre sa mue. De façon synchrone. Et les pays comme l’Espagne qui ont connu un fort ajustement repartent plus vigoureusement que les autres. La purge a été violente, mais l’Europe semble en récolter les fruits. Ce qui apporte de l’eau au moulin de ceux selon qui les dysfonctionnements du projet européen seraient d’abord imputables au déficit de réforme des États. Regardons néanmoins les choses de plus près avant de faire de l’Espagne un cas d’école. »

Source : XERFI CANAL

Une Europe vassalisée sous plateforme allemande

« J’ai coutume de dire que l’Europe est en passe de devenir une « plateforme de production allemande ». L’expression suggère que les autres économies de la zone sont en voie de vassalisation et n’ont d’autre vocation que de passer sous tutelle du donneur d’ordre rhénan en tant que sous-traitant de premier ou second rang. Et qu’à travers son leadership économique, l’Allemagne imprime peu à peu l’ascendant sur la configuration du projet européen. L’expression de plateforme force le trait, mais elle a le mérite de pointer plusieurs tendances lourdes et bien réelles.  »

Source : XERFI CANAL

FRANCE

Loi travail : les ordonnances vont-elles tout casser ?

« A quoi sont supposées servir les ordonnances réformant en profondeur le code du travail ? A faire baisser le chômage, en facilitant paradoxalement le licenciement ? Ou seulement à satisfaire des revendications du patronat, et les demandes des partenaires européens de la France, et notamment l’Allemagne ? Questions que nous posons dans cette émission spéciale, copréparée avec Arrêt sur Images, à nos trois invités : Cyril Wolmark, professeur de droit public à Paris-Nanterre, Anne Eydoux, économiste au Centre d’études de l’emploi et du travail du Cnam, par ailleurs membre des Economistes atterrés, et Anthony Gratacos, dirigeant de l’entreprise de logistique Gratacos Père & Fils. Un débat animé par Daniel Schneidermann et Sandrine Foulon. Et pour tout savoir des ordonnances, ne ratez pas notre dossier. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

600 000 pauvres de plus en dix ans

« La France compte entre 5 et 8,9 millions de pauvres selon la définition adoptée. Entre 2005 et 2015, le nombre de personnes concernées a augmenté de 600 000 personnes au seuil à 50 % et de près d’un million au seuil à 60 %. Principalement sous l’effet de la progression du chômage. La France compte cinq millions de pauvres si l’on fixe le seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian [1] et 8,9 millions si l’on utilise le seuil à 60 %, selon les données 2015 (dernière année disponible) de l’Insee. Dans le premier cas, le taux de pauvreté est de 8,0 % et dans le second de 14,2 %. Au cours des dix dernières années (2005-2015), le nombre de pauvres a augmenté [2] de 600 000 au seuil à 50 % et d’un million au seuil à 60 %. Le taux de pauvreté s’est élevé de 0,5 point au seuil à 50 % et de 0,9 point au seuil à 60 %. »

Source : OBSERVATOIRE DES INEGALITES

Quand Ouest-France permet à Urvoas d’attaquer un lanceur d’alerte

« Jean-Jacques Urvoas, ancien garde des Sceaux et candidat malheureux à la députation, traîne devant les tribunaux un lanceur d’alerte de Quimper qui a révélé les conditions d’achat de sa permanence parlementaire. Mais, au lieu de le poursuivre au pénal pour diffamation, l’ancien élu l’attaque au civil, pour “violation de la vie privée”, sur la base d’un SMS que lui a imprudemment transmis un responsable du quotidien Ouest-France. »

Source : LE LANCEUR

GÉOPOLITIQUE

Emirats arabes unis : discrétion, efficacité, ambition ?

