Pluie de missiles Sol-Sol iraniens sur deux bases militaires US en Irak


Pluie de missiles Sol-Sol iraniens sur deux bases militaires US en Irak

ON: 08/01/2020  IN: ANALYSIS  TAGGED: WW3  WITH: 24 COMMENTS

Vidéo: Al Mayadeen Channel

La troisième guerre mondiale vient d’entamer sa phase chaude. Le président US Donald Trump, 45ème et probablement dernier président des États-Unis va prononcer un discours à la nation pour déclarer l’entrée en guerre de son pays et l’usage fort probable de l’arme nucléaire si les Americains perdent la face. L’Iran menace de cibler Israël avec des milliers de missiles dans ce cas de figure.

Est-ce le début de l’apocalypse au Moyen-Orient ?

Les bases US visées par les missiles des forces aérospatiales iraniennes :

Base aérienne de Ain Al-Assad

Base militaire US et centre des opérations régionales du Mossad israélien d’Erbil dans le Kurdistan d’Irak.

Une seconde volée de missiles Fateh 110 et Fatah 313 iraniens vient de s’abattre sur des cibles militaires US en Irak. D’autres volées de missiles Qiam-1 sont en cours de lancement.

Des réserboirs de carburant de missiles balistiques iraniens Qiam-1 tombés près d’Erbil dans le nord de l’Irak

Des dizaines de F-35 et de F-22 de l’US Air Force viennent de décoller des Emirats Arabes Unis et du Qatar et se dirigent vers les côtes iraniennes.

L’Iran vient d’annoncer le nom de code de son opération militaire: Sulaimani.

Des avions de combat des forces aériennes iraniennes ont décollé de tous les aéroports d’Iran pour intercepter les avions de combat US hostiles.

Le Guide de la Révolution islamique dirige les opérations depuis un bunker antinucléaires.

Réunion d’extrême urgence du Conseil de la sécurité nationale US

.https://strategika51.org/2020/01/08/pluie-de-missiles-sol-sol-iraniens-sur-deux-bases-militaires-us-en-irak/comment-page-1/#comment-103299

Une réflexion sur « Pluie de missiles Sol-Sol iraniens sur deux bases militaires US en Irak »

  1. Du jamais vu. Un pays ose s’attaquer directement aux installations militaires américaines malgré les menaces de l’exécutif d’une riposte sans précédent contre le pays agresseur.
    Et pourtant, aucune action d’envergure ne pourrait étre entreprise contre Téhéran. Les raisons en sont multiples, la plus essentielle demeure dans les pertes en vie humaine des américains.
    Supposant que Washington aurait détruit la moitié de l’Iran, notamment par les B52 déja mis sous pression à la base de Diégo Garcia, il aurait subi des pertes énormes en matériel et en vies humaines: Les bases américaines sont à la portée des missiles iraniens- et on sait qu’ils sont d’une précision scientifiques- Il faut prévoir dans ce cas qu’ils viseront tous les pays de la région particulièrement ceux des pays du Golf pour causer le maximum de dégats.
    Les activités des réseaux de résistants qui sont en dehors du contrôle du gouvernement méneront à leur tour une guerre asymétrique qui ciblera les forces américaines ainsi que leurs infrastructures.
    Les deux actions conjuguées auront pour résultat l’expédition à leur terre d’origine des centaines sinon de milliers de cadavres qui se sont aventurés en dehors de leur sécurité nationale.
    Face à ce cauchemar, il est peu probable que l’administration de M Trump ou de son successeur puisse opter pour une guerre ouverte contre Téhéran qui va à l’encontre de la doctrine zéro mort.
    L’ironie de la situation est que les pays qui appelaient de tous leurs vœux une escalade militaire de la part des USA contre l’Iran sont les premiers à craindre un brasier au Moyen Orient. Israel en téte

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s