« A la veille du nouveau round de négociations concernant l’avenir de la Syrie devant se tenir à Astana les 14 et 15 septembre prochains, nous souhaitons apporter un éclairage sur un autre acteur moyen-oriental : les Emirats arabes unis (EAU), discrète et richissime Fédération dont l’influence et le rôle s’affirment de plus en plus. Les EAU sont une Fédération composée de 7 émirats fondée en 1971. Si Abu Dhabi est la capitale de la Fédération, Dubaï semble en avoir pris le leadership économique. »

Source : BLOG CAROLINE GALACTEROS

IRMA, LA FRANCE ET L’ALBA…

« L’ouragan Irma vient de passer sur les Antilles avec son cortège de tragédie, de vies humaines emportées, et de celles qui devront se reconstruire dans la douleur et dans les pertes matérielles. Comme réponse politique à cette catastrophe naturelle, le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a ordonné, le 10 septembre 2017, l´envoi d’aide humanitaire à Cuba, à Antigua-et-Barbuda ainsi qu’aux habitants de Saint Martin. »

Source : VENEZUELA INFOS

Macron et Merkel conciliants avec le Qatar pour vendre des Typhoon d’Eurofighter ?

« Simple hasard de calendrier ? Permettez moi d’en douter. Alors qu »en fin de semaine dernier, Emmanuel Macron s’est montré très conciliant avec l’émir du Qatar en visite officielle à l’Elysée, le Qatar a signé dimanche une lettre d’intention portant sur l’achat de 24 Typhoon au groupe de défense britannique BAE Systems. L’appareil, un avion de combat construit par le consortium Eurofighterdont font partie Airbus est un rival du Rafale de Dassault. L’agence de presse qatarie QNA à l’origine de l’annonce a précisé que le texte avait été signé par le ministre des Affaires de défense qatari Khalid bin Mohammed Al Attiyah et son homologue britannique Michael Fallon. La déclaration d’intention prévoit l’achat de « 24 Typhoon modernes avec tout leur équipement », rapporte QNA. Aucun montant n’a été mentionné par les deux partenaires. »

Source : LE BLOG FINANCE

INEGALITES

La faim dans le monde augmente pour la première fois depuis dix ans

« Pour la première fois depuis plus de dix ans, le nombre d’affamés a augmenté en 2016 et atteint 815 millions de personnes. L’ONU met en cause une multiplication des conflits armés et l’impact de phénomènes climatiques extrêmes. En passant sous silence les ravages causés par l’accaparement des terres sur les petits paysans du Sud. »

Source : REPORTERRE

LIBERTÉS

ACCReD, ce méga-fichier passé inaperçu et qui crible des milliers de Français

« Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le ministère de l’Intérieur a mis en place cet été un nouveau fichier de traitement des données personnelles qui inquiète notamment la CNIL. »

Source : EUROPE 1

MARCHÉS FINANCIERS

La plus grande pyramide de Ponzi de tous les temps !

« Nous avons peut-être sous nos yeux la plus grande pyramide de Ponzi de tous les temps. Certains le pressentent, mais la majorité refuse pour l’instant d’y croire. Et voit dans la grande vague des startups et de la « tech » sous toutes ses formes l’une des phases les plus prometteuses et triomphantes de l’économie contemporaine… Bien sûr, le doute s’installe à l’égard de certaines entreprises dont les pertes restent abyssales. Des notes commencent à circuler sur la valorisation excessive de la plupart des « licornes », dont beaucoup ne devraient finalement plus en être. »

Source : LA TRIBUNE

MATIÈRES PREMIÈRES

Total et Eni n’ont pas trouvé assez de gaz au large de Chypre

Les forages exploratoires effectués par Eni-Total dans un des douze blocs de la zone économique exclusive (ZEE) chypriote, dont le consortium franco-italien détient les droits, a montré que « les estimations préliminaires montrent que la quantité (de gaz) découverte n’est pas suffisante pour (y entamer) un projet (d’exploitation) », a indiqué le ministre de l’Energie G. Lakkotrypis. Pour l’heure, un seul gisement a été déclaré commercialement viable : Aphrodite, découvert en 2011 par l’Américain Noble Energy dans le bloc n°12 (127 milliards de m3 de gaz). Chypre a besoin de trouver plus de gaz pour viabiliser son projet de terminal on-shore lui permettant d’exporter par voie maritime du gaz naturel liquéfié (GNL) vers l’Europe et l’Asie. Actuellement, Chypre projette d’exporter du gaz à partir de 2022, notamment vers l’Egypte, via un pipeline sous-marin reliant ce pays au champ Aphrodite.

Source : Connaissance des énergies

RÉFLEXION

Le capitalisme est-il responsable… de la destruction de la biosphère et de l’explosion des inégalités

« L’anthropocène est le nom proposé par des scientifiques à la suite du prix Nobel Paul Crutzen pour désigner la nouvelle époque géologique dans laquelle nous sommes entrés. Elle se caractérise par l’impact de plus en plus déterminant des activités humaines sur les grands équilibres de la biosphère et une pression considérable sur les ressources naturelles. Si le diagnostic (de pression anthropique sur la planète) est l’objet d’un large consensus scientifique comme nous allons le voir, le terme « anthropocène » fait débat car il pourrait cautionner l’idée que cette pression est liée exclusivement à la nature humaine ; certains chercheurs préfèrent d’autres appellations plus ciblées telles que « Occidentalocène », « Capitalocène », ou « Industrialocène ». »

Source : CHRONIQUES DE L’ANTHROPOCENE

VUES D’AILLEURS

L’éruption solaire la plus puissante de ces 12 dernières années vient d’être enregistrée

« La plus puissante éruption solaire de ces 12 dernières années a été enregistrée : cette dernière était si phénoménale qu’elle a perturbé les communications radio sur Terre. En effet, deux éruptions solaires de classe X ont été enregistrées le 6 septembre 2017. Les différentes classes sont nommées A, B, C, M et X : chaque classe correspond à une éruption solaire d’une intensité dix fois plus importante que la précédente, et la classe X correspond aux éruptions solaires les plus puissantes. Il s’agit donc des plus grandes explosions de notre système solaire, avec des boules de plasma pouvant atteindre jusqu’à des dizaines de fois la taille de la Terre ! »

Source : TRUST MY SCIENCE

ÉCONOMIE

Comment Elon Musk, le PDG de Tesla est devenu le maître du fake business

« Le génie de Musk s’exprime principalement dans le domaine de la recherche de subventions. En 2015, le gouvernement des États-Unis seul avait donné à ses entreprises 5 milliards de dollars américains par des subventions directes, des allégements fiscaux, des prêts à taux réduit, des crédits d’impôt et des rabais. »

Source : VERS OU VA T’ON

Démonétisation en Inde : un rapport d’étape réservé

« En Inde, la banque centrale a indiqué ce jeudi 31 août dans son rapport annuel que la mesure de démonétisation instaurée par le gouvernement indien en novembre dernier s’était avérée globalement inefficace et coûteuse. Selon la Banque de Réserve indienne, près de la totalité des coupures de 500 et 1000 roupies qui avaient été retirées de la circulation du jour au lendemain on réintégré le système bancaire du pays. Le rapport dresse un bilan globalement négatif de cette réforme économique draconienne qui avait paralysé le pays pendant plusieurs semaines. »

Source : RFI

ÉTATS-UNIS

Pourquoi Amazon supprime-t-il les critiques négatives du nouveau livre de Hillary Clinton ?

« Amazon, le plus grand revendeur en ligne au monde, a supprimé plus de 1000 commentaires négatifs sur le livre nouvellement publié de Hillary Clinton, What happened ? (Que s’est-il passé ?), pour donner au livre une note de cinq étoiles. »

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

 

http://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-25092017/

Revue de presse du 16/09/2017

16
Sep
2017

Rentrée de la revue de presse, revue de presse de la rentrée, deuxième. Pour rejoindre la cause, nous vous attendons via le formulaire de contact du blog.

 

CRISE BANCAIRE

Vietnam : ouverture d’un immense procès de banquiers

« Les autorités vietnamiennes ont entamé ces dernières années une profonde réforme du système bancaire pour tenter d’assainir ce secteur, plombé par les dettes toxiques. »

Source : L’Express

DÉMOCRATIE

Une journaliste bulgare licenciée après avoir révélé des livraisons d’armes aux terroristes en Syrie

« Après avoir découvert lors d’un reportage sur la libération d’Alep, en décembre 2016, des caisses contenant des armes en provenance de Bulgarie dans des caches du groupe terroriste, la journaliste a décidé de remonter la filière et a découvert un vaste système permettant d’alimenter des opposants à Bachar el-Assad en armes et munitions, par le biais de vols diplomatiques au départ de pays d’Europe de l’Est et d’Azerbaïdjan. »

Source : RUSSIA TODAY

Les relations entre médias et haute finance en une citation de Xavier Niel

« Quand les journalistes m’emmerdent, je prends une participation dans leur canard et ensuite ils me foutent la paix. »

Source : Medias Presse Info

Les médias de masse & le business de l’écologie™ : à propos du « jour du dépassement »

« Entre les travaux de Noam Chomsky, ceux de Serge Halimi, du Monde diplomatique, des médias comme Basta !, et de beaucoup d’autres, il devrait être évident et compris que les médias de masse sont un des principaux outils de propagande de la classe dirigeante. À l’image de la société capitaliste qu’ils défendent, leur raison d’être est également fortement lucrative. La vérité ne les intéresse pas. Pas plus que le bon sens, la justice, ou la morale. »

Source : Le Partage

ENVIRONNEMENT

Europacity sous le feu des critiques

« Dans le cadre de la révision du plan local d’urbanisme (PLU) de la ville de Gonesse, dans le Val-d’Oise, le commissaire enquêteur Ronan Hébert a rendu un avis défavorable au nouveau projet de PLU : « Le projet d’aménagement du Triangle de Gonesse est peu compatible avec la notion de développement durable à différentes échelles », écrit-il. Concrètement, cela vient étayer les arguments contre le projet de mégacentre commercial et de loisirs Europacity, porté par une filiale du groupe Auchan et le groupe chinois Dalian Wanda. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Décarboner l’électricité européenne : une opportunité pour le gouvernement !

« Un prix minimum du carbone pour l’électricité permettrait à l’Europe de respecter l’accord de Paris. Si l’on peut se féliciter de la décision gouvernementale d’accélérer la hausse de la taxe sur les combustibles et les carburants (1), le gouvernement doit maintenant reprendre un autre dossier, celui de la taxation du contenu en carbone de l’électricité. Les travaux de la Commission Canfin-Grandjean-Mestrallet ont mis en évidence la difficulté d’une démarche unilatérale sur ce sujet. Il est, en particulier, essentiel de rallier l’Allemagne à cette ambition du fait de son poids politique et économique dans l’Union mais aussi car le mix électrique allemand est bien plus dépendant du charbon que le nôtre. »

Source : CHRONIQUES DE L’ANTHROPOCENE

Des nanoparticules cachées dans nos assiettes

« 100 % des bonbons et gâteaux que nous avons testés contiennent du dioxyde de titane sous forme « nano ». Contrairement aux dires des fabricants. »

Source : 60 millions de consommateurs

EUROPE

Les nouveaux cauchemars de la BCE !

« Alors que les grands argentiers de notre monde se réunissent à Jackson Hole (le trou de Jackson, qui était apparemment un trappeur de castors) dans le Wyoming, nous assistons à l’impuissance des européens en matière monétaire. »

Source : L’Echo

Ce que l’affaire STX nous dit de l’Europe

« Le 28 juillet dernier, le gouvernement d’Edouard Philippe décidait de nationaliser provisoirement la société STX France, les ex-Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire. Cette affaire illustre les raisons pour lesquelles l’Europe n’arrive pas à s’en sortir sur le plan industriel. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

FRANCE

Robotisation trop faible, coût du travail élevé : le paradoxe français

« Pourquoi n’y a-t-il pas plus de robots en France ? Le constat peut sembler paradoxal pour un pays en avance en matière de productivité. Et surtout dont le système fiscal et règlementaire est supposé pénaliser le travail. Comment se fait-il alors que nos industries ne soient pas plus tentées par la substitution de l’homme par la machine ? »

Source : XERFI CANAL

Non, la France n’est pas allergique aux réformes !

« « La France n’est pas un pays réformable. Beaucoup ont essayé et n’y ont pas réussi, car les Français détestent les réformes », a estimé Emmanuel Macron en Roumanie, le 24 août. Ce discours stéréotypé est souvent tenu en France comme en Europe, pourtant rien n’est plus faux. Certes, à en juger par notre situation économique et sociale dégradée, nous n’avons peut-être pas toujours fait les bonnes réformes, mais nous en avons fait beaucoup. Trop sans doute, à certains égards. Notamment quand on compare la France à l’Allemagne, censée être LE modèle en la matière. »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Le mauvais procès fait aux contrats aidés

« Haro sur les contrats aidés. La ministre du Travail Muriel Pénicaud a ouvert les hostilités le 9 août dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, juste avant les vacances parlementaires. Sans s’embarrasser de nuances : « Les études de la Dares, de l’OCDE, comme celles de la Cour des comptes, montrent trois choses. Premièrement, les contrats aidés sont extrêmement coûteux pour la nation. Deuxièmement, ils ne sont pas efficaces dans la lutte contre le chômage. Troisièmement, ils ne sont pas un tremplin pour l’insertion professionnelle. » Fermez le ban ! »

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

GÉOPOLITIQUE

En Syrie, le plus grand fiasco de la CIA ?

« Alors qu’il n’est plus tabou de critiquer le rôle trouble des puissances moyen-orientales dans le renforcement des réseaux djihadistes au Moyen-Orient, la coresponsabilité de leurs partenaires de l’OTAN ne peut et ne doit plus être éludée. »

Source : MIDDLE EAST EYE

Des Syriens se retrouvent piégés dans des camps des FDS après avoir échappé à l’EI

« Des réfugiés des régions contrôlées par l’EI affirment être forcés à vivre dans des conditions épouvantables dans des camps dirigés par les FDS, et que les pots-de-vin sont le seul moyen d’en partirLes civils qui fuient les deux bastions syriens du groupe État islamique (EI) sont confrontés à des « conditions horribles » dans des dizaines de camps mal équipés en périphérie des villes syriennes. »

Source : MIDDLE EAST EYE

Essai nucléaire nord-coréen : légitime et nécessaire

« La République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) vient de réussir spectaculairement, dimanche 3 septembre, son sixième essai nucléaire. Le gotha des élites politico-médiatiques mondialisées redouble d’indignation contre ce qu’il qualifie de « nouvelle provocation ». Il convient de rappeler d’emblée que, contrairement à une affirmation ressassée, ce pays ne viole nullement le droit international, puisqu’il s’était retiré du traité de non-prolifération en 2003. Et il n’est au pouvoir légal de personne, fût-ce du Conseil de sécurité, d’interdire unilatéralement à un Etat de choisir son armement, dès lors qu’il n’en fait pas un usage d’agression. »

Source : RUPTURES

MEDIATHÈQUE

Couverture médiatique de l’attentat de Barcelone (1) : naufrages de l’information en temps réel

« Les séances (rituelles) d’autocritique médiatique (partielle) n’ont pas manqué depuis les attentats de janvier et, plus encore, de novembre 2015. Il serait grand temps de vérifier que les leçons ont été pratiquement tirées, comme l’actualité en a malheureusement donné l’occasion le 17 août dernier, lors des attentats en Espagne. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que rien n’a changé, comme en témoigne le panorama qui suit, fondé sur des observations effectuées au cours des 24 heures suivant l’attentat de Barcelone. »

Source : ACRIMED

Couverture médiatique de l’attentat de Barcelone (2) : le retour des « experts »

« Dans un précédent article à propos de la couverture médiatique de l’attentat de Barcelone, nous avons montré comment la qualité et la fiabilité de l’information souffraient de la précipitation induite par la course au « direct » imposée à tous les médias par les chaînes d’information en continu. Mais cette course de vitesse avec les événements, souvent aussi confuse qu’anxiogène, n’est pas la seule tare de ce journalisme par temps d’attentat : pour meubler le vide et donner un semblant de recul aux commentaires mal informés des journalistes, les grands médias ont, comme à leur habitude, fait appel aux « experts ». Comme lors des précédents attentats, des « spécialistes » et autres « consultants » se sont ainsi succédé sur les antennes des principaux médias d’information pour prodiguer leurs pertinentes « analyses » d’un événement dont on ne savait alors à peu près rien. »

Source : ACRIMED

RÉFLEXION

Une brève contre-histoire du “progrès” et de ses effets sur la santé de l’être humain

« A notre époque, et dans nos sociétés industrielles, il est difficile de faire entendre la moindre critique de l’idée de progrès. On se retrouve bien souvent immédiatement traité de passéiste, de réactionnaire, d’obscurantiste, de conservateur, de rétrograde, de toutes sortes de choses. Et pourtant, notre santé et notre qualité de vie se dégradent actuellement en raison d’un grand nombre de problèmes sanitaires qui ont émergés à cause de ce soi-disant « progrès » (et de la civilisation), et qui sont désormais connus et étudiés par les institutions scientifiques du monde entier (je mentionne cela parce que beaucoup trop de mes contemporains ne jurent que par elles, la Science™ étant l’autorité moderne). Voyons donc. »

Source : LE PARTAGE

SOCIETÉ

Les états généraux de l’alimentation donnent une large place à l’agro-industrie

« L’industrie alimentaire et la grande distribution sont largement représentées à la présidence des ateliers des états généraux de l’alimentation, au détriment des écologistes et des paysans bio ou petits. À quoi ça sert ? Comment ça fonctionne ? Pourquoi certains sont invités et pas d’autres ? Où le gouvernement veut-il vraiment aller ? En quoi cela va-t-il changer l’agriculture et l’alimentation en France ? »

Source : REPORTERRE

VUES D’AILLEURS

Le passage des terroristes en France : l’État était-il au courant du projet d’attentat à Barcelone ?

« Une série d’informations a soulevé des questions sur la connaissance préalable que les gouvernements américain et européens pouvaient avoir des attentats terroristes du 17 août à Barcelone et à Cambrils qui ont tué 15 personnes et en ont blessé plus de 100, et sur comment on a pu laisser commettre cet attentat. Il devient de plus en plus clair que la cellule terroriste de l’État islamique (ÉI) était surveillée par de multiples services de renseignement des puissances de l’OTAN, y compris la France, les États-Unis et la Belgique. Étonnamment, quelques jours seulement avant l’attentat, plusieurs membres de la cellule terroriste se sont rendu à Paris, qui est un centre de la surveillance par les services de renseignement des activités islamistes en Europe. »

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

A Barcelone, la colère éclate contre la guerre et les complicités officielles avec le terrorisme

« La marche officielle organisée samedi après l’attentat terroriste du 17 août à Barcelone s’est transformée en une manifestation d’hostilité publique sans précédent aux guerres impérialistes au Moyen-Orient, ayant engendré les réseaux islamistes qui mènent les attaques terroristes en Europe. »

Source : Mondialisation

http://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-16092017/

13 réponses à Revue de presse du 16/09/2017

Commentaires recommandés Pour lire les 13 réponses , cliquez sur le lien  http://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-16092017/

Publicités

Revue de presse nationale et internationale.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :